Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Le stimulateur clitoridien Zumio, la révolution s’est pris les pieds dans le tapis …

Test du stimulateur clitoridien Zumio - NXPL

La boite et les communiqués de presse donnent le ton, “rejoignez la révolution du plaisir” avec le Zumio, un stimulateur clitoridien qui utilise un procédé unique inventé par des femmes. Après la révolution du Womanizer, l’innovation continue dans l’univers des sextoy… Alors que vaut ce nouveau concept ? Nous allons voir cela ensemble…

Présentation du Zumio et de son concept

Le Zumio est emballé dans carton d’emballage décoré de son illustration dans des tons blanc, argent et pourpre. Franchement, le carton d’emballage est de belle qualité et relativement classe.

Quand on ouvre le carton on découvre une très belle boîte (en carton) dotée du sigle Zumio. C’est une boîte solide dans des tons de blanc et pourpre à nouveau. Très chouette et discrète, on pourra la garder pour tout ranger.

Le Zumio se trouve à l’intérieur du carton dans un berceau en mousse. La première impression est excellente, il ressemble à un gros stylo ou pour ceux qui connaissent un espèce de stylet pour une tablette graphique d’ordinateur.

Ce qui frappe en premier c’est qu’il dispose d’une base de chargement sans contact, chose que l’on retrouve dans les smartphones très haut de gamme.

Le Julio est assez petit, Il fait environ 17,5 cm de long pour 2,5 cm de large. Sa base de chargement sans contact fait environ 6,5 cm de haut. Les 17,5 cm peuvent paraître importants mais comme il a les dimensions d’un gros marqueur, cela passe sans problème.

Chose unique sur le Zumio, il dispose d’une espèce de petite pointe en plastique terminée par une boule de quelques millimetres (appelée SpiroPointe). Cette SpiroPointe ne vibre pas mais fais des très petits cercles rapidement et c’est ce mouvement de la pointe qui va stimuler l’endroit où on le pose.

L’action de la SpiroPointe est assez unique puisque le mouvement ne ressemble pas à une vibration. C’est un peu dans l’esprit d’un ancêtre dans le monde des vibromasseurs: l’Eroscillator. Son mécanisme était basé sur l’oscillation et non la vibration.

Revenons au contenu de la boîte, si l’on soulève le socle en mousse (il faut un peu forcer, c’est pas ultra facile), on trouve le guide d’utilisation, une pochette en satin et le câble de chargement USB.

En terme de qualité perçue on est vraiment au top, que ce soit avec le chargement sans contact, la finition du Zumio, sa base, et l’emballage, on est vraiment sur du très haut de gamme. D’un point de vue finition, le Zumio est parfait.

Il est réalisé avec un assemblage de plastique et de silicone. Le système de commande est tactile et se trouve juste sous le silicone. La pointe stimulante est en plastique ce qui est très pratique pour la nettoyer et de manière plus générale pour l’hygiène.

Le Zumio dispose de trois boutons de contrôle. Deux permettant de modifier l’intensité et un pour allumer ou éteindre le sextoy. On pourra noter qu’il dispose d’une sécurité pour les voyages, ce qui évite qu’il ne se déclenche intempestivement dans une valise par exemple (merci !).

Le chargement est extrêmement simple, il suffit de connecter le socle de recharge par induction au câble USB, de le brancher sur un ordinateur et de déposer le Zumio à la verticale sur son socle. Par contre, il faut noter que la recharge par induction prend 16 heures en tout pour le charger entièrement. Cela peut paraitre beaucoup mais comme le socle de recharge sert aussi à le ranger, le Zumio sera naturellement rechargé et disponible à condition de laisser tout le temps branché.

Une fois rechargé le Zumio dispose d’une autonomie d’environ quatre heures. C’est bien.

Test du Zumio

Nous avons testé le Zumio un grand nombre de fois pour nous faire une idée de son efficacité et pour vérifier nos impressions. Mais commençons par décrire son mode de fonctionnement.
Le Zumio dispose de 8 vitesses, de la plus faible (environ 57 tours par seconde) à la plus rapide (environ 110 tours par seconde).

La guide décrit son mode d’utilisation, il indique que les sensations procurées par la SpiroPointe sont très fortes et qu’il est nécessaire de ne pas commencer par appliquer le Zumio directement sur le clitoris. Le guide recommande 20 secondes sur les grandes lèvres, 20 secondes sur les petites lèvres puis 20 secondes sur le clitoris pour un orgasme en 1 minute. En effet, le Zumio se targue d’être capable de faire orgasmer en une minute (enfin entre une et 5 minutes si on lit attentivement le guide).

Alors qu’est ce que cela donne ?

Wow, cet engin est puissant ! En fait … trop puissant. Comme j’indiquais en préambule de cette section, nous avons testé plusieurs fois car, l’avantage d’être un peu à la bourre sur ce test, c’est que nous avons aussi eu le temps de découvrir l’avis d’autres sites de tests sur le net dont les tests ont été publiés quelques jours ou heures après la réception du Zumio… et il y a un vrai décalage entre la plupart de ces avis et le notre. Du coup, on s’est dit que l’on avait raté un truc. Mais non, on confirme, pour nous le Zumio est trop puissant.

Est-ce que le Zumio peut vous faire orgasmer ? Définitivement OUI, ma compagne a eu plusieurs orgasmes très puissants mais en passant vraiment du temps pour s’exciter et en faisant attention où elle posait la SpiroPointe.

