Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Témoignage et questions sur le plaisir prostatique

J’ai découvert l’initiation du plaisir de la prostate notamment par l’intermédiaire de votre site et du fameux Traité d’Aneros que j’ai lu,lu et relu.

J’ai aussi lu des témoignages et vu des vidéos qui me paraissaient surréalistes et surjouées. Je précise que je suis hétéro et que ma femme est à des années lumières de cela, elle me prendrait pour un détraqué.

NXPL: Je ne connais pas votre compagne ni sa perception, mais en discutant et introduisant les sujets avec tact, il est possible d’être très surpris par la réponse. J’ai pas mal de lecteurs ou lectrices qui après avoir abordés des thèmes sur la sodomie, ou autres, ont des réponses du type “je n’osais pas aborder le point avec toi mais en fait cela fait longtemps que j’aimerais essayer …”. La routine dans le couple coupe l’innovation par peur de choquer, de temps en temps il faut savoir avoir des discussions qui peuvent tester les soit disant barrières qui sont souvent juste une perception.

Vous pouvez par exemple prendre un article à propos du plaisir masculin dans un magazine web, et dire à votre femme que vous l’avez lu et lui demander ce qu’elle en pense. Cela introduit le sujet et le débat et vous verrez rapidement ce qu’elle pense à ce sujet.

D’où les difficultés d’être seul et des séances assez espacées … ce qui est finalement excitant a l’anticipation de la prochaine.

Après7 à 10 séances, je ne sais pas si j’ai réussi à avoir un super O car j’ai ressenti de superbes choses mais je ne sais pas si je peux espérer encore plus car je ne sais pas ce que je cherche et ce que je peut attendre… Voici le résumé un peu détaillé d’une de mes séances:

Bonne excitation au préalable due notamment a la pensée de ce que je vais ressentir.
Sûr de ne pas être dérangé et bonne détente, allongé sur le dos, jambes légèrement repliées.
Relaxation et respiration sans contraction pendant 15min.
Puis premières contractions volontaires avec maintient 15 s qui m’amène assez vite a faire des mouvements du bassin.
Puis les muscles prennent le relais avec tremblements et convulsions de tous le corps.
Il est difficile de continuer a se concentrer sur sa respiration.
Enfin arrive le moment où on a vraiment la sensation que l’on se fait l’amour a soi même.
La position change en me mettant allongé sur le ventre et en simulant des vas et vient, avec des pensées que je me fais prendre par derrière, et en m’entendant dire des oh oui, oh que c’est bon…
Les mouvements du bassins s’accélèrent et ont l’air de se coordonner pour être bien en rythme, puis s’accélèrent encore et encore.
J’essaye alors de me concentrer sur ma respiration en inspirant profondément et expulsant longuement mais cela a plutôt l’air de me déconcentrer car ma respiration est plutôt courte et forte, comme un petit chien qui halète.
Après avoir atteint une cadence qui pour moi est à son maximum, je sens en moi la même sensation de pompage de la verge comme lorsque l’on a envie d’éjaculer pendant un rêve nocturne.
Je m’arrête et je serre les cuisses pour ne pas éjaculer mais je sens que ça pompe toujours et une coulée de sperme ou de liquide séminal s’écoule de ma verge sans jets (peut être est-ce dû au frottement du gland sur les draps).
Je me lève pour me nettoyer et la sensation divine que cela m’a procuré me donne envie de recommencer les contractions pour continuer la séance.
Après reconcentration, je me retrouve assez vite au même point d’être au maximum des mouvements de vas et vient du bassin avec toujours la sensation de se faire l’amour.
J’arrête les mouvements quand ils sont encore au maximum de ce que je peux donner, et je me retrouve immobile avec une bonne sensation de bien être et toujours des hum c’est bon mais sans éjaculation cette fois.
Puis je reprends les mouvements encore et encore.

Séance de 21h a 6h le matin … pas dormi car pensant qu’il me manquant quelque chose que je n’avais pas atteint et que je pensais dépasser. Pour une personne documentée et expérimentée comme vous dans ce domaine, j’ai quelques questions :

D’après la description pas à pas de ma séance, ai-je atteins un mini orgasme, un super O, plusieurs super O, ou encore un orgasme anal ? si oui, à quelles étapes de la description ?

