Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Test des Lelo Sona 2 et Sona 2 Cruise

Quand Lelo sort une nouvelle version de ses sextoys de stimulation clitoridienne par onde sonique, je n’ai qu’une envie, les tester avec mes amies libertines. Alors en bon professionnel non professionnel (tout est bénévole ici), j’ai organisé un test comparatif des Lelo Sona 2 et Sona 2 Cruise grâce à mon partenaire Passage du Désir pour les comparer et voir lequel fait le plus orgasmer. Je vous raconte cela dans l’article !

Présentation et emballage

Lelo met donc à jour les deux modèles star de sa gamme, le Lelo Sona et le Lelo Sona Cruise. Tout d’abord parlons des caractéristiques communes des deux Lelo Sona 2.

Ces deux modèles sont l’évolution des deux stimulateurs clitoridiens basés sur des ondes soniques. Cela signifie pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore le principe que sont des stimulateurs clitoridiens qui sont basés sur l’aspiration (gentille) du clitoris et sur des différences de pressions qui vont stimuler le clitoris sans qu’il soit au contact d’une surface vibrante (comme avec un vibromasseur). C’est l’air qui fait bouger le clitoris, d’où une sensation assez extraordinaire avec ces sextoys.

L’emballage est impeccable

La boîte est vraiment élégante, c’est du Lelo tout craché, soigneusement présentée, avec une fenêtre transparente. Au premier coup d’œil, on constate que les deux modèles sont très haut de gamme, sans défaut apparent. On reconnait tout de suite l’attention aux détails qui est un vrai savoir faire de Lelo.

Le Lelo Sona Cruise est posé sur un berceau en mousse ; les accessoires sont rangés sur le coté dans un espèce de compartiment en carton. Rien à dire sur l’emballage si ce n’est qu’il n’est qu’en partie recyclable, le coté transparent en plastique non recyclable n’apporte rien, et le berceau en mousse aurait pu être fabriqué dans une matière que l’on peut recycler.

Parmi les accessoires, on retrouve un câble de chargement USB, un guide, une carte de fidélité, un petit sachet de lubrifiant et un sac en satin. Cela fait plaisir de retrouver ce sac car c’est quand même hyper pratique pour ranger son sextoy. Note à tous les fabricants de sextoys, c’est bien d’avoir un petit sac en satin !

Ces deux Lelo Sona 2 sont recouvert de silicone très doux, qui prend raisonnablement peu la poussière. La forme des deux Sona 2 sont (pratiquement) identiques et on retrouve exactement la même forme que les Sona première version, petits, maniables, courbés juste comme il faut, tout en silicone doux, ils sont très ergonomiques.

Les deux Sona 2 ont les mêmes dimensions, à savoir, environ 11 cm de long pour un diamètre de 5 à 5,5 cm. C’est tout petit, on verra plus tard dans le test si c’est pratique mais en tout cas, c’est l’un des plus petit stimulateur clitoridien a base d’aspiration du marché à ce jour.

Les Lelo Sona 2 sont étanches, vraiment étanche, du coup, on peut les amener dans la douche, dans le bain, dans le sauna, dans le Jacuzzzi, bref… partout où il y a de l’eau. On n’aura pas peur aussi de l’éjaculation féminine dans ces endroits, et nous verrons plus tard que le Sona 2 peut faire des miracles sur ce sujet.

On les charge avec un câble USB, vous aurez donc besoin d’un adaptateur secteur ou d’un ordinateur a portée de main pour le charger (en environ 2 heures).

Le gros avantage c’est que, une fois chargé, le Lelo Sona 2 dispose d’une autonomie de deux heures environ (de quoi avoir 60 orgasmes au minimum) et surtout ne perd pas la charge pendant 90 jours.

Quelle sont les différences entre les Lelo Sona première version et les Sona 2 ?

La première différence vient de la forme de l’embout qui est plus large et légèrement plus profond pour mieux s’adapter aux différentes tailles de clitoris (oui, comme les pénis, les clitoris ont des tailles différentes). C’est très bien car j’avais quelques amies qui me disaient être frustrées par la petite taille de l’embout de la première version. On notera que l’embout n’est toujours pas amovible mais comme le sextoy est totalement étanche, il est facile à nettoyer.

Ensuite, l’ancienne version du Sona disposait de 8 niveaux de puissance conjugués à 8 modes différents. La nouvelle version dispose de 12 niveaux de puissance. On pourrait croire qu’il est plus puissant mais c’est pas comme cela qu’il faut réfléchir, c’est plutôt la plage d’étalement de la puissance qui est plus large. Il est donc, en théorie plus doux et moins “violent” que la première version (c’était un de ses “défauts”, il était très efficace trop rapidement).

On retrouve aussi tout le savoir faire de Lelo avec les modes différents, il y a donc, en plus du mode aspirant continu “classique” disposant de 12 niveaux d’intensité, des montées et descentes, des modes alternatifs on/off plus ou moins rapides, des modes “chantant” qui semblent presque aléatoires. Avec ces modes, on peut en plus changer la puissance qui varie déjà plus ou moins en fonction du mode.

