Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Test du Womanizer Premium, le top de l’orgasme clitoridien

Test du Womanizer Premium Blanc - La nouvelle référence des stimulateurs clitoridiens - NXPL

Aujourd’hui, je vais tester le tout nouveau Womanizer Premium, sommet de la hiérarchie dans la gamme Womanizer. Lisez l’article, c’est un petit conseil amical d’Adam car ça vaut le coup 🙂 Sans dévoiler la conclusion, c’est juste le meilleur du marché (zut, j’ai dévoilé la conclusion …)

Deux nouveaux Womanizer ! … et ils valent le coup 😉

Mon histoire avec la marque Womanizer est étonnante, j’ai eu du nez car j’ai été le premier bloggeur en France à le tester et à vous faire découvrir cette révolution lors de sa sortie. Le succès commercial de la marque a été phénoménal et mérité. C’est quand même, pour être honnête, la seule vraie révolution qu’il y a eu dans le domaine des sextoys ces dernières années.

Le premier Womanizer W100 état LA révolution de l’orgasme clitoridien mais doté d’une décoration à donner une conjonctivite, puis le Womanizer W500 est arrivé (décoré par le même designer fou). Si vous en avez un, vous connaissez le seul sextoy qui a un bouton d’allumage qui fait vraiment mal au doigt !

Le Womanizer Pro 40, summum de la gamme à l’époque et clairement le meilleur à ce moment-là est ensuite sorti (avec le Size +), Ensuite il y a eu le Womanizer 2Go, une espèce d’expérience de mini Womanizer pas trop réussi (mais toujours diablement efficace) et, plus récemment, d’autres modèles plus anecdotiques.

Ce début de mois de Juillet 2018 correspond au lancement des tous derniers modèles de la marque Womanizer, le Womanizer Premium et Womanizer Classic.

Et voici le tout nouveau Womanizer Premium, il n’est pas superbe ? 

C’est vraiment une révolution le Womanizer ? Pourquoi ?

Le concept du Womanizer est de stimuler le clitoris non pas à l’aide de vibrations comme l’ensemble de tous les autres sextoys de la planète, mais grâce à une aspiration délicate et vibratoire du clitoris. En clair, le clitoris n’est pas stimulé par un contact avec une surface qui vibre, mais stimulé par une dépression d’air qui va le faire bouger sans contact.

Cette technologie stimule donc le clitoris par aspiration ou par des ondes de pression. C’est une sensation bizarre et assez extraordinaire, un espèce de cunnilingus à l’air. L’avantage ? … c’est très très efficace pour déclencher un orgasme (mais vraiment, je ne connais aucune femme qui a pu résister à un womanizer).

Présentation du Womanizer Premium

J’ai reçu une version en avant première, donc sans son emballage ni sa boîte décorée, je ne pourrais donc vous dire si la boîte est belle. Cela n’a pas vraiment d’importance à vrai dire, l’important c’est le Womanizer Premium lui même.

Les petits contacts pour le chargement, les leds d’intensité de stimulation et le bouton de marche/arrêt

Autant être clair tout de suite, sur le papier le Womanizer Premium va mettre tout le monde d’accord sur les fonctionnalités et possibilités. Allez hop, je cite tout dans le désordre avant de rentrer dans les détails :

  1. Chargement par contact magnétique
  2. Totalement étanche
  3. Revêtement haut de gamme en silicone
  4. Très grande plage d’aspiration (12 niveaux d’intensité)
  5. Mode Autopilot
  6. Ultra silencieux
  7. Déclenchement automatique à l’approche du corps (Smart Silence)
  8. Les commandes du bon coté de l’appareil

Bref, voici de quoi définir la nouvelle référence en terme de Womanizer. Voyons chaque point en détail.

Est-ce que l’apparence et les finitions sont bonnes ?

