NouveauxPlaisirs.fr

Test du cockring Lelo Bo

Mon partenaire Erotica Online, m’avait fait parvenir, il y a quelque temps, un superbe cockring de la marque Lelo que je n’avais pas encore eu le temps de tester. Récemment, ma compagne m’avait fortement suggérée de l’essayer ensemble. Comment refuser une telle proposition… voici donc le test du cockring vibrant Lelo Bo.

Usage et principe d’utilisation d’un cockring

La première chose qui vient à l’esprit quand on voit un cockring est « diable, comment cela se porte-t-il ? ». Et la réponse n’est pas si triviale, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Un cockring ne se porte pas à la base de la verge au dessus des bourses mais bien à la base de la verge en dessous des bourses. Une simple illustration valant mieux qu’un long discours, voici un cockring en place :

Pour le mettre en place, il vaut mieux ne pas être en érection afin de pouvoir passer les bourses en premier puis ensuite le sexe. Une fois le cockring en place et le sexe en érection, le cockring va alors compresser la base de la verge qui se gorge de sang et maintenir ce sang dans le pénis. Cette action a pour conséquence de réduire au maximum la circulation du sang. La verge et le gland sont alors plus gonflés et les veines plus saillantes. Le résultat est, par conséquent, une érection plus dure, plus longue et un plaisir augmenté.

Il faut cependant faire attention à ne pas porter le cockring trop longtemps car il n’est jamais bon (voire vraiment déconseillé) de garder du sang trop longtemps au même endroit (quelque soit cet endroit d’ailleurs). Le sang c’est fait pour circuler ! Il est donc recommandé de ne pas garder un cockring plus de 30 minutes.

Présentation du cockring Lelo BO

Lelo est une marque vraiment haut de gamme. Le Bo est un superbe cockring en silicone très doux qui est livré dans un emballage clairement haut de gamme. La boite est somptueuse, elle contient le cockring, un étui en plastique très pratique pour le ranger et le charger, un guide et un chargeur. Nous avons affaire à un sextoy haut de gamme sans aucun doute possible.

En regardant de près, les finitions du Bo sont absolument parfaites. Le silicone est très doux et aucun défaut n’est visible. De même, le petit étui dans lequel on glisse le Bo est bien conçu (juste un peu dur à ouvrir). Il est doté d’une petite ouverture qui permet de laisser passer l’alimentation pour charger le Bo. C’est bien trouvé et pratique. Bravo Lelo pour ça !

Le Bo est constitué de deux pièces, une première pièce qui est le cockring lui même, et une seconde pièce qui s’insère sur la première et qui correspond à la partie vibrante. L’insertion est très simple et très bien conçue, il y a une sorte de rail dans lequel on insère la partie vibrante. Une fois cette partie vibrante insérée sur ce rail en silicone, quand on la pousse au bout, la vibration se met en marche. On peut voir les deux parties du Bo sur la photo ci dessous du Bo en train de se recharger hors de son étui.

Le Bo a un diamètre de 3cm environ et est assez élastique. Il est disponible en plusieurs couleur. J’ai le bleu profond et c’est une très belle couleur mais il existe aussi en pourpre.

La durée d’utilisation du vibreur est annoncée à 4 heures. Dans tous les cas, compte tenu du mode d’utilisation d’un cockring, cette durée est invérifiable en condition réelle et plus que suffisante.

Test du Lelo Bo

La mise en place du Bo ne pose pas de problème particulier quand on a compris comment porter un cockring. Le silicone est même assez élastique pour le poser alors que l’érection est déjà assez dure. Il suffit donc de le glisser le long du sexe, puis de dilater l’aneau afin de faire passer les bourses. Le passage des bourses est l’opération la plus délicate car si l’on ne fait pas attention, on peut appuyer un peu trop fort sur une des bourses, bonjour la douleur et la perte de l’érection alors …

Attention aussi aux poils, il vaut mieux ne pas avoir trop de poils (en bref se raser ou les avoir courts) car il y a de gros risques d’arrachage de poils lors de la mise en place. Une épilation localisée à cet endroit n’est pas forcément plaisante à ce moment précis. Pour éviter cela on pourra envisager d’utiliser un peu de lubrifiant à base d’eau. Personnellement, je  ne le fais pas et cela ne pose plus aucun problème.

La pose reste néanmois assez facile une fois que l’on a l’habitude et, le Bo en place, le maintient est parfait et le confort absolu.

Le Bo se maintient parfaitement en place malgré les coup de reins. Il est cependant plus sympathique d’adopter une position où le clitoris de madame vient effleurer doucement et longuement la partie du Bo qui vibre. C’est donc avec des positions  sensuelles que le Bo donne vraiment satisfaction. Le niveau sonore de la vibration est très faible, vous pourrez donc utiliser le Bo sans ruiner l’ambiance de la soirée.

Si l’on essaye d’utiliser le Bo en levrette par exemple, seule la fonction cockring reste intéressante. La fonction vibrante n’apporte pratiquement rien, ni à monsieur, ni à madame. C’est même plutôt désagréable pour madame qui soufre de l’effet on/off/on/off/on …

Dans le cas où l’on trouve une position favorisant le contact entre la partie vibrante et le clitoris de madame, le Bo est un vrai délice. Même si la vibration n’est pas très puissante, l’apport du cockring pour monsieur est un vrai plus et l’apport de la vibration pour madame rend le coït vraiment sensuel et plus chaud. Franchement nous avons passé du bon temps. Il est seulement dommage qu’il n’y ait qu’une seule vitesse de vibration et donc un léger manque de puissance.

Conclusion

Le Bo est un cockring de très bonne qualité. D’une finition parfaite et constitué d’un silicone très doux, c’est un vrai régal à l’utilisation que ce soit pour monsieur ou madame. A condition d’utiliser une position qui favorise le contact entre le cockring et le clitoris de madame, l’utilisation de ce cockring est un vrai bonheur. Lors d’une soirée coquine, en obligeant à des positions plus sensuelles, il prolonge la durée des ébats et tout en favorisant la durée de l’érection de monsieur.

En conclusion, le BO mérite un bon 4,5 / 5. C’est un très bon produit que je recommande fortement. Il n’a pas la note maximale car il mériterait un peu plus de puissance de vibration mais reste un cockring vibrant de référence. A ce propos, il faut noter qu’il existe depuis peu un nouveau cockring vibrant chez Lilo, le TOR, qui offre 6 modes de vibration. Je ne l’ai pas testé mais étant donné que c’est une évolution du Bo, je pense que le TOR doit être le top du cockring à l’heure actuelle. A voir lors d’un prochain test peut être….

Merci à Erotica Online qui m’a fourni gracieusement le Lelo Bo pour réaliser ce test !

Exit mobile version