Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Test du vibromasseur Nalone Electro

Oh…  un vibromasseur qui change un peu, qui associe les vibrations et l’électrostimulation pour encore plus de plaisir. Je teste !

Il s’agit du Nalone Electro que mon partenaire Piment Rose à bien voulut m’envoyer pour confirmer ses propres impressions ( oui, c’est un sex-shop  qui teste les produits qu’elle ajoute à son catalogue pour vérifier la qualité, c’est suffisant rare pour le noter).

Commençons par décrire le Nalone Electro et ensuite nous passerons au test.

Description du Nalone Electro

Le Nalone Electro est livré dans une belle boîte noire décorée de l’objet de manière assez classe comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous. L’impression ressentie à la réception du paquet est donc bonne.

La belle boîte noire du Nalone Electro

L’ouverture de la boîte confirme la perception haut de gamme du produit. On y retrouve le Nalone Electro posé dans un baquet de satin, et les accessoires indispensables comme le chargeur ainsi que la notice. On notera que le chargement se fait au format USB et que ce sextoy est totalement étanche, vous pouvez donc l’utiliser sous la douche ou dans le bain.

Le Nalone Electro dans son écrin de satin

Le Nalone Electro fait 21,3 cm de long pour un diamètre au plus large (la tête) de 4 cm. Il est donc un tout petit peu moins gros qu’un Fairy Lithium par exemple (j’avais fait le test ici).

Le Nalone Electro est en silicone, très lisse et très doux de bonne qualité. La couleur est très rose, on va dire que l’on aime ou que l’on déteste, mais au moins on sait ce que l’on achète. C’est girly, définitivement girly !

Il dispose de deux moteurs, un pour la tête et un pour le manche. En effet, le manche est assez fin et peut donc servir grâce à ce second moteur à stimuler les grandes lèvres en faisant passer le manche le long de la vulve. Il y a 7 modes de vibrations pour les moteurs.

Comme avec les vibromasseurs de ce type, la tête est articulée, on peut donc mettre une bonne pression sur la zone génitale sans pour autant faire mal.

En ce qui concerne l’électrostimulation, c’est la tête qui s’en charge. Il y a deux zones métalliques sur le sommet de la tête qui permettent de faire passer un courant électrique (très léger rassurez vous, vous ne risquez rien) qui va renforcer les vibrations ou qui peut même être utilisé seul. Il y a 3 niveaux d’électrostimulation.

Les 4 boutons de commande du Nalone Electro

Le Nalone Electro dispose de 4 boutons de contrôle, que l’on peut observer sur la photo ci-dessus. En partant du bas vers le haut, on trouve le bouton qui déclenche les vibrations du manche (il suffit d’appuyer dessus pour cycler sur les modes de vibrations), puis on trouve le bouton qui contrôle les vibrations de la tête, le bouton qui contrôle le déclenchement de l’électro stimulation et le bouton qui contrôle la puissance de l’électrostimulation.

Cela aurait pu être plus simple, mais au final, avec un peu d’habitude on s’y retrouve. Bon point, les boutons sont lumineux, on les repère donc dans le noir ce qui est pratique.

Les 7 modes de vibrations sont composés de 3 vitesses différentes (faible, moyen, fort) suivis de 4 autres modes plus dynamiques (montée et descente, montée, descente, etc.).

On distingue bien la forme du Nalone Electro et notamment la forme de son manche qui vibre lui aussi

Les 3 modes d’électrostimulation correspondent à la quantité de courant électrique qui passe dans la tête, et sont, là encore, faible, moyen et fort.

Ce sextoy, est de bonne qualité, se recharge facilement, se contrôle assez simplement, et se positionne en bon sextoy de moyen/haut de gamme, un peu moins luxueux qu’un Lelo mais très bien réalisé. Voyons voir le test maintenant pour déterminer ce qu’il vaut une fois allumé.

