Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Transports en commmun de Denise Miège & Leeloo Van Loo

Quand deux auteurs à la plume acérée et exercée à écrire des histoires délicieusement décadentes et érotiques décident de travailler ensemble dans un recueil de 15 récits, cela ne peut que donner un livre furieusement intéressant. J’ai reçu “Transports en commun”, par la poste, délicatement dédicacé par un de ses auteurs, voici quelques semaines. J’ai pris mon temps pour le consommer, page par page, doucement, savourant chaque histoire.

Avant même d’ouvrir le livre, la couverture met dans l’ambiance. Deux sublimes femmes y posent ensemble, l’une blonde, l’autre brune. Nues, se touchant, cela me propulse déjà dans le fantasme … mais je remarque aussi le sang qui coule du cou de l’une et du sein de l’autre … hum … cela attire ma curiosité… laissons le charme agir … j’ouvre le livre et commence ma lecture.

Le première histoire met tout de suite dans l’ambiance, une femme affamée de sexe se confie à son sexologue. S’en suit une thérapie de choc qui termine en apothéose. Le tabou de la relation entre professionnel et patient explose en vol et ce n’est qu’un début …

Les histoires s’enchainent, toutes plus audacieuses les unes que les autres. Les tabous tombent, les personnages de temps en temps immoraux, de temps en temps frivoles. Les fantasmes sont réécrit dans un style particulier où l’érotique se mêle à la transgression. Tout y passe, le gynéco, le viol, et bien plus encore mais je ne vous dévoile rien de plus, il est si agréable de tourner la page et de découvrir le sujet.

Certaines histoires sont délicieusement érotiques et se lisent à une main. D’autres m’ont un peu plus dérangées et moins touchées mais dans l’ensemble le livre est excellent. Denise Miège écrit avec une modernité sexuelle étonnante, Leeloo Van Loo dynamite la bien-pensance, mêlant de l’érotisme avec de temps en temps du sordide. Boum … cela ne vous laissera pas inerte à la lecture, vous êtes prévenu.

Bref, si vous n’avez pas peur des émotions fortes, de la provocation et de l’association de certains péchés capitaux avec la luxure, je vous recommande chaudement la lecture de Transports en commun. Certes, le livre n’est pas sans aspérités. Certaines de ces histoires ne vous laisseront pas de marbre, vous réagirez d’une manière … ou d’une autre, c’est ce qui en fait son charme. J’ai adoré …

Merci beaucoup aux éditions Tabou de m’avoir fait parvenir ce  livre pour je puisse écrire cette critique.

Quitter la version mobile