Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Test du Lelo Ella, le sublime godemichet point G

Je suis toujours émerveillé par la puissance des sextoys point G qui arrivent à faire jouir madame autrement. Aujourd’hui, ce test du Lelo Ella est un peu particulier. C’est le premier godemichet point G que j’ai eu en ma possession, c’est donc aussi celui avec lequel nous avons le plus joué. Voici donc un retour de notre démarche vers la découverte du point G et bien évidemment le test en détail de ce superbe objet.

Présentation du Lelo Ella

Comme d’habitude chez Lelo, l’objet est sublime et le déballage un plaisir des sens. Il est livré dans une boite de grande qualité et repose dans un socle tel un iPhone dans son emballage. C’est classe et du niveau de qualité attendu lorsque l’on achète un jouet sexuel chez Lelo, toujours au top !

Le Lelo Ella fait environ 19 cm de long, avec un diamètre de 3 cm environ. Il est conçu dans forme oblongue très raffinée et doté d’une tête spécifique pour stimuler le point G de madame. Le design du Ella est tout à fait sublime, à la fois sexy, discret, élancé, minimaliste et suggestif. J’aime beaucoup.

La matière dont il est fait est un silicone ferme et doux, hypoallergénique de très grande qualité et sans phtalate. C’est un godemichet double usage puisqu’il est doté d’une tête point G mais son autre extrémité sert aussi de godemichet plus classique. Il est donc en théorie très polyvalent. Sa texture fait penser à du satin, il n’est donc pas tout à fait comme les sextoys classique en silicone, il est plus lisse et plus glissant.

Dans la boite, on trouve une petite documentation (qui ne sert pas vraiment, l’utilisation étant vraiment évidente) et une pochette en satin qui permet de stocker votre Lelo Ella à l’abri de la poussière et de le conserver dans un parfait état. A noter que contrairement à certains sextoys, il ne prend pas la poussière.

Le Lelo Ella et sa pochette en satin

Le Lelo Ella étant composé de silicone, n’utilisez surtout pas de lubrifiants à base de silicone mais bien toujours du lubrifiant à base d’eau. Utiliser du lubrifiant à base de silicone l’abimerait irrémédiablement en le rendant collant.

Test du Lelo Ella

Le Lelo Ella est un objet d’une rare sensualité. Lorsque l’on sort notre Ella de la table de nuit, nous savons que c’est le prélude à beaucoup de plaisir. Avoir un objet d’une forme si sensuelle et douce entre les mains nous excite à chaque fois au plus haut point. Il fait partie des sextoys qui arrivent à projeter une ambiance sensuelle quand on les tiens dans ses mains.

Pour en revenir à la forme, il est pratiquement parfait. Le coté standard s’introduit facilement dans le vagin et permet de faire monter madame en température même s’il faut avouer qu’il est un peu court et trop « pointu » lorsqu’il touche le cervix. Les 19 cm sont légèrement trop courts pour le manipuler correctement. Cependant, dans cette position, la tête point G se transforme en une poignée très efficace pour le tenir. Les sensations sont bonnes et madame aime me prouver que le Lelo Ella fait corps avec elle. Bref, il est très agréable de se pénétrer avec la partie classique. A noter que madame n’aime pas trop le logo Lelo qui se sent lors de l’utilisation.

Le Lelo Ella dans ma main

Introduire la tête point G dans le vagin nécessite du lubrifiant mais cela reste extrêmement agréable. Une fois qu’il glisse en position, le Lelo fait, là encore, corps avec le vagin et se positionne parfaitement. Doté d’une tête bien recourbé et très douce, il permet de stimuler fortement le point G et d’arriver à un orgasme si l’on a pris le temps de s’exercer à stimuler son point G.

