Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Test du Womanizer Classic

Après le test de l’exceptionnel Womanizer Premium qui est, pour le moment au moins, le meilleur stimulateur clitoridien du marché sans aucun doute (le test se trouve ici), voici le test de son petit frère, le Womanizer Classic.

Que vaut-il par rapport à la nouvelle star de la catégorie ?

Rappel, quel est le mode d’action d’un Womanizer ?

Il s’agit de stimuler le clitoris non pas à l’aide de vibrations comme l’ensemble de tous les autres sextoys de la planète, mais grâce à une aspiration délicate et vibratoire du clitoris. En clair, le clitoris n’est pas stimulé par un contact avec une surface qui vibre, mais stimulé par une dépression d’air qui va le faire bouger sans contact.

Cette technologie stimule donc le clitoris par aspiration ou par des ondes de pression. C’est une sensation bizarre et assez extraordinaire, un espèce de cunnilingus à l’air.

L’avantage ? c’est très efficace pour déclencher un orgasme (mais vraiment, je ne connais pratiquement aucune femme qui ait pu résister à un Womanizer).

Présentation du Womanizer Classic

Le Womanizer Classic est une version un peu moins chère que son grand frère, à savoir le Womanizer Premium.  Je n’ai pas eu l’emballage car j’ai reçu une version destinée aux testeurs en avant-première (oui, je suis un peu en retard sur ce test…) donc je ne peux pas parler de la qualité de l’emballage ou son aspect écologique, ne l’ayant pas vu jusqu’à ce jour.

D’après mon partenaire Passage du Désir, la boite du Womanizer Classic comprend un câble de chargement magnétique USB, deux têtes de stimulations de différentes tailles, un pochon de rangement et le manuel d’utilisation.

Cela ressemble à ça un Womanizer, la bouche d’aspiration est en haut

Le Womanizer Classic a une forme très ergonomique avec un corps en plastique ABS (plastique dur). Par contre, l’orifice d’aspiration du Womaniser Classic est lui en silicone (et peut s’enlever pour le nettoyage). Je l’ai reçu en violet, il est très beau comme ça je trouve.

L’apparence est un tout petit peu moins flatteuse que celle du Womanizer Premium tout recouvert de silicone, mais entre nous, il a lui aussi une finition parfaite. Le plastique ABS est simplement de toucher dur et lisse alors que le silicone est de toucher plus souple et doux.

Ses dimensions sont les suivantes, 14,8 cm de long, 5 cm de large pour une hauteur d’environ 3,5 / 4 cm. Il est léger, environ 110 grammes.

La forme du Womanizer Classic est très ergonomique

La première impression quand on l’a dans les mains, c’est qu’il est très ergonomique, il se place idéalement dans la main et l’orifice de succion du clitoris semble parfaitement placé. On verra cela dans le test mais… pour avoir testé le Womanizer Premium qui a la même forme, je sais déjà qu’il sera parfait.

Les boutons de contrôles sont facilement accessibles et reconnaissables. Ces commandes sont simples : un bouton “On / Off”, un bouton “-” et un bouton “+” pour changer la puissance de l’aspiration.

La version Classic dispose non pas de 12 niveaux de puissance mais de seulement 8 niveaux. En gros et pour faire simple, au lieu de 12 niveaux, la puissance est découpée en 8 niveaux (en tout cas c’est mon impression). La montée en puissance se fait simplement par des paliers plus importants qu’avec le Womanizer Premium.

Les boutons de contrôle du Womanizer Classic

Il n’y a pas le mode Smart Silence qui met en veille automatiquement le Womanizer et permet d’éliminer le bruit s’il n’est pas en contact avec la peau. En effet, lorsqu’un Womanizer est en contact avec la peau, il fait beaucoup moins de bruit car la succion réduit le bruit, par conséquent ce mode permet de le rendre plutôt silencieux. Sur le Womanizer Classic, cette fonctionnalité n’est pas présente.

Dernière différence, il n’a pas de mode Autopilot qui, pour le womanizer Premium, permet de laisser le Womanizer monter tout doucement dans la puissance sans avoir à appuyer sur les boutons.

