Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Le libertinage, pourquoi ? pour qui ? – Partie 4

Ce nouvel article de la série traite des soirées libertines, comment cela se passe et les règles qui les animes.

Vous avez posé vos limites grâce aux articles précédents (article 1, article 2 et article 3) et vous pensez avoir maintenant assez de confiance réciproque pour aller en soirée libertine. Très bien … voyons voir comment peut se passer votre première soirée…

Les sorties libertines

Il y a trois types de soirées possibles, la soirée libertine privée, la sortie en club libertin et la sortie en sauna libertin.

La soirée privée consiste à faire une soirée entre plusieurs couples (de 2 à beaucoup) dans un lieu privatif (appartement, maison ou château privatisé …). J’aurais tendance à déconseiller ce type de sortie pour une première sortie, ce sont plutôt des soirées accueillant des libertins en général expérimentés. De plus, il faut déjà faire partie d’un réseau libertin pour avoir accès à ces soirées car elles ne sont pas publiques.

Une soirée privée qui devient très hot dans la salle de bain (Photo de Ressan)

La soirée privée à l’avantage d’offrir la possibilité de libertiner dans des lieux d’exceptions quand on est dans les bons réseaux, comme des châteaux ou des appartements luxueux de la capitale. Il y a même des soirées organisées sur des péniches à Paris ou sur des yatchs sur la côte méditerranéenne. Bref, tous les délires sont permit à condition aussi d’avoir l’argent, certaines soirées privées haut de gamme peuvent couter jusqu’à quelques milliers d’euros et sont donc réservées à une élite.

Néanmoins, il est aussi possible d’organiser pour un prix beaucoup plus accessible à tous une soirée privée sur mesure avec les critères de son choix, je connais d’ailleurs une personne dont c’est le métier, il faudra que je vous en parle un jour dans un autre article…

Plus généralement, la soirée privée type se passe aussi chez votre voisin (c’est un exemple, ne le regardez pas de travers demain matin !). Ces soirées ci, là encore organisées par des connaissances libertines de votre réseau nécessitent d’avoir un bon réseau d’ami(e)s libertin(e)s déjà constitué. L’avantage de la soirée libertine privée c’est que l’on peut libertiner avec des ami(e)s de confiance, le désavantage c’est que si l’on participe à une soirée avec des personnes que l’on ne connait pas bien, on peut tomber sur une bonne soirée merdique où personne ne nous plait et où l’on n’a que l’envie qui est de partir. Bref, la qualité de la soirée dépend de la qualité de son réseau.

Comment cela se passe en soirée privée ? Et bien on arrive, on se déshabille tous, on forme on gros tas et on baise toute la nuit …facile non ? 😉 Bon ok, c’est pas vraiment ça, bravo les idées reçues … Vous avez déjà fait une soirée apéros avec des amis ? et bien cela se passe pareil. On parle, discute, rigole, puis on se charme et une fois que les personnes se connaissent un peu mieux et que l’heure tourne, il peut (ou pas) y avoir des rapprochements. On pose la main sur la cuisse de la voisine de chaise qui nous plait bien, elle nous regarde et nous dit oui des yeux (ou “non tu peux crever avec ta soirée pourrie avec que des morfales de la chatte”) et on s’embrasse dans le premier cas. La suite est classique, sauf que l’on peut aussi se joindre à une autre personne ou un autre couple et ainsi de suite.  Il faut simplement avoir une maison avec un grand salon ou de multiples chambres et ne pas avoir peur d’avoir une maison ravagée le lendemain matin avec des corps nus à tous les étages en train de dormir pour récupérer de la nuit. Le plus compliqué finalement est de retrouver à qui appartient chaque chaussette noire.

Le club libertin classique est comme une boite de nuit un peu spéciale. D’une part, il y a une partie festive (piste de danse, bar, etc…) mais aussi une partie séparée qui contient des coins câlins où la température peut monter fortement entre libertins.

La piste de danse du Sainte Jeanne

Il y a beaucoup d’avantage à commencer en club libertin classique. D’abord, il est possible d’entrer juste pour voir et de passer une excellente soirée sans même passer dans les coins câlins. Le bar et la piste de danse sont toujours de beaux endroits aussi pour faire des rencontres et pour s’amuser. Une fois que l’on a rencontré un autre couple ou libertin avec qui le courant passe, il est toujours possible d’aller plus loin dans les coins câlins.

