#10625
AndranerosAndraneros
Modérateur

Plus le sujet de la communication est sensible, @jojodiscret, plus la qualité de la communication est importante. Or tout ce qui met en cause la pudeur, une certaine difficulté à parler de sexualité ou plus largement de tout ce qui touche à son intimité profonde, est sujet sensible. Cette difficulté de communication ne peut se résoudre que dans la confiance mutuelle, la sincérité partagée et le respect des résistances de l’autre.

@Hyménée te dit tout en deux lignes. Pour construire ensemble il faut un socle commun. Pour communiquer il faut avoir un vocabulaire commun. Il peut être utile de partager, sans comparaison, des expériences que vous avez pu faire dans une autre vie. Il peut être utile de reformuler chacun à votre manière des expériences fortes que vous avez vécues ensemble mais peut-être ressenties différemment. Vous ferez tous les deux ainsi des découvertes qui seront autant d’occasions de comprendre et d’accepter l’autre.

Cette forme de communication est exigeante en terme d’écoute, de patience, d’acceptation, en un mot de respect. Elle est exigeante aussi en dans l’autre sens en terme d’expression, d’ouverture, de sincérité et de confiance.
D’après ce que tu nous dit ton couple semble déjà bien fonctionner :

Nous parlons assez librement, je fais peu à peu de nouvelles expériences

L’amélioration de votre communication dans le domaine de la sensualité me paraît donc tout à fait à votre portée.

Pour terminer de façon plus ludique propose à ta femme,dans un moment de grande complicité, un jeu qui consiste à ce que chacun fasse une courte liste écrite de ses fantasmes que vous remettrez à l’autre après quelques jours d’une attente qui va vite devenir insoutenable. Ce jeu est vieux comme le monde mais lancé dans de bonnes conditions, avec un minimum de mise en scène, il peut produire beaucoup d’effets. Attention : l’expression d’un fantasme par l’un n’impose en aucun cas sa réalisation, respect de l’autre oblige.