Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Test du masseur prostatique Zini Janus Intermédiaire

Zini est une marque asiatique qui vient d’arriver sur le marché des sextoys haut de gamme depuis un petit peu moins de deux ans. Ils ont conçu toute une gamme de sextoys dont j’avais fait une petite preview ici et ici. Dans cette gamme de sextoys, une série de masseurs prostatiques a retenu mon attention : Les Janus dont voici l’apparence :

Je vais tester dans cet article la taille intermédiaire du Zini Janus.

Présentation du Zini Janus

Le Janus est un masseur prostatique dans le style Aneros. Il est un peu plus moderne dans le sens où sa base est en plastique dur mais son corps est en silicone doux, et dans le sens où son corps est un peu plus texturé qu’un Aneros. On reste cependant sur le même principe de base d’un masseur prostatique main libre, c’est à dire que l’on a pas besoin de l’actionner avec les mains.

Il est emballé dans une simple boite en plastique transparente contenant le Zini Janus ainsi qu’une notice d’utilisation. C’est très fonctionnel et en aucun cas haut de gamme. Passons l’emballage, ce est n’est finalement qu’accessoire pour voir un peu comment se présente ce masseur prostatique.

Comme indiqué plus haut, la base est en plastique noir, et l’ensemble de la partie insérable dans l’anus est en silicone doux. L’aspect du silicone est parfait, la finition très bonne, aucune bavure ou mauvais moulage n’est visible. Le silicone contient un noyau dur qui permet d’assurer la rigidité du corps. La boite d’emballage fait un peu peur, le Janus lui même rassure quand à la qualité de fabrication.

Chose intéressante par rapport à d’autres masseurs prostatiques, son corps est nervuré, cela peut donner des sensations agréable, on verra cela durant le test.

En terme de dimension, le Zini Janus (taille intermédiaire) fait environ 8 cm de long avec un diamètre de 2,3 cm maximum. Cela reste assez petit et donc accessible aux débutants. Voici les dimensions des différents modèles :

On pourra remarquer que le modèle le plus petit (à gauche) est vraiment très fin et conviendra uniquement à des débutants n’ayant aucune expérience anale, le modèle moyen étant légèrement plus épais et enfin le modèle avancé étant de dimensions plus importante et ne convenant pas à des débutants. Le poids des trois modèles est à peu près équivalent (environ 30 grammes), c’est très léger.

De même, les trois modèles ont une inclinaison du corps d’environ 72°, ce qui est environ l’inclinaison standard du marché pour les masseurs à main libre (excepté quelques modèles comme le Nexus Glide par exemple).

En ce qui concerne l’utilisation de lubrifiant, étant donné que le corps est en silicone doux, l’utilisation de lubrifiant à base d’eau est obligatoire. N’utilisez surtout pas un lubrifiant à base de silicone qui abimerait votre jouet.

Cliquez sur l’image pour le voir en grand

Le test du Zini Janus

Comme indiqué dans la description, une fois en main, le Janus est de très bonne qualité. le silicone est doux et d’un touché très agréable. La texture, les nervures et la forme générale semble appeler à l’utilisation. Allons y alors 😉

Une fois le Zini Janus enduit de lubrifiant à base d’eau (et le canal rectal un peu lubrifié aussi), le Janus s’insère sans aucun problème. Le lubrifiant tiens bien sur le Janus et adhère au silicone correctement.

Il est finalement assez petit et même un débutant n’aura aucun problème pour l’utiliser. Il suffit juste de savoir qu’il faut pousser un peu avec ses sphincters au début pour l’introduire (si vous vous posez des questions, aller voir le Traité d’Aneros, il y a toutes les explications).

