Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Test du vibromasseur Fairy Lithium

Le test de la machine de guerre à orgasmes, chaud devant !

 

Fairy est une marque japonaise de sextoys qui conçoit et produit une gamme de vibromasseurs très puissants destinés à usage externe. Pour les plus connaisseurs d’entre vous, ce sont des vibromasseurs qui se rapprochent dans le concept du vibromasseur mythique Hitachi Magic Wand mais en 10 fois mieux, avec la capacité de contrôler la puissance de vibration, beaucoup plus maniables, plus légers et  plus petits.

La gamme Fairy est constituée de plusieurs modèles de tailles différentes mais toujours basés sur une forme unique. Certains se branchent sur le secteur, d’autres sont rechargeables. J’ai en ma possession la version rechargeable et la version qui se branche sur le secteur avec un super accessoire qui fait peur (le test prochainement ici même sur ce blog…).

Présentation du Fairy

J’ai reçu de Piment Rose le modèle Fairy rechargeable pour un test. Nathalie, sa sympathique fondatrice, m’avait indiquée que c’était un très bon produit apprécié de ses clientes car très puissant. Comme je ne crois que ce que je teste, elle m’a proposé un test en m’indiquant que je ne serais pas déçu. J’ai accepté avec plaisir le challenge !

Le Fairy est livré dans une boite en carton simple et décorée. La boite contient le Fairy, un petit guide d’instruction, le chargeur et une pochette en tissus pour le ranger. Première impression, le Fairy n’est pas très gros, semble bien solide et de bonne qualité.

Comme on peut le voir, il est constitué d’un corps oblong contenant la batterie ainsi qu’une molette permettant de régler la puissance et d’une tête ronde en silicone qui est légèrement souple. Il fait environ 20 cm le long et le diamètre de sa tête fait environ 4,5 cm. Il reste très maniable et assez léger (320 grammes), vous n’aurez donc pas de problème à le positionner et le maintenir sur votre bouton magique.

La puissance de vibration maximale du Fairy est simplement infinie, il est capable de délivrer des vibrations avec un moteur pouvant tourner à plus de 6000 tours par minute ce qui est 2 fois plus que certains vibromasseurs. Un tel moteur dans un si petit engin est vraiment impressionnant, par contre, le bruit généré à la vitesse maximale est carrément fort mais il faut assumer ce que l’on veut !

La première charge dure bien 3 heures et il est important de bien le charger à fond lors de cette première charge de manière a optimiser la durée de vie de la batterie. Les charges suivantes sont plus rapides mais il faut quand même compter sur une bonne heure minimum (en fonction de la charge restante). Une fois chargé, le test peut commencer, passons donc directement au test…

Le test du Fairy

Pour mettre en marche le Fairy, il suffit de tourner la molette de réglage de la puissance. Première surprise, même au minimum, le Fairy est PUISSANT. La puissance des vibrations s’étale d’un niveau moyen à un niveau tout simplement démoniaque. Pour être honnête, je n’avais jamais ressenti des vibrations aussi fortes avec un autre vibromasseur. Tenir la tête du Fairy dans sa main en puissance maximale vous donne des picotements jusqu’au poignet !

Les vibrations du Fairy sont vraiment profondes. Je veux dire que contrairement à certains vibromasseurs qui produisent des vibrations qui restent à la surface de la peau et ne pénètre pas très profondément dans les muscles et tissus, le Fairy semble faire vibrer tout l’intérieur du corps, c’est très efficace et agréable.

En utilisation sur le clitoris et les lèvres, c’est un vrai régal. Sa tête large et ronde permet de bien jouer avec les lèvres, l’entrée du vagin, et bien évidemment le clitoris. L’engin est une machine de guerre à orgasmes, ses vibrations sont tellement puissantes et profondes que l’orgasme vient potentiellement très rapidement, si l’on veut, en moins d’une minute. Par contre, c’est le seul vibromasseur à pouvoir arrêter le temps, à te suspendre juste avant l’orgasme et à te faire endurer cette douce sensation de « je vais basculer dans l’orgasme maintenant » pendant tout le temps que tu veux si tu gère correctement les vitesses. C’est astronomique dixit madame !