Oui, définitivement à la hausse et pourtant les derniers modèles étaient déjà de bonne qualité, mais là, sur le Womanizer Premium, il n’y a rien à redire. Le Silicone est super doux et de très bonne qualité, les boutons sont sous le silicone et mis en relief.

L’embout qui aspire peut s’enlever pour nettoyage, mais une fois placé on a l’impression qu’il ne fait qu’un avec le Womanizer Premium.

Le liseré argenté est bien intégré aussi et donne un aspect haut de gamme. Bref, niveau qualité générale, apparence et finition, strictement rien à redire c’est parfait. J’ai le modèle Blanc (mais je vais tester aussi le rose et faire la comparaison).

Et l’aspiration elle évolue comment ?

Le plus important dans un sextoy de type Womanizer c’est la qualité de l’aspiration. Cette qualité se distingue par deux facteurs, la fréquence des micro-aspirations (combien de fois le sextoy aspire par seconde par exemple) et la puissance de ces micro-aspirations (la force individuelle de chaque aspiration).

Le clitoris étant un organe très délicat, certaines femmes ont besoin de très peu de stimulation pour prendre du plaisir alors que d’autres ont besoin de plus fortes stimulations. Un bon sextoy clitoridien doit donc permettre de démarrer très doucement (en fréquence et en puissance) pour les premières mais aussi de pouvoir assurer une grande puissance avec une fréquence élevée pour les dernières.

Ici, le nouveau Womanizer Premium dispose de 12 niveaux de stimulation. Le premier est vraiment très doux et profond, puis cela monte petit à petit. A partir du 5 ème niveau de stimulation, elles commencent à être forte et tout à fait délicieuses, vers le 8 ème niveau il est difficile de résister et l’orgasme vient souvent même avant d’avoir atteint ce niveau.

Pour les femmes les moins sensibles du clitoris, les niveaux au dessus (8 à 12) permettent d’aller vraiment loin dans la puissance, et au delà des modèles concurrents que nous avons testé avec le dernier niveau.

Du coup, ce Womanizer Premium est vraiment très versatile et s’adapte à toutes les sensibilités de clitoris.

Un mode auto pilote ? c’est quoi ?

Ce mode Auto Pilot contrôle les stimulations sous la forme d’un programme. C’est à dire qu’au lieu de changer manuellement les vitesses vous même, vous sélectionnez l’autopilot et vous laissez faire le Womanizer Premium.

Quel intérêt me direz vous ? Il est clair !

J’adore ses courbes, elles sont carrément sensuelles je trouve

En général, mes connaissances féminines vont trop vite à l’orgasme avec un Womanizer, tout simplement car c’est tellement simple de jouir avec, que l’on augmente les niveaux pour avoir de plus en plus de sensations et l’orgasme arrive super vite.

Le mode autopilot permet de calmer un peu le jeu et de se donner l’opportunité de se concentrer sur ses sensations au lieu de se précipiter sur l’orgasme. Il démarre donc à bas niveau, puis monte petit à petit sans aucune intervention.

En fait, le Womanizer Premium ne dispose pas d’un seul mode autopilot mais de trois. Je m’explique, une fois que l’on appuie sur le mode autopilot, on peut ensuite choisir entre le mode soft, medium ou power (ce sont mes propres termes, vous ne les retrouverez pas dans la documentation). Le mode Soft est plutôt conçu pour les femmes très sensibles, le mode medium pour les femmes qui se situent dans la moyenne et le mode power pour celles qui souhaitent et aiment les stimulations très fortes du clitoris.

Du coup, cela permet de prendre son temps, de laisser les sensations affluer, de se laisser aller et au final d’avoir un orgasme de meilleure qualité.

Est-il vraiment si silencieux ? Qu’est le mode Smart Silence ?

Commençons par expliquer le mode Smart Silence.