La première utilisation du Lelo Ella, par contre, a été un peu décevante pour nous. En effet, si l’on introduit trop l’Ella dans le vagin la tête point G à tendance à se bloquer sur le pubis (l’os) et ce n’est pas très agréable pour madame. Il faut donc bien veiller à ne pas trop introduire l’Ella profondément dans le vagin (surtout si c’est monsieur qui joue avec pour vous). Etant donné que le point G se trouve dans les premiers centimètres du vagin, il n’est pas nécessaire de pousser pour faire entrer l’Ella à fond afin de stimuler ce fameux point G, c’est donc une bonne nouvelle. Une fois la méthode trouvée, l’Ella fonctionne beaucoup mieux.

La stimulation sur le point G est tout à fait excellente, la tête appuyant juste ce qu’il faut pour que fermement, la zone du point G de madame se gorge de liquide et provoque la très célèbre éjaculation féminine. A ce propos, je vous invite à lire mon article sur ce sujet et aussi à lire l’article sur le Liberator Fascinator Throe qui est l’accessoire indispensable pour s’amuser sans inconvénient avec l’éjaculation féminine.

Là encore, nous trouvons le Lelo Ella un peu court en utilisation point G. C’est d’autant plus ennuyeux que l’extrémité opposée à la tête point G qui sert alors de poignée est de forme oblongue et glisse lorsqu’elle est recouverte d’un peu de lubrifiant. C’est pour nous le seul inconvénient majeur du Lelo Ella. Sa taille par contre (hors longueur) est franchement agréable. Voici par exemple le Lelo Ella comparé avec deux autres champions du point G :

Comparaison entre (de gauche à droite) : le NJoy Pure Wand, le Lelo Ella et le Fun Factory Ellove

Le Pure Wand et le Ella ont à peu près les même dimensions, le Ellove étant plus long et plus imposant en diamètre. Le Lelo Ella est donc très proche de ces deux stars qui ont été d’une efficacité diabolique avec madame (tout comme le Lelo Ella d’ailleurs). Bref, on a ici le trio de tête des meilleurs godemichet Point G du marché à ce jour à mon avis.

Le Lelo Ella est très facile à nettoyer, il suffit de le rincer avec du savon et de l’eau chaude et il sera comme neuf. Il faudra aussi faire attention au logo Lelo qui peut ne pas être très propre et contenir du lubrifiant si l’on ne le nettoie pas correctement à chaque fois. Il est aussi tout à fait possible de le prêter à sa meilleure amie, mais pour cela je recommande de le faire passer à la machine à laver avant et après le prêt (sur le plateau du haut), dans ce cas, attention à la visite surprise de belle maman qui va vous aider à ranger la vaisselle ;-).

Conclusion

Comme tous les Lelo, le Lelo Ella est un objet de qualité et de toute beauté. Destiné principalement à la stimulation du point G, ce sextoy fonctionne parfaitement et permet d’atteindre l’orgasme du point G et l’éjaculation féminine à condition de vouloir passer au préalable un peu de temps pour découvrir son corps et les sensations qui accompagnent ce nouvel orgasme pour celles qui n’ont pas encore fait cet effort de découverte. Ses qualités sont un tout petit peu ternies par sa forme, qui, bien que sublime, n’est finalement pas très pratique car un peu trop courte et glissante quand recouvert de lubrifiant.

Le Lelo Ella reste cependant un de mes Godemichets point G préféré, je lui attribue un 4 / 5 et j’espère que Lelo m’entendra pour l’allonger de quelques centimètres de plus ce qui résoudrait l’ensemble de ces petits problèmes mineurs et en ferait un sextoy indispensable. Mais soyons clair, que cela ne vous empêche pas d’acheter le Lelo Ella, bien utilisé, il est presque aussi efficace que le terrible Njoy Pure Wand pour un prix très inférieur (Le Ella est à 42 € contre plus de 100 € pour le NJoy). Je le recommande donc fortement.

Merci à Senkys.com qui m’a fourni gracieusement le Lelo Ella pour réaliser ce test !

Exit mobile version