Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Témoignage sur le Zentaï

Aujourd’hui, je donne la parole à un de mes lecteurs sur un sujet totalement confidentiel mais qui mérite vraiment un article sur ce blog, je veux parler du Zentaï. Je ne dévoile pas plus ce que c’est, je laisse ce lecteur, expert et blogueur témoigner sur sa passion et son fétichisme.

Tout a commencé en voulant essayer, par curiosité, les collants de danse de ma mère, durant mon enfance. J’y ai vite pris goût; j’avais les jambes douces et joliment soyeuses. J’enfilais autant que possible ses tenues en cachette, ayant peur de la réaction de mes parents.

Plus tard, mon fantasme s’est accru en goutant a mes premières tenues de danses achetées en magasin. Dans la rue, je suis toujours en extase devant une fille en leggings ou collants; certaines couleurs accentuent mon plaisir visuel.

Grâce a ma première connexion Internet en 1998, j’ai pu commencer à trouver et connaître une combinaison intégrale en lycra,dont je ne connais pas encore le vrai nom. Par la suite, 3 ou 4 ans + tard , après maintes recherches et inscriptions à des forums fétichistes, le nom Zentaï ( prononcez « zennetaille » ) m’est apparu, ce qui a facilité mes recherches. A ce jour, j’en suis a plus de 150 différents, achetés sur diverses boutiques dont la liste s’est vite accrue au fil des années. J’achète aussi (mais plus rarement) de simples combinaisons en lycra, sans pieds, ni gants ni cagoule. Ce sont souvent des achats compulsifs, telle une fille devant une vitrine de chaussures ou sacs a mains.

Ce que je ressens en zentaï : une compression du corps par le tissu qui me moule le corps, procurant un frottement sensuel sur diverses parties de mon corps lors de mes mouvements. Avec les zips dans le dos fermés, on ressent un emprisonnement et ca peut en exciter certains. Enfiler un zentaï me procure souvent une erection, jamais visible sur les photos de mon blog. J’aime aussi quand une personne me caresse le corps, portant elle aussi une tenue..Les sensation n’en sont que mieux décuplées. Je ressens un manque quand je ne peux enfiler un zentaï, surtout si ca dépasse 4 ou 5 jours. Par contre, du fait de la tenue entièrement fermée, aucune penetration sexuelle possible, ou alors il faudra acheter une tenue avec zip a l’entrejambe.

Le zentaï me sert aussi de pyjama quasiment tous les soirs et il m’est difficile de l’enlever le matin pour m’habiller. Lorsque je suis de sortie, et même au travail (je suis jardinier), j’enfile toujours un simple collant ou legging sous mon jean et sans slip. Dure la vie de fétichiste!

J’aime porter un zentaï pour m’évader dans un autre univers, me sentant un autre, prêt a faire ce que je ne peux en simple habits quotidiens. Je suis hétéro; j’ai constaté que ce genre de tenue a penchant féminin a tendance a dénigrer les hommes qui en portent et a penser qu’ils sont gays ; ben non, pas tous ! Malheureusement très peu de femmes en portent en France, alors que dans d’autres pays, en Allemagne ou Japon, ce n’est pas un problème. Je prefere mieux regarder une fille en combinaison qu’une femme nue ; cela m’excite bien plus.

Tout de suite on juge, sans connaître, sans chercher a comprendre le sens du zentaï. Je joue sur 2 tableaux selon l’ambiance, l’évènement, le lieu, mon entourage : un coté soft, de déguisement, de tenue artistique et d’un autre, le coté fétichiste, un peu Bdsm de la tenue, en référence surtout a la couleur noire, a la combinaison en latex tant connue dans ce milieu.

Maintenant et depuis le temps, ma famille, amis et collègues de travail sont aux courant de ma passion, mais ils ne connaissent que mon coté zentaï soft par contre, leur rendant plus facile la découverte de mon univers.

Je n’ai crée mon blog qu’en 2006; je ne propose que le coté artistique et déguisement du zentaï, essayant de faire connaître cette tenue a plus de gens possible, essayant d’enlever les préjugés, visant un large public de 7 à 77 ans. Je ne veux pas brusquer les esprits et faire avaler plus facilement la pilule, comme on dit.

Je suis toujours a l’écoute lorsqu’il s’agit de choisir une tenue (taille, couleur,…) quand on debute, que l’on ne sait comment parler de sa passion, son fétichisme a ses proches.

Avoir un blog fétichiste Zentaï : je n’en ressens toujours pas le besoin, bien qu’il y aurait matière a en parler longuement.

Depuis 2009, je suis toujours invité a participer a des soirées fétichistes, dont les « Nuit Elastique » et « Nuit Dèmonia », où je ramène toujours une vingtaine de tenues a présenter et à faire essayer aux gens.

Merci beaucoup à ce lecteur et blogueur, j’ai mis quelques une de ses photos en illustration de l’article et dans la galerie ci dessus. N’hésitez pas à aller sur son blog : http://lycrazentai.blogspot.fr/ pour y découvrir encore plus. Voici la belle galerie:

NB: Pour les fétichistes de la seconde peau, il existe un forum communautaire francophone dédié aux matières moulantes, tel le vinyl, cuir, latex nylon et le lycra; l’auteur du témoignage est l’un des modérateurs sous le pseudo “Lycraboy”. L’adresse de de forum est la suivante: www.secondskin.fr

Quitter la version mobile