Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Bientôt un nouveau préservatif révolutionnaire

Préservatifs

Grande nouvelle pour les personnes qui utilisent des préservatifs, un des plus gros problème lors de l’utilisation d’un préservatif, c’est la baisse de la lubrification durant le coït. En effet, les préservatifs isolent le pénis du vagin (c’est leur raison d’être) mais ils suppriment l’apport du liquide séminal et le latex glisse moins bien que la peau ce qui peut rendre le rapport sexuel moins agréable.

Ce sera peut être de l’histoire ancienne avec un tout nouveau type de préservatif qui pourrait bientôt voir le jour. L’idée ne change pas la forme du préservatif mais la révolution vient d’un nouveau mode de conception. Le principe est d’utiliser un procédé qui va recouvrir le préservatif de polymères hydrophiles.

Ce gros mot scientifique signifie que le procédé de fabrication du préservatif va le recouvrir d’une substance qui réagit à l’eau contenue dans les sécrétions vaginale et ainsi le rendre hyper glissant. Cela résoudrait définitivement le problème lié à l’inconfort de la pénétration pour certaines femmes ayant une faible lubrification vaginale.

« Le revêtement que nous avons fabriqué retient l’eau à la surface et c’est ce qui le rend glissant […] Dès que vous le mettrez en présence d’eau ou de fluide corporel, il deviendra très très glissant. », indique Mark Grinstaff, professeur d’ingénierie biomédicale, de chimie et de médecine à l’Université de Boston.

Selon les premiers tests réalisés, cette “super lubrification” serait efficace sur environ 1000 va-et-vient lors du coït, ce qui est très largement supérieur à la moyenne observée lors d’un coït.

Cette moyenne oscille entre 200 et 500 pour les plus endurant (ou les plus chiants. Je rappelle aux hommes qu’il n’y a aucun intérêt à bourriner pendant 35 minutes un vagin. Dans ce cas, les femmes ne pensent qu’à en terminer avec l’interminable session de marteau piqueur… ).

Bref, un potentiel de 1000 va-et-vient c’est tout simplement parfait.

Alors, le simple hic pour le moment, c’est que ce procédé n’est pas encore au point, il a été uniquement testé en laboratoire, mais l’initiative est soutenue par la fondation Bill Gates qui est très active dans le domaine de la santé. Cette fondation a lancé un programme de financement de la recherche sur l’amélioration  de la protection sexuelle en 2015.

D’après Mark Grinstaff, un tel préservatif pourrait être commercialisé d’ici 2 ans. On attends avec impatience, en attendant, je vous conseille des préservatifs ultra lubrifié si vous avez ce genre de problème. Regardez la page

Source de l’article

Quitter la version mobile