Le connecteur magnétique pour le chargement du Womanizer Classic

Sinon, il est totalement étanche et vous pouvez donc l’emporter dans la douche ou le bain (c’est une très bonne idée le bain, car l’aspiration du clitoris est encore plus délicieuse dans l’eau). Et il se charge par contact magnétique.

Comme il est totalement étanche, il est facile à nettoyer, un coup sous l’eau et tout va bien. Si vous voulez le prêter ou le “désinfecter”, je vous conseille un spray anti-bactérien spécial sextoy comme celui c.i

Test du Womanizer Classic

Première confirmation, l’ergonomie du Womanizer Classic est exceptionnelle, nous trouvons que les boutons tombent tous au bon endroit.

Les niveaux de puissance sont excellents ! Finalement les 8 niveaux (comparé aux 12 niveaux du Premium) sont pratiques et totalement utilisables. Il est vrai que c’est un peu moins progressif qu’avec le Premium mais franchement, c’est très bien quand même.

On commence par un mode ultra doux sur le premier niveau qui permet de réveiller le clitoris (et qui est très silencieux) jusqu’au mode 8 qui est très puissant pour celles qui aiment les émotions fortes.

La Womanizer Classique se positionne parfaitement sur le clitoris, les embouts sont toujours aussi bien dessinés, et une fois que l’on a écarté un peu les grandes lèvres, le Womanizer Classic se positionne parfaitement sans avoir à chercher son clitoris.

L’embout du Womanizer Classic semble un tout petit peu plus gros que celui du Premium mais c’est un effet d’optique

Les sensations sont là, et bien là. Comme avec le Premium, le Womanizer Classic est une bombe à orgasmes. La sensation incroyable de se faire délicatement sucer le clitoris sans que rien ne le touche reste incroyable, et l’orgasme monte à une vitesse dingue pour exploser sans que l’on s’y attende.

Combiner le Womanizer Classic et un sextoy Vaginal/Point G est un coup gagnant. C’est très très fort, et nombre de mes amies libertines se sont retrouvée trempée à cause de cette combinaison. Je vous donne le truc, essayez le mesdames 😉

On voit qu’il manque le bouton du mode Cruise sur le Womanizer Classic (mauve) par rapport au Premium

La disparition du mode Cruise n’est pas un gros problème, il est agréable, mais on s’en était passé jusqu’alors, et les boutons étant bien positionnés, l’expérience continue d’être excellente.

Comme, je ne disais, nettoyer le Womanizer Classic ne pose aucun problème, moi je le nettoie simplement en le passant sous l’eau.

Conclusion sur le Womanizer Classic

Le Womanizer Classic est un excellent sextoy doté d’une capacité orgasmique exceptionnelle, il n’est dépassé en termes de qualité que par son grand frère le Womanizer Premium qui a redéfinit (en tout cas pour le moment) le summum du domaine des stimulateurs de clitoris par aspiration.

Le Womanizer Classic, malgré l’absence du mode Cruise et Smart Silence, est donc une vraie machine à orgasmes et se place au même niveau d’intensité orgasmique que son grand frère. Il est étanche, ergonomique, diablement efficace, pratique, doté d’une finition excellente … il n’y a pas grand chose à lui reprocher à vrai dire 🙂

Le Womanizer Classic - Note 5 / 5

Au final, je lui mets donc la note de 5 / 5 sans aucun problème d’autant plus qu’il coûte quand même moins cher que son grand frère. Si vous avez les moyens prenez le Womanizer Premium sans hésiter, si vous avez moins de moyens (mais quand même), choisissez le Womanizer Classic.

Merci à mon partenaire Passage du Désir qui m’a fourni gracieusement le Womanizer Classic Mauve pour réaliser ce test !

Soutenez NouveauxPlaisirs.fr

N’oubliez pas que je n’ai ni commission, ni pub sur NouveauxPlaisirs.fr, ni aucune autre source de financement. Le service est totalement bénévole (et veut le rester) mais coûte de l’argent et du temps chaque mois.

Si vous aimez ce que nous publions et notre combat pour plus de connaissance sur la sexualité, soutenez nous en donnant une toute petite somme sur Tipeee tous les mois (il y a possibilité de donner 1 euro par mois par exemple).

Voici la galerie de toutes les images:

Quitter la version mobile