Les produits de type Womanizer font souvent beaucoup de bruit quand ils fonctionnent sans être au contact de la peau (donc quand on les manipule ou quand on change de vitesse en le décollant du clitoris par exemple). Womanizer a donc mis au point le mode Smart Silence qui ne démarre le Womanizer que quand il est à quelques millimètres de la peau (juste avant de toucher la peau). De même, dès qu’on le décolle de la peau, il s’arrête.

Dès que l’on approche le Womanizer Premium de la peau, il se met en marche

C’est assez magique et cela fonctionne parfaitement. Cela supprime le bruit important que ces sextoys génèrent quand ils ne sont pas appliqués sur la peau. Bravo à Womanizer pour cette innovation sur le Womanizer Premium.

En plus du mode Smart Silence, le Womanizer Premium est ultra silencieux dans les bas niveaux (les trois premiers niveaux sont vraiment très peu bruyants) puis il devient plus bruyant en montant dans les douze niveaux. C’est très raisonnable comme bruit pour un sextoy et de toute façon dans la moyenne basse du bruit généré par l’ensemble des sextoys de même type mais tout en étant plus puissant.

Les autres points forts

Le Womanizer Premium est étanche, il pourra donc vous accompagner dans le bain par exemple (note pour les lectrices, les sensations sont encore décuplées dans l’eau, si vous n’avez jamais essayé vous passez à côté de quelque chose … essayez si vous avez un stimulateur de type Womanizer étanche, faites moi confiance c’est top…).

Il se charge par un contact magnétique, donc pas de problème d’étanchéité et c’est hyper pratique. Il suffit d’avoir accès à une prise USB (d’un chargeur de téléphone par exemple).

Le système de chargement par simple contact

Ses dimensions sont un peu plus grosses que les derniers petits sextoys de ce type mais elles restent dans la moyenne et surtout sont totalement adaptées à l’ergonomie de l’objet (je reviendrais sur ce sur sujet dans le test). Les boutons sont positionnés sur le dessus, donc d’accès aisé, en relief et faciles à identifier.

Il fait environ 15,5 cm de long sur 5 cm de large et 3,5 cm de haut pour un poids total de 135 grammes.

Comme il est étanche, le nettoyage est ultra facile, directement sous l’eau par exemple. Il se sèche avec une serviette de bain moelleuse sans frotter.

Le test du Womanizer Premium

J’ai fait longuement le tour des nouveautés mais je vous connais, la seule chose qui vous intéresse en fait c’est de savoir s’il est efficace et mieux que ceux que vous possédez déjà. La réponse est OUI. Voyons voir ça ensemble…

Comme je ne fais pas les tests à moitié, en 30 minutes dès réception du sextoy pour publier le plus rapidement possible le test sur le site, j’ai préparé le test avec trois soirées coquines. Voila, ce test est important et donc je fais les choses sérieusement pour que vous ayez un avis de qualité (la vie de testeur est difficile… je sais).

La forme du Womanizer Premium est très ergonomique

Verdict, ce Womanizer Premium est une tuerie. Il est à la fois subtil dans les premiers niveaux de stimulation et démoniaque dès que l’on monte. Il y a eu beaucoup (que dis-je ? BEAUCOUP) d’orgasmes lors des tests.

En ce qui concerne l’ergonomie, il est très agréable à tenir dans la main avec sa forme effilée et ronde, les boutons tombent sous les doigts. Le seul tout petit défaut que l’on pourrait lui trouver (mais ce serait abuser de considérer cela comme un frein à l’achat) c’est que s’il pouvait s’allumer dans le noir on pourrait trouver plus facilement le clitoris quand on joue à deux.

Les aspirations sont puissantes mais pas trop (le Lelo est un peu plus bourrin par exemple). Le silence des premiers niveaux est top.

Oh oui Adam, laisse le encore un peu comme ça … ooouiiiiiiiiiiiiiii arrrgggggg

Les niveaux entre 8 et 12 sont vraiment terribles, ils engendrent orgasmes à répétition et même (mais cela dépend beaucoup de la personne) éjaculation féminine si on stimule aussi le point G (avec un Njoy Pure Wand par exemple). Une des séances de test s’est presque terminée en cours de natation ahaha. Heureusement c’est l’été.

