NouveauxPlaisirs.fr

Test du godemichet en verre PipeDream Icicles n°7

Découvrez les joies de la masturbation avec un jouet en verre !

Premier godemichet en verre que j’ai l’occasion de tester, mes attentes sont assez haute vu tout le bien que l’on m’a dit de ces jouets. Je commence donc par une marque des plus réputée sur le marché du sextoy en verre et la célèbre gamme Icicles du prolifique fabricant de sextoys Pipedream.

La gamme de Pipedream est très étendue, elle contient une bonne trentaine de godemichet en verre, tous aussi beau les un que les autres, voici un petit aperçu de la variété de la gamme :

Comme on peut le voir, la variété, qualité et finition de la gamme Icicles est excellente

Aujourd’hui, je vais tester l’Icicles n°7. Il est de forme un peu plus classique que ceux qui sont présentés sur la photo ci dessous mais conserve l’attrait des godemichet Icicles, à savoir un corps tout en verre qui réagit bien à la température et du relief en verre bien placé pour stimuler les parois vaginale.

Voici l’Icicles n°7 :

L’Icicles n°7, à gauche sa tête sphérique et vers la droite son corps doté de nombreuse petites bosses roses

Comme on peut le voir, c’est un godemichet entièrement en verre, très classe, munie d’une extrémité en forme de boule (c’est la partie que l’on tiens avec la main) et des petites bosses roses sur le corps pour stimuler le vagin. Comme c’est du verre, il est très lisse, et passer la main dessus invite à l’utiliser.

Il fait 17,8 cm de long, pour un diamètre de 3,2 cm pour le corps et 3,8 pour sa tête sphérique. Il est donc facilement manipulable et de la bonne taille pour un godemichet.

Il est livré dans une boite en carton du plus bel effet (même si elle est très simple), qui contient l’Icicles n°7 bien à l’abri dans son receptacle en mousse, en effet, un des seul problème des sextoys en verre sont leur fragilité aux chocs. Tout va bien tant qu’on ne le laisse pas tomber par terre. Car s’il est abimé, cassé ou fendu, il doit directement aller à la poubelle pour ne pas risque de blesser son utilisatrice.

La boite dans lequel l’Icicles n°7 est livré

La qualité de finition de l’Icicles n°7 est excellente, il ‘y a heureusement pas un seul éclat ni problème de qualité. Les reflets dans le verre sont superbes. Bref, c’est un sextoy de très bonne qualité que j’ai dans les mains.

Le test du godemichet Pipedream Icicles n°7

L’Icicles n°7 étant en verre, il est presque possible (comme pour les sextoys en acier) de l’utiliser sans lubrifiant suivant la quantité de votre propre lubrification vaginale. Dans tous les cas, je préconise quand même d’utiliser un tout petit peu de lubrifiant pour ne pas irriter, juste pour être sûre. Du coup l’Icicles n°7 s’introduit très facilement.

Les sensations sont excellentes, les petites bosses rajoute ce qu’il faut de stimulation. Bien sur, on peut utiliser l’Icicles n°7 traditionnellement avec des aller retour simulant une pénétration (et il est très efficace) mais on peut aussi l’utiliser de manière plus douce, en l’enfonçant doucement tout en le faisant tourner sur lui même pour stimuler les parois du vagin. Il est même possible d’utiliser la tête sphérique pour stimuler le point G. Bref, à l’épreuve de madame d’Icicles n°7 obtient un vrai satisfecit.

Le verre est très réceptif à la chaleur, il suffit de plonger l’Icicles n°7 dans de l’eau froide ou inversement chaude pour changer sa température. Les jeux deviennent tout de suite plus intéressants. Avec les sextoys en acier, les sextoys en verre sont vraiment très amusant pour jouer avec des sensations liées à la température. L’avantage aussi du verre est la transparence, et jouer à deux permet à monsieur de jouer avec la transparence et les lèvres de madame, c’est très érotique.

Les sublimes reflets du verre de l’Icicles n°7

Le nettoyage est très simple, un peu d’eau chaude, du savon et il redevient propre comme au premier jour. Pour une fois, on peut même utiliser du liquide vaisselle. 

Le seul point d’attention est sa fragilité, il faut vraiment faire attention de ne pas le faire tomber de sa table de nuit, du lit une fois que l’on a terminé de l’utilisé ou dans l’évier pour éviter de le casser. Non pas qu’il se casserais en deux car il est solide, mais plutôt pour éviter le moindre éclat de verre qui par le suite le rendrait inutilisable à l’endroit où il est censé se loger.

Conclusion

S’il est vrai que l’Icicles n°7 est utilisable par toutes, je pense qu’avec la texture de ses bosses roses, il sera plutôt destiné à une femme qui a déjà eu un sextoy avant car les sensations risques d’être un peu trop fortes lors des aller retours. Tout dépend donc de votre maturité sexuelle, si vous débutez préférez un sextoy générant moins de sensation, si vous avez déjà une certaine expérience sexuelle et/ou que vous voulez découvrir ou améliorer vos sensations, n’hésitez pas.

Eu final, l’Icicles n°7 est un sextoy vraiment attachant et ludique, je lui donnerais la bonne note de 4 / 5, il manque le sans faute car il lui manque un brin de folie pour avoir la note maximale, mais c’est un sexoyt très attachant, efficace et juste superbe. A environ 25 €, il ne faut pas hésitez. C’est le premier sextoy en verre que je teste et je ne m’arrêterais pas là s’ils sont tous comme cela.

Merci à mon partenaire Espace Libido qui m’a fourni gracieusement le Pipedream Icicles n°7pour réaliser ce test !

Exit mobile version