Etant donné qu’il dépote à mort, je conseille un peu de lubrification de manière à ne pas irriter vos chères parties sensibles. Une petite noisette de lubrifiant à base d’eau sur la tête du Fairy et c’est partie pour le feu d’artifice que 14 juillet.

Ma compagne n’a jamais utilisé les vibrations les plus fortes. En fait, elle a utilisé les vibrations comprises entre le niveau minimum et environ la moitié de la puissance. Au delà, elle trouve que les vibrations sont trop fortes et insensibilisent le clitoris. Par contre, il faut avouer que le Fairy est particulièrement efficace, ma compagne a pu enchainer 4 à 5 orgasmes à la suite assez facilement en laissant le Fairy appliqué sur ses lèvres et clitoris et en jouant avec la puissance. Elle en est sortie exténuée à mon grand plaisir auditif et visuel !

Le Fairy peut être aussi utilisé afin de détendre l’anus avant des jeux orientés popotin. Positionner le Fairy sur l’anus et laisser vibrer l’ensemble des fesses et de l’anus est un vrai délice. Il est impossible de ne pas se détendre et d’apprécier de telles vibrations (attention cependant à ne pas utiliser de niveau trop fort de vibrations car cela peut irriter la peau sans lubrifiant, donc ici encore le lubrifiant est ton ami).

Coté bruit, on ne peut pas dire qu’il soit très discret. Il est même franchement bruyant sur les niveaux de vibrations les plus forts. N’espérez donc pas utiliser le Fairy en collocation en tentant de dissimuler le bruit avec les draps et couvertures. Un bonne chaine stéréo de 300 watts sera nécessaire pour couvrir le bruit de vibration. Pour les femmes qui ont besoin de mettre en place une ambiance érotique pour construire leur orgasme, et bien … abandonnez l’idée ! De toute façon, une fois le Fairy appliqué sur votre bouton magique, ce ne sera qu’une question de dizaines de secondes avant la libération avec un orgasme spatial. Ce qui est bien avec le Fairy, c’est que l’ambiance érotique est finalement d’aucune utilité (bon ok, on peut se faire plaisir bien entendu), on appuie sur le grand bouton de dissuasion nucléaire et boum … un orgasme (…. et boom … un autre  et …) !

Une fois exténuée, le nettoyage du Fairy est plutôt facile. Un petit coup de lingette humide sur sa tête pour le nettoyer suffit. Il faut tout de même bien faire attention de ne pas le mettre sous l’eau car il n’est pas du tout étanche et à bien nettoyer les petites rainures de sa tête.

Conclusion

Le Fairy est l’un des meilleurs vibromasseur clitoridien que je connaisse à cause de sa puissance démoniaque et de la profondeur de ses vibrations. Avec un Fairy dans les mains, inutile d’espérer échapper longtemps à l’orgasme mesdames, toute résistance est futile !

Le Fairy se destine à des femmes qui souhaitent avoir un vibromasseur surpuissant avec lequel elles n’auront aucun problème pour déclencher rapidement un ou plusieurs orgasmes incroyables. Par contre, vous l’avez compris, il ne fait pas dans la subtilité. Si vous chercher à titiller votre clitoris, à jouer doucement avec votre orgasme, le faire venir doucement et le construire subtilement sur plusieurs minutes, passez votre chemin, jouer avec le Fairy c’est appuyer sur le gros bouton rouge qui déclenche la frappe nucléaire, le résultat est assuré mais c’est droit au but. Mais avec un peu d’habitude, on peut prolonger les sensations pré-orgasmiques et surfer sur la vague qui emmène à l’orgasme sans le déclencher, c’est tout simplement divin !

Le Fairy mérite donc un 5/5 car c’est tout simplement un vibromasseur incroyablement efficace qui comblera toutes les femmes voulant s’équiper d’un générateur surpuissant d’orgasmes à la demande ! Chaud devant …  ma compagne y retourne !

Merci à Piment Rose qui m’a fourni gracieusement le Fairy Lithium pour réaliser ce test !

Exit mobile version