Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Test du stimulateur clitoridien Fun Factory Laya 2 Blackline

Test du stimulateur clitoridien Fun Factory Laya 2 Blackline - NXPL

Cela fait assez longtemps que le modèle Fun Factory Laya existe et qu’il est sur ma wish list de test. Je profite de la dernière mise à jour du Fun Factory Laya 2 en version blackline pour en faire le test. Voyons voir cela ensemble. 

Présentation du Fun Factory Laya 2 Blackline

Le Laya 2 est destiné à être un stimulateur clitoridien, ou on va dire, un stimulateur / vibromasseur externe. En effet, sa forme l’empêche d’être inséré dans un vagin et encore plus un anus. Par contre, il est totalement conçu pour avoir une forme optimale en utilisation externe.

Il est emballé dans une petite boite en carton, décorée de l’image du Laya 2 dans le pur esprit Fun Factory. C’est à la fois assez discret mais bon, on ne pourra quand même pas la laisser trainer sur la table à manger le dimanche…

On ouvre la boite, on découvre le Laya 2 et … oh … mais c’est tout petit ! Je pensais qu’il était plus gros que ça, il est vraiment très petit … enfin, juste de la bonne dimension pour le manipuler correctement. Chouette, un beau premier contact.

Il est en silicone et plastique (beaucoup plus de silicone que de plastique), la finition est de très bonne qualité (comme avec tous les Fun Factory d’ailleurs). On est dans une finition de type haut de gamme. Rien à dire la dessus, c’est bien et c’est beau.

Dans la boite, on retrouve le manuel d’utilisation et, une fois que l’on a démonté toute la boite, dans le fond, le câble USB Click ‘N Charge.

Vous connaissez ? C’est le système de chargement étanche et magnétique de Fun Factory. On approche la tête de chargement, TAC… elle se colle par magnétisme, est rouge quand elle charge, et devient verte quand c’est chargé.

C’est top, pratique et étanche. Moi j’adore, bien que de temps en temps, il faille quand même vérifier que la tête soit bien positionnée si le joujou bouge.

Revenons au Fun Factory Laya 2, il fait une petite dizaine de centimètres de long sur 2,5 à 4 cm de large. Il dispose de trois boutons de contrôle. Le bouton Fun Factory pour le démarrer et ensuite le bouton + et – pour passer d’un programme à l’autre. Voici le cycle des modes (c’est plus simple que de faire un grand discours):

Le Fun Factory Laya 2 est étanche, il peut donc vous accompagner là où il y a de l’eau (bain, douche, éjac féminine, etc…).

Test du Fun Factory Laya 2 Blackline

La première chose que l’on remarque c’est que le silicone prend la poussière, et c’est … embêtant. Il faut le nettoyer à grande eau et ensuite le sécher avec quelque chose qui ne peluche pas.

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que c’est pire sur le Laya 2 qu’avec les autres Fun Factory. Ce n’est pas un gros problème, mais c’est un peu embêtant au jour le jour.

Le chargement est top facile et à l’aide d’un adaptateur du type Click’N Charge, il est toujours à porté de main car il suffit de prendre le Laya 2 et de tirer gentillement sur le chargeur pour que celui ci se détache. Classe et pratique.

La forme du Laya 2 est très ergonomique, elle recouvre bien la vulve, du clitoris jusqu’à l’entrée du vagin grâce à sa forme en L. Attention, ce n’est pas un sextoy pénétrant. Il est destiné à stimuler les lèves (grandes ou petites), le clitoris et l’entrée du vagin. On peut aussi l’utiliser sur d’autres zone érogènes du moment qu’elles sont externes.

Coté ergonomie c’est le sans faute. Le design est parfait, les boutons tombent sous les doigts, la forme agréable à tenir dans sa main. Carton plein, bravo Fun Factory.

Passons aux vibrations, là par contre, nous avons été déçus. J’avais fait un article il y a longtemps sur la qualité des vibrations (vous le retrouverez en cliquant ici) et je dois dire que les vibrations du Fun Factory Laya 2 blackline sont de type fuzzy ou vibrations de surface. c’est dommage, les programmes sont sympathiques mais les vibrations manquent vraiment de puissance nous trouvons.

Ma compagne a pu, bien évidemment, atteindre un orgasme, mais cet orgasme met plus longtemps à arriver et est un peu moins explosif car le clitoris est petit à petit désensibilisé à cause du type de vibration. Note pour les très débutantes en sextoys : ne vous inquiétez pas, la désensibilisation est toute légère et très très temporaire, on parle de minutes…

Le nettoyage est ultra facile car le Fun Factory Laya 2 Blackline est étanche. Aucun problème de ce coté.

Conclusion

Allons directement à la conclusion : autant la forme et l’ergonomie sont parfaites, autant nous avons été déçu par le manque de puissance des vibrations.

Franchement, je pourrais vous la faire au testeur de base du web qui indique que c’est pour les débutantes quand le produit n’est pas au top (un grand classique malheureusement…), mais ce serait abuser, les débutantes comme les expérimentées ont droit dès le départ à ce qu’il se fait de mieux coté plaisir. Hors, à environ 90 €, le rapport plaisir / prix n’est pas très bon avec le Fun Factory Laya 2 Blackline.

Le Fun Factory Laya 2 Blackline - Note 2,5 / 5

C’est dommage, avec une forme comme ça, cela pourrait être un des meilleurs stimulateur clitoridien au monde. Fun Factory est un peu passé à coté du produit coté qualité des vibrations.

Evidemment, on peut avoir des orgasmes, c’est un stimulateur qui fonctionne et ma compagne a orgasmée. Vous pouvez donc l’acheter s’il vous fait envie mais je lui donnerais juste la moyenne avec un 2,5 / 5 à cause de son rapport plaisir / prix assez moyen.

Merci à mon partenaire Fun Factory qui m’a fourni gracieusement le Laya 2 Blackline pour réaliser ce test !

J’espère (enfin, je sais…) que Fun Factory lira cet article. S’il vous plait, changez la puissance du moteur avec des vibrations bien puissantes et profondes pour le Laya 3 et je vous mettrais volontiers la note de 5 / 5 car le Laya a le potentiel d’être un sextoy absolument détonnant. 

Quitter la version mobile