Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Test du sextoy G-Spoon

Le sextoy G-Spoon (appelé aussi The Feather) est basé sur un concept totalement novateur mis au point par la société Blue Dreams. Il s’agit d’un sextoy à insérer dans le vagin permettant de renforcer les sensations du partenaire féminin au niveau du point G et du partenaire masculin en rendant le vagin plus étroit. J’avoue que quand j’ai vu ce nouveau concept, je me suis dit qu’il fallait absolument que j’essaye cela. Mon partenaire Lovely Vibe a été partant pour le test, voici donc le résultat.

Présentation du G-Spoon

Le G-Spoon se présente sous la forme d’un espère de guide pour le penis de monsieur à introduire dans le vagin de madame. Un petit dessin valant mieux qu’une grande explication, voici à quoi ressemble le G-Spoon :

Le G-Spoon

Comme on peut le voir, le G-Spoon est constitué d’une tête assez imposante et son corps contient une sorte de “gouttière” qui va guider le pénis vers le point G. Comme le G-Spoon prends de la place dans le vagin, les deux partenaires ressentent aussi beaucoup plus les va et viens du pénis.

Le G-Spoon fait environ 23 cm de long sur maximum 4,5 cm de diamètre. Sa taille est donc assez significative. Par contre, le corps étant entièrement constitué de silicone, il est assez souple.

La finition est correcte sans plus (quelques petits micro trous dans le silicone) néanmoins il n’y a rien qui puisse irriter. Son emballage est réduit au simple minimum, une boite contenant un socle en plastique sur lequel repose le G-Spoon. C’est fonctionnel.

Test du G-Spoon

Compte tenu de ses dimensions, le G-Spoon doit être correctement lubrifié avant d’être inséré dans le vagin. Le diamètre de sa tête étant d’un peu plus de 4 cm, il me semble préférable que ce soit la partenaire féminine qui insère elle même le G-Spoon car il faut qu’elle soit assez excitée et détendue pour ne pas avoir mal. C’est ce que nous avons fait lors des tests. En position dans le vagin, le G-Spoon ne bouge plus.

Position préférée et positionnement du Pénis sur le G-Spoon

Une fois inséré dans le vagin, il suffit au partenaire masculin de pénétrer sa compagne en l’ayant au préalable bien lubrifié pour qu’il glisse sans irritation dans la gouttière du G-Spoon. Bien évidemment, le G-Spoon une fois en place dépasse du vagin car les vagins font jamais 20 cm de long mais plutôt 8 à 12 cm de long (cela peut monter à un peu plus de 14cm quand la femme est très excitée). Le fait que le G-Spoon dépasse ne pose pas de problème car il est souple, il se plie facilement vers le bas si nécessaire.

La seule position que nous avons essayé lors de nos tests est la position (ou une des variantes) du missionnaire. C’est dans cette position que je pense que le G-Spoon est le plus efficace.

Guide d’utilisation du G-Spoon

Comme on peut le voir sur ce dessin ci dessus, quand on fait les allez-retours dans le vagin, le pénis vient frotter sur le haut du vagin et donc stimuler le point G en théorie. En toute honnêteté, ma compagne n’a pas été emballée par le G-Spoon. Certe la diminution du diamètre entraine un peu plus de stimulation sur la partie haute du vagin, mais le fait que le G-Spoon repose sur la partie basse supprime les sensations qui viennent de cette zone. Au final, cela coupe une grande partie des sensations et ne stimule pas tant que cela le point G. Bref, du point de vue du partenaire féminin, il n’est pas sûr que le G-Spoon apporte beaucoup.

Pour le partenaire masculin, c’est malheureusement identique. Le fait de pénétrer un vagin plus serré rends la pénétration agréable mais on perd vraiment en sensations de contact car le sexe glisse dans la gouttière du G-Spoon et seul une toute petite partie du gland frotte sur la paroi interne du vagin. Au final, je trouve que l’on perd beaucoup de sensations. C’est simple, j’ai plus l’impression de faire l’amour à un masturbateur de type Fleshlight qu’à ma compagne lorsque l’on utilise le G-Spoon, c’est très décevant.

Conclusion

En conclusion, l’idée de resserrer le vagin et de stimuler plus fortement le point G me semblait fortement sympathique. Malheureusement, en réalité, le G-Spoon ne parvient quà diminuer assez fortement les sensations des deux partenaires en supprimant une grande partie des zones de contact en le pénis et le vagin. De plus, la taille du G-Spoon fait que son insertion ne peut être réalisée sans prendre le temps nécessaire au préalable. Il faut réaliser les préliminaires, s’arrêter, lubrifier et insérer le G-Spoon pour ensuite passer au coït, c’est un peu tue l’amour.

C’est donc à contre coeur (car j’aimais bien le concept) que je dois reconnaitre que ce sextoy ne nous a rien apporté (voire nous a enlevé des sensations) lors de son utilisation. Il reçoit donc un 1/5 et rejoindra l’ensemble des bonnes idées qui n’en sont finalement pas, c’est vraiment dommage … je suis déçu.

Merci à Lovely Vibes qui m’a fourni gracieusement le G-Spoon pour réaliser ce test !

Quitter la version mobile