Quelle est la différence entre un Lelo Sona 2 et un Sona Cruise 2 ?

La seule différence entre le Sona 2 et le Sona 2 Cruise, mais elle est importante, c’est la capacité du Cruise à maintenir l’aspiration quand on presse le Sona sur le clitoris.

Je m’explique. Avec un Sona 2 classique, si on appuie un peu trop fort ou quand on fait l’étanchéité avec la peau, cela diminue la puissance d’aspiration et il faut donc augmenter la puissance pour retrouver la même aspiration. Avec le Sona 2 Cruise, cela se fait automatiquement, il s’adapte tout seul en fonction de la situation.

C’est vraiment une bonne idée car du coup l’intensité de la stimulation est constante par rapport à ce que l’on souhaite.

Les test des Lelo Sona 2 (et Cruise 2)

La prise en main est excellente avec l’orifice d’aspiration qui tombe assez bien sur le clitoris. On se retrouve avec les commandes juste en face de soi si l’on est sur le dos avec les jambes écartées. C’est toujours aussi pratique !

Les commandes s’allument quand on appuie dessus (cela aurait été bien qu’elles restent allumées un peu plus longtemps). Bref, coté ergonomie et prise en main, c’est carton plein pour Lelo, toutes mes testeuses sont d’accord. Les commandes sont évidentes:

Coté sensations, c’est du lourd, le Lelo Sona 2 Cruise est puissant mais il est aussi plus doux et progressif que la première version. La montée des sensations prend un peu plus de temps et c’est tant mieux, pour certaines de mes amies et testeuses, il était trop “bourrin”. Le niveau 1 de stimulation est plus léger et c’est ensuite plus progressif. C’est plus agréable.

Cependant, comme avec la première version, une fois le Lelo Sona 2 Cruise en place, il ne vous laisse aucune échappatoire, l’orgasme arrive, au bout de quelques dizaines de secondes, fort, puissant, profond et les spasmes vous envahissent. Quelle grosse claque à chaque fois, vous restez, tremblantes, allongées sur le lit, encore parcourues de petits spasmes, puis vous y replonger un coup juste pour voir jusqu’où votre corps peut orgasmer.

Le clitoris est vraiment très bien stimulé, et l’embout des Lelo Sona 2 est plus pratique car moins difficile à positionner. Bref, c’est une amélioration importante en terme d’ergonomie. Nous avons remarqué aussi que le moteur était légèrement moins bruyant, la première version n’était pas super silencieuse mais avec cette nouvelle version, c’est un peu mieux.

Le Sona 2 Cruise doté du Cruise control permet d’avoir toujours un peu de puissance en stock pour maintenir un même niveau de stimulation. Ce mode fonctionne très bien et apporte un plus indéniable. Est-ce qu’il est indispensable ? Non évidemment mais si vous avez le budget, je recommande de prendre un Sona 2 Cruise.

Franchement Lelo a fait un super boulot de réinvention du concept des stimulateurs clitoridiens avec un système plus stimulant et terriblement efficace. Avec le Lelo Sona 2 et Sona 2 Cruise, même pas la peine de décalotter son clitoris, il est assez puissant pour vous faire jouir sans cela.

Comme les Lelo Sona 2 sont étanches, le nettoyage se fait à l’eau claire, aucun problème. Mais surtout, profitez en pour l’essayer dans le bain ; du fait que l’eau ne se dilate pas, ne se comprime pas comme un gaz les sensations sont beaucoup plus fortes. Vous m’en direz des nouvelles 😛

Conclusion

Le Sona Cruise était une tuerie intersidérale, un missile à tête chercheuse d’orgasme. Il vous prennait, vous retournait, et vous vous retrouviez très vite haletante, dégoulinante, souriante, pleines de spasmes… La seconde version et toute aussi bien, un peu moins bourrine mais devient d’autant plus délicieuse qu’elle laisse la place au plaisir qui monte moins vite. De temps en temps, le plus est l’ennemi du mieux.

Le Lelo Sona 2 et Sona 2Cruise - Note 5 / 5

Le Lelo Sona 2 et Sona 2 Cruise sont de très très bon sextoys. Ils donnent des orgasmes d’une puissance rare, venant des profondeurs du clitoris qui vous laisseront sans voix et souriante. Si vous avez la première version, vous n’êtes pas obligées d’acheter la nouvelle. Elle apporte plus d’ergonomie et de souplesse mais rien qui, de mon point de vue, ne nécessite de renouveler la dépense. Si vous n’en n’avez pas encore, foncez, votre clitoris vous le rendra au centuple.

Du coup, je vais lui donner la note de 5 / 5 et arrive dans le trio de tête (la première version avait eu un 6 / 5 mais avec le temps, le marché s’est étoffé, et j’ai descendu sa note à 5 / 5)

Merci à mon partenaire Passage Du Désir qui m’a fourni gracieusement les Lelo Sona 2 et Lelo Sona 2 Cruise pour réaliser ce test !

Quitter la version mobile