Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Test du vibromasseur masturbateur Man Wand

Aujourd’hui, voici le test d’un sextoy un peu original qui est la fusion entre une mini wand (d’où son nom) et un masturbateur. Vous allez me dire, la fusion entre une wand et un masturbateur ça ressemble à quoi ? Et bien, je vais tout vous expliquer dans cet article comme d’habitude ! 

Présentation du Man Wand

Concept

Allez ! Je ne vais pas vous laisser dans l’expectative trop longtemps, voici à quoi ressemble le Man Wand :

Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’une mini wand d’aspect assez classique dotée d’une tête spéciale qui peut enserrer le gland et la verge (de manière plus générale) pour les stimuler. C’est un concept tout nouveau qui n’existait pas jusqu’à présent sur le marché.

J’avoue que ce concept est très intéressant car les hommes ne pensent pas très souvent à utiliser un vibromasseur de type Wand sur leur pénis et c’est bien dommage car c’est ultra jouissif. Le concept se rapprochant un peu de cette wand est peut être le Cobra Libre de Fun Factory. J’ai hâte en tout cas d’essayer ce Man Wand.

De plus, comme le Man Wand est aussi une wand, il peut être utilisé sur d’autres parties du corps et évidemment sur un corps féminin. C’est donc un produit “2 en 1” en quelque sorte.

Contenu de la boîte

La boîte est tout à fait classique, en carton, décorée par une photo du produit. A l’intérieur on découvre le Man Wand lové dans un socle en plastique. Ce n’est pas écologique que de mettre tant de plastique qui en plus ne sert à rien et qui sera vraisemblablement jeté dès l’ouverture de la boite. Mauvais point pour ça, il est temps d’exiger des marques qu’elles changent leurs habitudes ; c’est notre responsabilité à tous.

En complément on retrouve le guide l’utilisation, le câble de chargement et une pochette en tissu pour tout ranger. C’est bien et c’est pratique pour tout garder ensemble à l’abri de la poussière.

Le Man Wand est presque entièrement noir, il ne dispose que d’une touche de simili-métal (sur le bas de la baguette). C’est la seule couleur disponible.

Dimensions et conception

Le Man Wand n’est pas très gros, il fait environ 19 cm de long pour 3,5 cm de diamètre (au niveau de sa tête). C’est très raisonnable pour une wand (certaines sont deux fois plus longues).

Le diamètre du manchon en forme de U qui enserre le pénis (ou le gland) est  lui aussi d’environ 3,5 cm. On notera qu’il y a des stries à l’intérieur du manchon pour améliorer la stimulation.

Il est recouvert de silicone sur pratiquement tout son corps et bien évidemment sa tête. Il y a quelques stries sur le corps pour faciliter la prise en main. Le moulage du silicone est très bien fait, rien ne bave, c’est parfait.

Le silicone lui même me semble de bonne qualité (même si ce n’est clairement pas un silicone hyper haut de gamme), il prend un peu la poussière mais est agréable au toucher. Il n’y a pas de phtalates dans le silicone.

Il est étanche, vous pouvez donc l’emmener sans problème sous la douche ou dans le bain pour un petit plaisir.

Enfin, le chargement se fait de manière tout à fait classique de nos jours. Il est livré avec un câble USB qu’il faudra brancher sur votre propre chargeur ou ordinateur. C’est finalement pratique car tout le monde possède plusieurs chargeurs USB qui traînent.

Les vitesses et les commandes

Le Man Wand dispose de 8 niveaux d’intensité et 20 programmes différents. Il présente trois boutons sur son manche, le premier sert à allumer et éteindre le sextoy, le second permet de choisir le programme et le troisième de modifier le niveau d’intensité.

Les niveaux d’intensité et les programmes cyclent, c’est à dire que quand on est au programme numéro 20, si on appuie encore une fois, on repasse au niveau 1 et ainsi de suite. De même pour l’intensité.

