Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Test du Zalo Queen, un sextoy multi-fonctions et connecté

Test du vibromasseur connecté multi-fonctions Zalo Queen - NXPL

Aujourd’hui voici un test à quatre mains du Zalo Queen, pour lequel je vais m’occuper de la présentation et la testeuse va décrire ses sensations et donner son avis, car rien ne vaut mieux que d’avoir un vagin et un clitoris pour bien tester ce tout nouveau concept de sextoy.

Le Zalo Queen intègre un vibromasseur connecté, un stimulateur point G et une fonction de type womanizer en plus d’être chauffant… Intéressées par ce tout nouveau sextoy mesdames ? C’est parti !

Présentation du Zalo Queen

Le Zalo Queen est vendu dans une très belle boîte noire et or du plus bel effet. La décoration est très inspirée de l’Egypte du temps des pharaons, cela fait à la fois classe et décalé. Intéressant comme positionnement.

Le Zalo Queen est posé dans un berceau, et le couvercle est transparent. Lorsque j’ai vu le Zalo Queen, j’ai été impressionné par sa beauté. Un vrai petit bijou, vert d’eau et or, tout en silicone très doux et hypoallergénique, élégant qui change des jouets rose bonbon.

Ses promesses sont aussi impressionnantes… vibreur, masseur du point G, pouvant se transformer en “Womanizer”, chauffant… et je découvre même dans sa notice d’utilisation qu’on peut l’utiliser à distance. Wow .. J’ai hâte de faire le test.

A propos, parlons de ses capacités, il fait environ 21 cm de long pour un diamètre de 3,5 sur la partie insérable dans le vagin. Il est étanche (IPX4) et chauffant (à l’aide d’un bouton qui se trouve sur sa base). Sa température est capable de monter jusqu’à 42°C ce qui est top pour éviter le petit choc thermique lors de la première minute d’utilisation. C’est un détail mais ça compte.

Il dispose de 8 programmes de vibrations et de 8 programmes de succion / Stimulation du point G. En effet, le bout du vibromasseur dispose d’une tête un peu plate, parfaite pour stimuler le point G. Mais la grande innovation est que la surface de cette tête est capable d’osciller jusqu’à 75 fois par minute pour venir tapoter plus ou moins rapidement le point G.

Le Zalo Queen dispose aussi d’une gaine supplémentaire, qui s’enfile sur le tête et qui, en utilisant l’oscillation de la surface de la tête, le transforme en sextoy de type “womanizer’. C’est plutôt intelligent comme design, bravo pour ça.

Le Zalo Queen dispose aussi de la capacité de se connecter à une application mobile qui permet de le piloter à partir de son téléphone portable, de le faire vibrer en fonction de la musique, d’enregistrer divers modèles de vibrations etc… par contre, il n’est pas possible de le piloter par internet avec l’aide d’un partenaire.

On trouve aussi dans la boite une poche en satin, un câble de chargement, une pochette de lubrifiant, la documentation et une carte de garantie.

Sinon, il se charge par contact magnétique (en environ 1 heure pour 1 à 2 heures de vibrations).

Comme il est en silicone et étanche il sera super facile à nettoyer, de l’eau chaude et du savon liquide feront parfaitement l’affaire. Attention, pour le lubrifiant, n’utilisez que du lubrifiant à base d’eau et non du lubrifiant à base de silicone, sans ça, vous pourriez abimer son revêtement.

Test du Zalo Queen

Une fois mis en marche, je suis un peu dubitative… les vibrations et les pulsations ne me pénètrent pas. Certes chaque femme aime une force plus ou moins conséquente, mais là il n’y a pas la possibilité de régler l’intensité de la vibration ou de la pulsation.

Comme il y a la possibilité de combiner les deux fonctions, j’arrive à trouver une force agréable capable de me faire monter, mais pas suffisante pour me faire jouir.

La promesse de l’exploration du point G ne me convainc pas non plus. J’ai l’impression que le Queen n’est pas suffisamment recourbé pour pouvoir l’atteindre facilement. Ou alors il doit être tenu par quelqu’un d’autre pour que l’angle soit plus adapté… Bref, déception …

La fonction chauffante est très sympa, elle met un peu de temps à monter, mais ça reste très agréable. Et inédit pour moi. Je n’avais jamais vu ça sur un jouet. Par contre, je suis déçue de ne pas pouvoir combiner la chaleur avec les autres fonctions… je n’ai peut-être pas réussi à bien comprendre la notice.

Dernier essais, avec la capote cette fois. Elle est aussi soyeuse et raffinée que le corps du jouet. Une fois le Queen bien enduit de lubrifiant à base d’eau, la capote se place facilement. Mais là encore… l’utilisation de ce mode là avec les pulsations n’est pas assez fort pour moi.

Je me demande bien sûr si les copines qui trouvent certaines puissances du Womanizer trop fortes pourraient apprécier le Zalo Queen qui est décidément trop délicat pour moi. Par contre attention! Il faut avoir les idées au clair au moment de retirer la capote ! J’ai failli la déchirer.

Je n’ai pas essayé le mode Bluetooth parce que je n’y ai tout simplement vu aucun intérêt, je ne me vois pas triturer mon téléphone pendant que je tiens le jouet de l’autre main, et contrairement aux œufs dont il peut être intéressant de donner le contrôle à d’autres en extérieur, là a priori il n’y a pas la possibilité de sortir avec…

Conclusion sur le Zalo Queen

Donc au final, il ne m’a pas vraiment convaincu. Je pense que le Zalo Queen pourrait être intéressant pour celles qui achètent un jouet pour la première fois et qui sont très sensibles, parce qu’il offre beaucoup de possibilité d’explorations différentes.

Par contre, je suis restée sur ma faim malgré une liste géniale de fonctionnalités sur le papier… faute de possibilité de régler les puissances, une forme pas très adaptée à la découverte de mon point G, la chaleur qui ne peut pas se combiner avec les pulsations ou les vibrations…

Le Zalo Queen - Note 2,5 / 5

Enfin, c’est peut-être un détail mais je ne m’attendais pas à un mode d’emploi aussi mal traduit pour un objet dont l’esthétisme est aussi bien travaillé. Ça ne fait pas très sérieux compte tenu de la belle apparence du jouet.

En conclusion, je donnerais la note de 2,5 / 5 car la liste de fonctionnalités est impressionnante, l’apparence est très haut de gamme et il permet d’explorer son corps de pleins de manières différentes mais il manque définitivement d’efficacité pour être mieux noté. Dommage, cela aurait pu être un sextoy génial. J’espère que la prochaine version sera améliorée.

Merci à mon partenaire Passage du Désir qui m’a fourni gracieusement le Zalo Queen pour réaliser ce test !

Quitter la version mobile