Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Masturbation féminine : récit et sensations

Masturbation féminine - Illustration - NXPL

Masturbation féminine

Hier je me suis touchée…

Bien installée, au calme. Seule.

Allongée sur le dos, les talons ramené vers mes fesses, cuisses ouvertes, je frotte la pointe de mon gode en verre, bien dur et froid, sur la pointe de mon clitoris. Je ne vois pas mon sexe, j’observe mon pubis et sa pilosité douce. Je prends soin de mon corps, de ses instants que je m’offre, je prends soin de moi. 

Je sens des vagues de chaleur partir de ce point. Elles commencent par une toute petite pointe d’énergie comme électrique puis font place à une sensation épaisse et douce qui lèche tout mon bassin. C’est agréable tout comme la détente qui s’empare de moi, ramollit mon corps et me fait m’enfoncer dans les coussins. 

Tous les trois ou quatre aller retours de l’objet en verre sur mon bouton clitoridien une vague plus importante m’emporte 

Je crois que je pourrais le faire des heures maintenant, je prend soin de moi doucement, gentiment. Parfois je me pince les pointes des seins. Mais cela ne fonctionne pas aussi bien que quand je suis avec un partenaire.

Au bout d’un moment je sens mon vagin s’épaissir, ses muqueuses se forgent de sang. J’aime cette sensation de bander en dedans. Le bord de mon vagin en est même parfois presque douloureux. Je le sens comme appeler, comme si il s’ouvrait. Et j’ai alors très envie de me soulager au moyen d’une pénétration de mon corps. Alors j’insère très facilement le gode tellement je suis humide. 

Je connais maintenant parfaitement le bon angle pour l’actionner, j’utilise des mouvements de va et vient de mon poignet et du bout de mes doigts. 

Rien que de l’écrire mon corps se souvient et frissonne.

Le godemiché que j’utilise est assez large, sa pointe est profilée en forme d’amande. Sa pointe vient presser un point bien précis de mon col d’utérus, ou peut-être juste en avant, pendant que l’ogive de son extrémité presse généreusement la zone G, en avant de mon vagin. 

Ces deux zones qui n’en font peut être qu’une sont simultanément massées et à chaque appuis comme des chatouillis delicieux déferlent dans mon bassin. En même temps que la même vague précédente de chaleur et de détente des chatouillis deviennent des decharges plus fortes et je crois que ce sont de petits orgasmes et c’est déjà delicieux. Et si je les aditionne avec une stimulation externe alors là c’est diabolique.

Alors j’allume mon petit vibro et je le place à la pointe de mon clitoris.

L’effet est immédiat, une onde de plaisir plus chatouillant, comme électrique me parcours. C’est aigu, comme pointu, presque des aiguilles mais agreable. 

L’électricité envahit mon dos, je me cambre, puis l’énergie circule vers le haut, jusqu’à mes seins, ma gorge et parfois mes joues et vers le bas dans l’intérieur de mes cuisses. 

Parfois j’arrête le mouvement du gode, parfois j’accélère. 

Parfois je ressens un grand calme très agréable où je suis comme ailleurs sortie de mon corps et parfois de grandes décharges ou je tremble des cuisses, des bras, des lèvres et/ou des paupières. Souvent le calme intervient après ces tempêtes.

Je peux en profiter longtemps. Une vingtaine de minutes. C’est difficile pendant les décharges de ne pas émettre de son, je me cache, ce moment n’est que pour moi et c’est si bon….

Après je comate, j’ai à peine la force de planquer les jouets sous le lit et éteindre la lumière. Je suis comme loin, en voyage…

Photos d’illustration de Dainis Graveris (SexualAlpha)

❤️ Soutenez NouveauxPlaisirs.fr ❤️

NouveauxPlaisirs.fr est un média sur la sexualité ludique totalement indépendant de ses partenaires. Pour le rester, nous ne mettons en place ni commission, ni pub, ni aucune autre source de financement. Le service est totalement bénévole (et veut le rester) mais coûte de l’argent chaque mois à Adam pour l’hébergement, certains outils informatiques, des sextoys ou accessoires rares qui ne sont pas chez les partenaires, et bien sûr, le temps passé à créer et maintenir le site.

Si vous aimez ce que nous publions et notre combat pour plus de connaissances sur la sexualité, soutenez nous en donnant une petite somme sur Tipeee (il y a possibilité de donner même 1 euro, ce n’est même pas un café…). Ce serait hyper sympa et ça nous donnerait les moyens de faire encore mieux !

Cliquez sur l’image pour aller sur Tipeee.
C’est simple et sécurisé !

Quitter la version mobile