Les programmes sont assez riches, il y a de tout. Des vibrations continues, alternatives plus ou moins complexes, avec de longue et courtes période de vibrations. Ce n’est pas mal du tout.

Type de lubrifiant à utiliser

Comme le Man Wand est en silicone, il faut utiliser exclusivement du lubrifiant à base d’eau. Je vous invite à regarder ma page des tests pour trouver un bon lubrifiant à base d’eau qui vous convient.

Test du masturbateur Man Wand

Test sur monsieur

Je lubrifie avec un lubrifiant à base d’eau mon sexe et le manchon et c’est parti ! J’appuie sur le bouton On et … Wow c’est super puissant … Je continue à appuyer et je me rends compte que l’intensité diminue.

Mais quel est l’ingénieur fou qui a décidé de partir directement sur la puissance maximale ? J’espère qu’il ne travaillera jamais dans l’industrie automobile, je vois bien les voitures accélérer à fond dès le démarrage. Bref, on rigole mais c’est quand même particulièrement débile… enfin admettons (en plus il fait donc le maximum de bruit dès le démarrage… ).

Une fois que l’on a trouvé la bonne vitesse, je me rend compte que les ailettes du manchon en forme de U n’enserre pas vraiment bien mon pénis. Ok je ne suis pas monté comme un âne (mais je m’en fous ne vous inquiétez pas), le manchon en forme de U en silicone est trop “mou” pour “capturer” le pénis et faire ressentir les vibrations comme il faut.

Du coup, tout le concept tombe un peu à l’eau, il faut tenir la manchon avec la main pour le serrer autour du pénis afin de bien ressentir les vibrations. J’avoue que c’est la grosse déception.

De plus, je trouve les vibrations trop fuzzy à mon goût, dès que l’on augmente l’intensité, je trouve qu’elles désensibilisent trop par rapport à une wand plus puissante mais dotée de vibrations plus basses fréquences.

Ensuite, c’est un peu la galère au niveau des intensités et des programmes, car comme ça cycle, et bien si on descend trop, il faut repasser par toutes les autres vitesses pour retrouver la bonne, y compris les plus puissantes. Idem pour les programmes, impossible de revenir en arrière, donc il faut passer 19 programmes pour revenir sur le programme “précédent”. En terme d’ergonomie je pense que c’est un désastre pour l’utilisateur.

Au final, oui j’ai réussi à jouir avec de la patience pour trouver le bon niveau de vibration mais je suis carrément refroidi, non par le concept, mais par l’ergonomie d’utilisation.

Test sur madame

Après le test pas très concluant sur monsieur, nous avons aussi testé sur madame. Bon je passe les inconvénients de l’ergonomie des vitesses et programmes qui est prise de tête.

Sur madame, j’ai réussi aussi à la faire orgasmer, néanmoins elle trouve que la qualité des vibrations n’est pas au niveau de ce qu’il faudrait. Les vibrations sont très fuzzy, c’est à dire qu’elle sont trop hautes fréquences et du coup ont tendance à désensibiliser le clitoris si c’est trop fort.

Le résultat du test est donc moyen pour madame aussi.

Conclusion sur le Man Wand

Voici un concept innovant et prometteur qui est malheureusement totalement gâché par une ergonomie désastreuse et une qualité de vibration assez moyenne.

C’est dommage mais j’espère que les gens derrière Man Wand pourront lire le test et corriger le tir dans une prochaine version car je suis sûr qu’il y a vraiment du potentiel à créer un produit 2 en 1 pour homme et femme.

Le masturbateur Man Wand - Note 2 / 5

L’idée de la tête avec une partie conçue pour enserrer un pénis est une très bonne idée, mais il faut améliorer le concept pour la rendre efficace.

Je vais lui mettre la note de 2 / 5, il a trop de défauts pour avoir même la moyenne. C’est vraiment dommage.

Merci à mon partenaire KissKiss.ch qui m’a fourni gracieusement le masturbateur Man Wand pour réaliser ce test !

Quitter la version mobile