Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Le WTF de la Nuit Debout sur le féminisme

Nuit Debout

Je me baladais il y a quelques jours à la Nuit Debout et oh joie, je tombe sur un atelier féministe. Très engagé pour l’égalité homme-femme, le respect de toutes les sexualités, je me suis dit que c’était une opportunité de débattre de manière interessante. SAUF que … “Désolé mais la session n’est pas mixte, elle est réservée uniquement aux femmes” … quoi ? WTF ?

Le débat à Nuit Debout c’est bien mais pas avec tout le monde

Je fais un tour de la zone de débat, entourée d’une corde sur laquelle des pancartes explicites indiquent que la session n’est pas mixte, que globalement les femmes ont le droit de refuser une avance d’un homme et un “coup de bite” (dans le texte) mais que tout cela est non sexiste … par contre que les hommes n’ait pas le droit à la parole c’est pas un problème …

Alors voila, on retrouve la forme de féminisme débile et militant des années 60/70 où le combat féministe consistait à déclarer l’homme dominant, déclarer que l’homme n’est gouverné que par sa bite, qu’il est un violeur en puissance et que tout ce que a une chatte est pur …

La non mixité outil d’émancipation … ben voyons …

Franchement, je suis hyper déçu que ce genre de raisonnement puisse encore avoir lieu à notre époque. Seule la discussion, la compréhension et le respect peuvent faire progresser la société. La lutte contre l’homme dominant ne se règlera pas en l’écartant des débats et en le considérant comme un violeur en puissance comme j’ai pu le constater dans certains discours.

La société est de plus en plus respectueuse, les causes LGBT avances, le trans-genre aussi (regardez la couverture médiatique des frères .. frère et soeur … euh ..; soeurs Wachowski par exemple). Il était impossible de se balader main dans la main pour un couple homosexuel dans la rue il y a 10 ans de cela, et maintenant c’est possible (il y a toujours des problèmes potentiels mais c’est vraiment possible). Alors moi, quand on crée de la ségrégation pour lutter pour le respect, excusez moi, mais j’adhère pas du tout !

Une vision différente de notre société est possible

Alors mesdames, l’homme n’est pas un violeur en question, moi qui suis libertin, j’ai vu des situations où des femmes peuvent jouer entre elles nues, alors que des hommes nus aussi se trouvent à proximité et ne les touchent pourtant pas dans un très grand respect de l’autre. Je côtoies par exemple le milieu du Lutinage où les hommes et les femmes sont à égalité stricte, où les personnes sont libres d’avoir plusieurs amants ou amantes en toute transparence…

Finalement, le féminisme militant tel que décrit ci dessus est pour moi totalement has been, le VRAI féminisme serait de militer pour une société beaucoup plus respectueuse dans ses moeurs, abolissant le sentiment de jalousie et de possession qui engendre la frustration et donc le viol, le meurtre, la violence.

Pour être clair, cette photo n’est PAS une représentation de polygamie mais 4 personnes libres de s’aimer toutes ensemble (Photo by Nikki Kahn/The Washington Post)

Je suis pour une société apaisée, respectueuse, ludique et pacifique. Et au plus je réfléchi, au plus je me dis que le mal de notre société vient des normes patriarchales et de la castration sexuelle et l’exclusivité obligatoire provenant de nos religions (Chrétienne, Juive et Musulmane entre autres …).

Imaginez une société libre, où l’on apprend dès son jeune âge que l’on peut être amoureux de plusieurs personnes à la fois, où le sentiment d’amour ne se limite pas à l’autre quand l’on est en couple mais qu’il peut s’additionner (après tout on aime ses enfants avec la même force non alors pourquoi ce serait différent entre adultes ?). Imaginez une société où le mari ne frappe pas sa femme quand il découvre qu’elle a un amant mais où il lui demande si elle a passé un bon moment et qu’il serait ravi de le rencontrer un soir.

Une société où l’on assume d’aimer et de donner de plaisir à tous ceux qui nous plaisent. Une société où la frustration sexuelle n’existe pratiquement plus à cause d’une exclusivité prôné par nos règles et religions. Une société où personne n’appartiendrait à personne et où la liberté serait le maître mot.

Certes, c’est effrayant pour ceux qui n’arrivent pas à se projeter, qui reste bloqués dans les réflexes engendrés par des millénaires d’obscurantisme et de bourage de tête religieux, mais je vous assure qu’une société comme cela serait égalitaire, respectueuse et apaisée.

Peut être mille fois plus que la société dans laquelle nous nous trouvons où des femmes sont obligées de se couvrir la tête d’un voile pour ne pas être une salope, où des débiles profonds se font sauter dans l’espoir d’avoir, entre autre, des vierges au Paradis, où si l’on se masturbe on va devenir sourd, où la femme est considéré par les philosophe comme un animal (oh grand progrès c’est plus une table), où le sexe avant mariage vous envoi directement en enfer, etc…

Alors, oui, je pense sincèrement qu’un autre modèle est possible ! Un modèle égalitaire, respectueux et positif est a portée de main. Mais ce modèle nécessite un bel effort pour faire progresser nos modes de vie et faire émerger des relations différentes entre les hommes et les femmes.

Portons tous des valeurs positives en incluant tout le monde plutôt que de l’exclusion, même si ce n’est que pour simplifier le débat…

Quitter la version mobile