Est-ce que, d’après nous, le Zumio est utilisable par toutes dans une utilisation “classique” d’un sextoy ? Je dirais NON, l’avantage du Zumio est aussi son gros défaut, il est définitivement trop puissant. Même sur la première puissance, si on ne prend pas le temps de se chauffer la vulve, il fait mal, oui MAL. Elles ont testées avec un casque de moto vissé sur le clitoris les testeuses chez Zumio Inc ? Incroyable …

Franchement, dès la puissance 3 ou 4 sur 8, pour ma compagne, c’est juste impossible de tenir. Non pas tenir l’orgasme mais plutôt la douleur engendrée par la SpiroPointe du Zumio car la stimulation est si précise et forte au niveau de la pointe que cela en devient douloureux. Nous trouvons que ce n’est pas du tout un sextoy agréable et utilisable dans des habitudes classiques d’utilisation d’un sextoy.

En effet, quand on a envie de se faire jouir avec un vibromasseur, on prend le sextoy, on l’allume et on le pose sur sa vulve, les vibrations chauffent la zone puis on le place comme il faut, on accélère un peu les vibrations et l’orgasme vient plus ou moins vite mais on est jamais en situation de ressentir de la douleur avec. Avec le Zumio, si on ne fait pas gaffe où l’on pose la SpiroPointe et comment, on peut ressentir une douleur assez intense (certes brève car on l’enlève rapidement). Le seul moyen de l’utiliser est d’appuyer très fort la pointe sur la zone pour la bloquer un peu, car si on laisse la pointe effleurer la zone c’est terrible. J’ai évidemment testé aussi sur moi et je ne peux supporter de passer le Zumio, même sur la vitesse 1, sur mon gland, la stimulation est trop forte.

Bref, nous sommes vraiment déçu car j’ai juste l’impression que le discours marketing « innovation », « orgasme en 1 minute », « expérience inédite », « créé par des femmes” est un gros bullshit marketing pour vendre un sextoy qui n’a jamais été testé par une femme “normale” qui n’a pas un clitoris en béton armé ou qui ne passe pas sa vie avec un magic wand en vitesse max entre les jambes pour jouir et est donc totalement désensibilisée.

Par contre, ses inconvénients peuvent devenir des avantages dans certaines pratiques ou situations. Le Zumio est un super accessoire de torture du clitoris dans des jeux BDSM, posé sur des tétons il peut aussi stimuler (voire sur-stimuler et donc faire mal). Bref, si vous aimez la partie M du BDSM mesdames et messieurs, le Zumio peut être un chouette accessoire pour vous torturer jusqu’à l’orgasme une fois attaché(e).

Vous aussi vous trouvez qu’il fait le bruit d’une disqueuse à découper le Zumio ? Ouch ! …

Autre utilisation, nous trouvons qu’il est assez sympa de balader la SpiroSpointe sur le corps car les sensations sont très localisées à la SpiroPointe et c’est si puissant que du coup on peut suivre facilement le trajet de la pointe. C’est sensuel à condition de ne pas passer la pointe directement sur les zones les plus sensibles. Pour moi, passer la SpiroPointe sur le pénis me procure de la douleur donc on s’est fait toutes les zones non génitales.

Enfin, peu d’intérêt pour le popotin. On peut inséré la SpiroPointe de sa longueur (quelques centimètres) dans l’anus. Cela chatouille ou fait mal suivant la puissance.

Conclusion sur le Zumio

Nous ne pensons pas du bien de cette course marketing à l’orgasme rapide, et Zumio Inc est la première société à se prendre méchamment les pieds dans le tapis. Et sur NXPL on ne va pas reprendre le contenu de la fiche marketing sur le thème « revolution de l’orgasme » telle quelle.

Notre avis, c’est que le Zumio est tellement puissant qu’il faut ultra s’exciter la vulve avant de pouvoir l’approcher du clitoris sans qu’il ne procure de la douleur. Ok, la doc dit qu’il faut faire comme ça mais franchement, d’une part faut vraiment y passer du temps, d’autre part, cela ne rentre pas du tout dans une utilisation classique d’un sextoy telle qu’envisagée par la majorité des femmes. Se cacher derrière la doc pour tenter de contourner les défauts du produit c’est un peu bizarre.

Le stimulateur clitoridien Zumio - Note 1,5 / 5

Du coup, je ne vais pas mettre une bonne note alors qu’il n’est adapté qu’à de rares femmes qui ont des clitoris désensibilisés ou très peu sensibles. Il obtient donc la note de 1,5 / 5 car nous trouvons qu’il passe totalement à coté de la plaque et qu’il coûte du coup affreusement cher (même si sa finition est irréprochable d’où le 1,5). Nous ne pouvons vous en recommander l’achat, achetez un Womanizer, c’est dix fois mieux et vous ne serez pas déçue !

Il sera adapté à vous uniquement si vous avez un clitoris très peu sensible ou pour des pratiques alternatives (éveil d’autres zones corporelles, pratiques BDSM sur zone génitales,…).

Bien évidemment, cet avis sur le Zumio est personnel, basé sur nos propres tests et n’engage que nous. Si vous avez l’occasion, essayez le par vous même pour vous faire votre propre idée et commentez l’article pour nous dire ce que vous en pensez.

Merci à mon partenaire KissKiss.ch qui m’a fourni gracieusement le stimulateur clitoridien Zumio pour réaliser ce test !

Et voici la galerie du Zumio sous toutes les coutures …

Quitter la version mobile