Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Test du vibromasseur Tenga Iroha Mikazuki

Tenga est une marque Japonaise très connue pour ses masturbateurs mais un peu moins pour sa gamme de vibromasseurs. Pourtant, elle vaut le détour. Aujourd’hui, je vais tester en exclusivité le Tenga Iroha Mikazuki, le tout nouveau vibromasseur ergonomique et luxueux de Tenga.

Le Tenga Iroha Mikazuki dans sa belle boite en carton

Présentation du Tenga Iroha Mikazuki

L’Iroha Mikazuki est conditionné dans une très belle double boite noire dans laquelle se glisse deux compartiments. Les grandes descriptions étant trop longues, voici une photo d’explication:

Les deux compartiments qui coulissent sur le coté

Le design de l’objet est classe, graphique et pratique. Le positionnement haut de gamme est clair même au touché car le carton est satiné. C’est très agréable.

On accède à l’Iroha Mikazuki en poussant les deux compartiments sur le coté. Il y a un compartiment blanc contenant le chargeur, le câble d’alimentation et le guide d’utilisation. Et une compartiment jaune pâle contenant la boite de rangement et de chargement de l’Iroha Mikasuki ainsi que le sextoy lui même.

Le contenu des compartiments, le chargeur et le Mikazuki

Commençons par le compartiment blanc, comme je disais, il s’y trouve un câble USB d’alimentation ainsi que l’adaptateur prise de courant. C’est pratique d’avoir cet adaptateur, de plus en plus de sextoys ne contiennent plus que le câble USB. Ensuite, le compartiment en carton jaune pâle contient une boite en plastique noire.

Le chargeur USB et son câble

C’est cette boite en plastique qui sert de boite de rangement, réceptacle et socle de chargement pour le Tenga Iroha Mikazuki. C’est assez rare pour noter que l’on a ici un vrai mode de rangement pratique, discret et efficace. Il suffit de brancher le câble USB sur le bas de la boite et le contact de chargement avec la batterie de l’Iroha Mikaziki se fait via ses boutons de contrôle… Mais on ne voit rien car tout se passe dans la boite de rangement.

La boite de rangement du Mikazuki branchée en USB pour le recharger

L’Iroha Mikasuki fait environ 17 cm de long. Sa tête est plus fine que sa base, sa tête (là où ça vibre) fait 2 cm de diamètre et sa base (là où se trouvent les commandes) fait 3,5 cm de diamètre. Sa tranche n’est pas exactement ronde mais plutôt ovale. Ah oui, il est étanche à 50 cm, il pourra donc accompagner madame dans le bain.

Le Mikazuki posé dans sa boite de rangement & chargement

Passons à la matière et la c’est le choc! Il est recouvert d’un silicone d’une douceur à tomber. On croirait vraiment toucher une peau de pêche. Je crois que c’est le meilleur touché que j’ai jamais eu avec un sextoy en silicone. La qualité de ce silicone est absolument exceptionnelle. Mou comme il faut, doux et même l’odeur me plaît bien qu’il sente très légèrement l’odeur du silicone (pas de scoop ici). L’odeur est très très légère, il faut poser le nez dessus pour la sentir (c’est très classique avec les sextoys haut de gamme).

Deuxième surprise, il est assez mou. Oui, vous avez bien lu. Sa surface est recouverte d’un silicone de quelques millimètres d’épaisseur et qui est moelleux. Cela donne donc un touché que j’ai rarement vu avec un sextoy, l’ergonomie est exceptionnelle. Enfin, dernière remarque concernant la forme, il est légèrement incurvé vers l’intérieur et peut s’incurver encore plus quand on force un peu (j’ai dit un peu). Il s’adapte donc à toutes les anatomies. Tenga a vraiment fait un bon boulot de conception.

Le dessus du Mikazuki et les boutons de commandes

Passons aux modes de vibrations, il existe juste quatre modes, trois modes de vibrations (léger, moyen, fort) suivi d’un mode vibrations on-off alternatives. C’est simple, voire un peut simpliste par rapport à un Lelo par exemple.

La documentation et les modes de vibrations (cliquez sur l’image)

Passons au test…

Test du vibromasseur Tenga Iroha Mikazuki

L’Iroha Mikazuki est un vibromasseur plutôt clitoridien de part ses dimensions, il se loge parfaitement entre les lèvres de madame et vient titiller le clitoris juste comme il faut si on l’allonge sur la vulve. On peut aussi l’utiliser simplement pour stimuler le clitoris mais c’est moins marrant je trouve.

Grand point fort de l’Iroha Mikazuki, il est silencieux. Vraiment silencieux même sur la plus haute vitesse de vibration. Franchement, il faut partie du top 2 ou 3 des vibromasseurs les plus silencieux que j’ai eu à tester. C’est très agréable à utiliser dans ces conditions.

Le Mikazuki dans ma main, il fait 17 cm

Les vibrations sont un peu décevantes par contre, rien de totalement rédhibitoire, mais je les trouve très superficielles (lire cet article). Elles seront donc bonnes pour une stimulation clitoridienne mais ne comptez pas sur l’Iroha Mikazuki pour vous faire claquer des dents sous la puissance des vibrations. Franchement, nous aurions aimé avoir des vibrations plus pénétrantes quand même.

On pourra noter la courbure du Mikazuki

Par contre, le touché sur la peau est exceptionnel, je l’ai déjà souligné dans la première partie de l’article, mais c’est un vrai régal de promener l’Iroha Mikazuki sur la peau et les zones érogènes. Le passer entre les lèvres, sur l’anus, sur les tétons transporte car c’est presque comme le touché d’un doigt (qui vibre).

Le silicone est mou, c’est très agréable, ici je presse un peu fort quand même pour démontrer sa souplesse

Le bout du Mikazuki est d’une densité similaire à un doigt

Ici je presse le bout assez fort pour vous montrer, là encore, sa souplesse

Du coup, la pénétration vaginale (vu sa forme et dimensions, je ne recommande pas de pénétration anale) est sans grand intérêt.

Enfin, le nettoyage est facile car il est étanche dans 50 cm d’eau. Il suffit donc de le plonger sous l’eau chaude et d’utiliser un peu de savon pour le rendre parfaitement propre.

Conclusion sur le Tenga Iroha Mikazuki

Le Tenga Iroha Mikazuki est clairement un très beau sextoy haut de gamme mais dont l’utilisation est finalement restreinte. Pour nous, il est adapté à une utilisation clitoridienne, stimulation de la vulve ou préliminaires vibrants sur les zones érogènes de monsieur ou madame.

Il sera parfait pour débuter avec un sextoy, car il est petit, très silencieux et d’un touché à tomber. Par contre, si vous cherchez un sextoy plus versatile, pouvant aussi vous donner des sensations intense en pénétration vaginale passez votre chemin, il ne sera pas pour vous. Même constat pour les amatrices de vibrations très fortes, il n’est pas conçu pour cela.

Je vais donc le catégoriser uniquement dans la section des masseurs clitoridiens et à ce titre, je vais lui mettre une note de 4 / 5, le touché, la finition et sa délicatesse étant uniques.

On remarquera les deux connecteurs dans la boite qui reçoivent les boutons de contrôle pour le chargement

Merci à Passage du Désir qui m’a fourni gracieusement le Tenga Iroha Mikazuki pour réaliser ce test !

Quitter la version mobile