Test du Nalone Electro

Nous avons essayé les différents modes de stimulation, et bien évidemment les différents moteurs. Le moteur du manche n’est pas très puissant et sert juste à exciter madame au tout début du jeu.

Pour être tout à fait honnête, je trouve que ce moteur est plus un gadget qu’autre chose, il n’est pas puissant et la qualité des vibrations est très “buzzy”, c’est-à-dire que les vibrations ne rentrent pas profond dans les chairs, je les appelle des vibrations de surface (voir cet article sur la qualité des vibrations).

Nous oublions rapidement cette fonctionnalité du Nalone pour passer à la stimulation du moteur principal.

A contrario, les vibrations de la tête sont de bonne qualité et le Nalone Electro est vraiment puissant. Certes, il n’est pas aussi puissant qu’un Fairy poussé au maximum (ce qui est plutôt désagréable tellement c’est puissant en fin de compte) mais sa puissance est très respectable et largement suffisante pour procurer un organe clitoridien rapide à à peu près n’importe qui.

Les différents modes sont efficaces, mais nous préférons les stimulations continues qui permettent de faire monter l’orgasme rapidement. Dans tous les cas, vous trouverez sûrement un mode qui vous envoie au 7eme ciel sans problème.

L’électrostimulation est amusante et nouvelle pour ma compagne. L’effet se ressent sous la forme de petits picotements à l’endroit où l’on applique l’électro stimulation. Les trois niveaux d’électrostimulation permettent vraiment de jouer avec. Le premier niveau est très faible, voire imperceptible. Le second niveau picote et rajoute un peu de stimulation. C’est assez déroutant et l’on aime ou l’on n’aime pas. En tout cas, il faut habituer le corps à ce nouveau type de stimulation. Le troisième niveau est assez fort, et trop fort pour ma compagne.

Voici un gros plan sur la tête du Nalone Electro, on voit bien la partie métallique pour l’électrostimulation

Le Nalone Electro a donné de très bons orgasmes, autant le moteur de manche n’apporte pas grand-chose (mais ne retire rien du coup), autant le moteur principal de la tête est largement assez puissant pour procurer de beaux orgasmes.

Il est possible d’insérer la tête du Nalone Electro dans le vagin pour stimuler l’entrée et le point G et l’électrostimulation rajoute le côté piquant (c’est le cas de le dire) et nouveauté. Il n’est pas un vibromasseur orienté point G mais l’insertion de la tête procure de délicieuses sensations.

Coté bruit, c’est très correct, ce n’est clairement pas le vibromasseur le plus silencieux de sa catégorie mais cela reste raisonnable et bien moins bruyant que d’autres vibromasseur du même type (genre Fairy par exemple). En mode electrostimulation pur, il ne fait aucun bruit car il n’y a aucun moteur qui fonctionne. Enfin, on notera que le moteur du manche fait lui aussi peut de bruit (mais est peu puissant).

Je peux dire que ma compagne a joui plus d’une fois, avec des orgasmes de bonne qualité bien humide. Bref, un succès.

Comme le Nalone Electro est étanche, il se nettoie facilement en le passant sous l’eau avec du savon ou en utilisant un produit pour désinfecter les sextoys. Pas de problème ici, ce qui est toujours une bonne nouvelle.

Conclusion

En conclusion, le Nalone Electro est un bon sextoy. Sa puissance de vibration alliée à sa conception sans faille en fait un vibromasseur générant de beaux orgasmes que ce soit pour des débutantes sans trop d’expérience ou des personnes plus expérimentées avec les sextoys.

La partie électrostimulation est vraiment intéressante à découvrir. Elle permet de rajouter des sensations bizarres et subtiles qui plairont ou ne plairont pas, mais dans tous les cas, cela ajoute un aspect fun à ce vibromasseur. Personnellement, nous avons bien aimé. Je mettrais donc une note de 4 / 5 à ce Nalone Electro.

Merci à Piment Rose qui m’a fourni gracieusement le Nalone Electro pour réaliser ce test !

Quitter la version mobile