On remarque les petites stries à la base, et les nervures sur le corps

Le Zini Janus est donc petit. Pour tout dire, je le trouve un peu petit à mon goût (et je ne suis pas adepte des dilatations anales pour être clair). Comme d’habitude avec les masseurs prostatique, la méthode est la même. Il faut insérer le Janus et attendre 10 minutes sans rien faire et se détendre comme pour dormir. Une fois cette étape de relaxation faite, il faut contracter très légèrement les sphincters de manière à faire bouger le Janus juste un tout petit peu (de quelques millimètres à peine) et garder ce niveau de contraction des sphincters pendant 30 secondes à 1 minute, puis relacher, et refaite l’exercice plusieurs fois sans essayer de faire bouger le Janus plus que de quelques millimètres. Les contractions involontaires s’installent alors, les vagues de plaisirs déferlent et l’orgasme de la prostate peut se préparer petit à petit. Lisez mon Traité d’Aneros pour aller plus loin dans la méthode.

Avec le Janus, les contractions involontaires viennent relativement facilement mais sont moins fortes qu’avec un Aneros Helix par exemple. Le Janus est donc agréable mais me semble un tout petit peu trop court, et semble stimuler un peu moins la prostate.

Point très positif, la forme du point de pression périnéen est très bonne et franchement plus confortable que l’Helix (clairement le point faible de l’Helix).

Le Zini Janus dans ma main

Inséré, le Janus bouge bien, cependant à cause des nervures qui se trouvent à sa base, il est un peu moins mobile qu’un Aneros mais les sensations générées dans l’anus compensent grandement. On arrive donc à le contrôler facilement (avec un peu d’habitude d’utilisation d’un masseur prostatique) et je suis arrivé à avoir des orgasmes de la prostate de bonne qualité. De manière générale, je trouve cependant qu’il délivre un peu moins de sensations que l’Aneros Helix qui est au sommet des masseurs prostatiques à mon humble avis.

Concernant les nervures du corps, autant cette idée me semblait très intéressante autant, au final, elles ne servent pas à grand chose, on ne les ressent simplement pas. Par contre, les nervures à la base sont intéressantes car elles permettent de stimuler agréablement l’anus lors des sessions.

Comparaison du Nexus Glide, Zini Janus et Aneros Helix

Si l’on compare la taille et la forme du Nexus Glide, du Zini Janus et de l’Aneros Helix, on voit bien que le Janus est le plus petit des trois. Le Glide est très (voire trop) incliné, l’Aneros Helix est plus gros et plus long. Je pense que la différence de sensations vient tout simplement de la taille.

Au final, le silicone est vraiment très agréable et j’ai fait plusieurs sessions qui ont durées assez longtemps (40 minutes à un peu plus d’une heure) sans jamais avoir de gène ou d’irritation. La lubrification est, bien évidemment, très importante mais la qualité du silicone y fait beaucoup aussi. En conséquence, vous n’aurez aucun problème à le porter souvent et longtemps.

Comme les autres masseurs prostatiques, il ne peut pas être utilisé en plug. La forme de la poignée ne permettant pas de s’assoir confortablement, je ne recommande pas cette utilisation. Il est d’ailleurs trop petit à mon goût pour cela aussi.

Le nettoyage du Janus est très simple, comme il s’agit d’un sextoy en silicone et plastique, de l’eau savonneuse suffit largement à le nettoyer parfaitement. Il est donc facile à entretenir.

Conclusion

Zini avec le Janus tente de prendre sa place sur le marché porteur des masseurs prostatique. Même si l’emballage est sommaire, le Janus est finalement un masseur de très bonne qualité. J’ai cependant trouvé sa taille un peu trop petite et les sensations moins importantes qu’avec d’autres masseurs. Il ne me convient donc pas très bien anatomiquement.

Le Zini Janus conviendra donc assez bien à des débutants souhaitant commencer en douceur avec un masseur de petite taille et de petit diamètre, mais il sera rapidement limité pour les utilisateurs plus avancés. Je lui donnerais donc une note de 2,5 sur 5 qui est certes un peu sévère mais justifiée par son efficacité moyenne sur moi même.

C’est dommage, avec 2 cm de plus, il aurait pu être un masseur très intéressant. A noter justement que la version avancée dispose de ces deux centimètres de plus. Peut être me conviendrait-il mieux.

Merci à mon partenaire KissKiss.ch qui m’a fourni gracieusement ce Zini Janus Medium pour réaliser ce test !

Quitter la version mobile