Les Aneros sont des dispositifs anatomiques de stimulation de la prostate qui sont basés sur des résultats de recherches médicales de la société HIH liées à la santé de la prostate. Ces recherches ont permis de se rendre compte d’un effet surprenant chez certains patients. Au bout d’un temps d’apprentissage, les patients ressentaient des stimulations sexuelles voire de puissants orgasmes lors de l’utilisation du dispositif qui, à l’origine, devait uniquement permettre de faire des massages de la prostate dans un but médical (principalement pour des traitements alternatifs de la prostatite).

Les Aneros sont des dispositifs simples à utiliser, d’une forme très spécifique, permettant de stimuler simultanément, via les contractions de certains muscles, des zones hautement érogènes que sont la prostate, la région anale et la plexus nerveux au niveau du périnée (responsable de la distribution des sensations de plaisir dans le bas ventre). Ces dispositifs convertissent les contractions des sphincters en orgasmes de la prostate sans qu’un partenaire ne soit nécessaire.

Les Aneros ouvrent la possibilité, via cette stimulation de ces zones érogènes, d’expérimenter des orgasmes non éjaculatoires (ie. sans émission de sperme) intenses et multiples suite à un apprentissage facile. L’intensité et la durée des orgasmes se développent ensuite avec la pratique et l’exploration des sensations.

L’examen des témoignages des expérimentateurs montre que les sensations orgasmiques décrites n’ont rien à voir avec les sensations habituelles d’un orgasme de type éjaculatoire. Il s’agit le plus souvent d’une série de vagues orgasmiques qui peut culminer dans un orgasme étendu à tout le corps. Ils décrivent ce type d’orgasme comme sans commune mesure avec l’orgasme « ordinaire » d’un homme.

L’Aneros n’est pas un dispositif particulièrement destiné au milieu homosexuel. Les trois quarts des utilisateurs sont des individus dont l’orientation est hétérosexuelle. Moi même, je suis hétérosexuel et sans tendance homosexuelle.

Je souhaite de toute façon, à tout le monde et toutes les tendances sexuelles, de prendre du plaisir avec un outil si magique !

Description d’un Aneros

Un Aneros classique est constitué de 3 parties distinctes qui sont les suivantes :

Conception d'un Aneros

Partie 1 : La tête

La tête est la partie qui s’insère dans le rectum. Elle a été spécifiquement conçue pour venir se loger contre la prostate et effectuer un massage délicieusement excitant pour les utilisateurs ayant réveillés cette zone du corps. Le massage de la prostate se produit lors de la contraction par l’utilisateur des muscles sphincters (ceux formant l’anus). Cette contraction va faire légèrement bouger l’Aneros dans le rectum, appliquer une pression délicate sur la prostate et, ainsi donc, la masser.

Partie 2 : butée périnéale

Le périnée est une zone importante pour atteindre un orgasme prostatique. Cette partie de l’Aneros permet d’appuyer sur cette zone de pression identifiée en acuponcture et qui se trouve entre l’anus et le scrotum. L’appui va permettre à l’Aneros de pivoter et de déclencher une réaction en chaine (entre le massage de la prostate et l’appui sur cette zone) amenant l’utilisateur à un orgasme non éjaculatoire très fort.

Partie 3 : bras de maniement

Le bras de maniement sert simplement à positionner correctement l’Aneros et à le manipuler lors de son introduction et son retrait. Cette partie n’est pas utilisée durant le massage.

Certains utilisateurs modifient leur Aneros en coupant le bras de maniement. Soyons clair, je déconseille toute modification de l’Aneros. Une modification non réfléchie pourrait amener l‘Aneros à ne plus fonctionner correctement voire à blesser l’utilisateur.

2 Commentaires

Laisser un commentaire