Les boutons sont parfaitement placés

Le Womanizer Premium étant tout en silicone, je recommande de n’utiliser que du lubrifiant à base d’eau si vous voulez ajouter une touche de lubrification (rappelez vous jamais de lubrifiant silicone sur les sextoys en silicone, c’est comme croiser les effluves c’est mal !). Ma technique ? Un bon coup de langue suffit en général pour assurer l’humidité nécessaire pour assurer une étanchéité optimale pour les aspirations.

Le nettoyage est hyper facile, on l’a passé sous l’eau en intégralité et séché à la serviette de bain (le Womanizer Premium, pas nous … encore que …).

Smart Silence et Autopilot

Que dire de plus sur le test ? Mais oui, le mode Smart Silence fonctionne hyper bien, le Womanizer Premium s’arrête et se remet en marche de manière magique. C’est bluffant.

Et le mode Autopilot est super pour prendre son temps. Nous avons trouvé qu’il fonctionne très bien pour éviter de tomber dans le classique : ” oh j’ai envie d’un petit coup de Womanizer …. Womanizer On … Select level 8 … ahhhh … Orgasme … zut j’ai fait tout ça en 1 minute 30 secondes …”.

Il faut juste utiliser le niveau d’intensité d’Autopilot qui correspond à ce que l’on attend (je rappelle qu’il y en a trois). Franchement, ne négligez pas ce mode, c’est jouissif de laisser le Womanizer Premium vous guider jusqu’à l’orgasme.

Dernier point, la batterie dure très longtemps, malgré ces trois longs tests dans la même semaine, je n’ai pas eu à le recharger. C’est appréciable de ne pas tomber en panne d’énergie au mauvais moment.

Comparaison entre le Womanizer Pro 40 (ancien haut de gamme), le petit satisfyer Pro Traveler et enfin le tout nouveau Womanizer Premium.

Conclusion sur le Womanizer Premium

Sérieusement, le Womanizer Premium est une machine de guerre à orgasmes. Un engin ultra efficace, très haut de gamme qui ne souffre d’aucun défaut à mon avis (et à celui des testeuses). Lelo avait réussit à prendre l’avantage temporairement avec le Sona Cruise, mais se fait dépasser par ce dernier Womanizer Premium qui met la barre très très haut, en tout cas plus haut que tout le reste du marché.

Le Womanizer Premium - Note 6 / 5

C’est un carton complet, je vais donc revoir l’ensemble de mes notations sur les stimulateurs clitoridien pour éviter une inflation non controlée des notes dans cette catégorie, mais le Womanizer Premium obtient donc la note magique et légendaire de 6 / 5, entre directement dans le classement Top du Top et se situe en première place (sans aucun doute possible) de la catégorie Stimulateurs Clitoridiens à base d’aspiration.

Bref, il coûte son prix (environ 190 €), c’est cher mais franchement, si vous avez les moyens, il fait partie (à ce jour) des rares sextoys à posséder absolument quand on a un clitoris.

Merci à mon partenaire Passage du Désir qui m’a fourni gracieusement le Womanizer Premium Blanc pour réaliser ce test !

Soutenez NouveauxPlaisirs.fr

N’oubliez pas que je n’ai ni commission, ni pub sur NouveauxPlaisirs.fr, ni aucune autre source de financement. Le service est totalement bénévole (et veut le rester) mais coûte de l’argent et du temps chaque mois. Si vous aimez ce que nous publions et notre combat pour plus de connaissance sur la sexualité, soutenez nous en donnant une toute petite somme sur Tipeee tous les mois (il y a possibilité de donner 1 euro par mois par exemple, ce n’est même pas un café…). Ce serait hyper sympa !

Voici la galerie de toutes les images:

Quitter la version mobile