NXPL: Il est très possible que vous ayez atteins les Super-O à chaque fois que vous avez des sensations que votre sexe pompe. L’orgasme de la prostate est un peu moins fort (en quelque sorte) qu’une éjaculation classique mais à l’avantage de durer beaucoup plus longtemps. Ce que vous décrivez ressemble donc à un Super-O.

Pour moi le Super-O intervient pendant les mouvements rapide de bassin, je vais le re-décrire avec d’autres mots pour vous aider dans votre cheminement: sur le dos, mes fesses tremblent de mes contractions involontaires, l’Aneros bouge en moi à causes de ces sensations, ma prostate est sensible et commence comme à gratter ou à démanger, je donne alors des coups de bassins (comme lors d’un coït mais dans le vide) cela se fait presque tout seul, d’un coup, une sensations de chaleur s’empare de ma prostate et rayonne dans tout mon corps. En même temps la sensation de démangeaisons augmente, mes coups de reins deviennent très forts et le plaisir monte en flèche. Je ressens l’ensemble des sensations de l’éjaculation tout en ressentant une forte sensation de plaisir centrée sur la prostate pendant mes coup de reins, c’est le Super-O ! Cela dure environ de 10 secondes à 1 minutes suivant le nombre de Super-O que j’ai eu auparavant et mon excitation. On termine le Super-O très essoufflé et en général en transpiration.

Un super O se déclenche t-il pendant les mouvements rapides du bassin ou bien après la phase des mouvements très violents, pendant la période qui redevient calme où on à la sensation de savourer quelque chose ?

NXPL: Le Super-O se déclenche pendant les mouvements de bassin car il provient de la stimulation de la prostate, s’en suis une période de calme pour reprendre ses esprits (mais qui n’a rien à voir avec une période réfractaire qui empêche de bander après une éjaculation).

Le super O est il quelque chose dont on peut dire que l’on va s’en souvenir longtemps après. Pour mon expérience, je pense que j’ai réussi à atteindre quelque chose de bien agréable à répétition mais je suis incapable de savoir si s’était le graal tant convoité.

NXPL: Je dirais oui, au plus on a l’habitude au plus on le contrôle et peut devenir fort. L’avantage, c’est que les premiers sont moins forts que les suivants dans une session. Petit à petit, on est donc capable d’avoir de plus en plus de plaisir durant la même session. De même, la qualité des Super-O à tendance à augmenter au fur et à mesure que l’on développe la sensibilité de sa prostate. Les sensations peuvent être différentes aussi entre les personnes.

Ma plus grande frustration est d’être dans l’inconnu et de ne pas savoir, car, où ma méthode est bonne et je continue à reproduire les sensation décrite, ou vous pensez que je ne suis pas allé au bout de l’orgasme, et là j’aurais besoin de conseils pour savoir a quel moment de la séance il faut que je lâche plus prise ou qu’il faut que je fasse telle ou telle chose.

NXPL: Je comprends votre point, mais il me semble que vous êtes trop centré sur les objectifs et non le cheminement et sensations du plaisir prostatique. Honnêtement, peut importe que vous ayez atteint tel ou tel stade, mais l’important est de prendre du plaisir en respectant son corps et avec une certaines liberté dans la découverte. Profitez de vos sensations, ne vous mettez pas de pression sur votre cheminement ou sur des objectifs. Peut être découvriez vous d’autres sensations grâce à ce lâché prise.

Pour aller un peu plus loin, je vous conseille de ne pas vous mettre sur le ventre, car dans cette position, vous stimuler votre sexe. essayez de vous mettre sur le dos et de rester sur le dos. Vous parviendrez peut-être à avoir d’autres sensations. De même en position de chien de fusil. Testez, expérimentez, l’important est de faire son propre cheminement.

Merci de votre lecture et de vos futurs commentaires et conseils.
Encore bravo pour votre travail et votre site.

NXPL: Merci beaucoup pour vos encouragements sur mon site. Il est là pour permettre justement de partager des expériences sur la sexualité dans le respect. Les forums sont de très grandes qualité avec quelques intervenants très expérimentés, n’hésitez pas à poser aussi vos questions dans le forum.
A bientôt et amusez vous bien 🙂

Quitter la version mobile