Comment cela se passe en club libertin ? Et bien je vous invite à lire l’article que j’ai écris sur une sortie au club Taken à Paris qui explique tout.

En gros, vous devez vous présenter à l’entrée du club bien habillé, classe et sexy (donc ni jeans, ni basket, mesdames, une robes courte et des dessous chics, on évite les slips kangourous et les culottes Slogg).

Vous passez au vestiaire puis tout le monde se met à poil, on forme un gros tas et …. naaaaannnn idem que pour la soirée privée…

On prend un verre, on discute, on danse, les filles et les hommes qui dansent peuvent faire tomber le haut, voire danser en sous vêtements (en général cela devient très chaud) et les personnes sur les banquettes continues à discuter ou à s’embrasser. Dans la partie festives, il n’y a pas de coït (en général, cela dépend de la configuration et taille du club), les couples ou personnes qui souhaitent avoir une relation sexuelle se déplacent ensuite dans les coins câlins pour aller plus loin.

Les coins câlins sont vraiment superbes suivants les clubs (ici le Sainte Jeanne)

Les libertins sont respectueux des autres et des règles des clubs. D’un autre coté, les patrons des clubs n’hésitent pas aussi à rappeler à l’ordre si nécessaire. C’est pas parce que l’on libertine que l’on doit se comporter comme un gougnafier (google est votre meilleur ami 😉 ). On est donc charmant(e) et sensuel(le) dans la partie festive, on drague, on fait chauffer la température, on se frôle et se frotte mais on ne baise pas.

Enfin, le sauna libertin consiste à sortir dans un espace dédié au libertinage mais doté d’infrastructures de type sauna, jacuzzi et hammam. La différence avec un club libertin classique est que tout le monde est nu sous un paréo donné à l’entrée du sauna. Paréo que l’on enlève quand on va dans une des infrastructures. C’est donc à la fois très excitant mais aussi cela peut être impressionnant si l’on est pudique car on se retrouve très rapidement tous nus dans l’eau bouillonnante du jacuzzi (mais toujours pas en tas…).

Le grand jacuzzi du Moon à Paris

Par contre, pour ceux et celles qui aiment les spas et qui ne sont pas pudiques, le sauna libertin est un vrai bonheur. si vous voulez comprendre mieux comment cela fonctionne dans un sauna libertin lisez mon article sur une sortie au Moon ou l’article sur une sortie au Sun à Lyon.

Ah oui, il est interdit de faire des activités sexuelles dans le jacuzzi pour des raisons d’hygiène. Ouf, merci pour les autres 🙂

Les règles des soirées libertines

Quoi qu’il arrive, dans ces trois types de sorties libertines, les règles de base des libertins sont toujours les mêmes et doivent être respectées. Il risque d’y avoir débat dans les commentaires (t’as oublié ceci) mais tentons de définir un corpus de règles partagées entre tous les libertins.

Ces règles pourraient être exprimées comme ceci:

De manière générale (je ne dis pas que de rares exceptions n’arrivent pas) mais les libertins sont très respectueux, vous pouvez donc vous balader à poil dans le club, chauffer qui vous voulez et ensuite dire non sans que cela ne pose problème. Essayez de faire ça en boite de nuit … C’est étonnant, mais je dirais que c’est peut être même l’environnement sexuellement le plus sûr pour une femme.

Quoi qu’il arrive et même si l’on regarde, il faut rester discret et respectueux de l’intimité des autres

Voila tout cela n’est pas très compliqué. Il faut simplement entrer dans la philosophie, se laisser porter par la situation et le désir. Comme on dit souvent dans le milieu “tout est possible mais rien n’est obligatoire”, alors pour ceux que cela attire et qui se sentent prêt, tentez l’expérience sans vous mettre d’objectif et laissez vous porter par l’ambiance (en respectant coûte que coûte les limites que vous avez définit avec votre partenaire avant la soirée, on ne change pas les limites en cours de soirée).

Le dernier article de la série répondra aux idées reçues sur le libertinage et à des questions. En effet, les médias ont transformés et portés tellement de fausses idées sur le libertinage… J’en profiterais donc pour donner mon avis sur quelques idées reçues et questions typiques. A très bientôt et entre temps n’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires.


Liste de tous les articles de cette série sur le libertinage

Quitter la version mobile