#14056
AvatarTheghosssst
Participant

Merci Andraneros. Vos réponses et votre expérience nous apportent aussi beaucoup pour avancer, grâce à ce fabuleux site – Eh oui, je ne le dirai jamais assez 🙂
Pour l’instant, je suis incapable de donner le moindre détail sur ces nouvelles sensations. Ce n’est pas le « plaisir » tel que je le connaissais, mais ce n’est pas désagréable du tout. De plus, j’ai compris quelque chose ce matin en repensant à mon après midi d’hier: Les femmes disent quelques fois « Je n’ai pas jouis mais cela ne me dérange pas car les moments de plaisir étaient intenses ». Nous, les hommes, avons quelques difficultés à comprendre cela car, pour nous, l’excitation et le plaisir ne peuvent se terminer que pas l’orgasme final. Mais les règles changent aujourd’hui. Je dois sentir le plaisir, profiter de ce plaisir sans en attendre un orgasme. Ce n’est pas une chose que mon cerveau a appris. J’ai l’impression d’avoir 15 ans et de découvrir le plaisir du sexe.
Mes séances ne sont et ne seront probablement pas régulières. J’ai aussi compris hier qu’il faut du calme, du temps, de la sérénité pour commencer un session. Il ne faut pas planifier: « Tiens, je suis 1 heure seul, allons-y … ». Non, cela ne marche pas comme cela, du moins pour les premières expériences de découverte.
De plus, j’ose le dire, je n’ai pas été très silencieux et discret… Ces sensations si bizarres m’ont arrachés de sacrés gémissements et cris. Donc « Je vais faire 1 heure de sophrologie et je reviens » avec la famille à la maison … non ! 🙂
J’utilise depuis le début le Helix sur les conseils de ce site. Hier après midi, j’ai tenté, pour un final en apothéose, le Billy de Lelo, qui m’a amené à d’autres sensations.
Dès le début, ma femme était au courant de mes nouvelles expériences. Elle a d’ailleurs été témoin et participante dans une de mes sessions avec un Aneros vice.
Je dois dire sincèrement que je doutais de la possibilité que chaque homme puisse avoir un autre plaisir que le plaisir masturbatoire. Mais depuis hier après midi, je suis persuadé l’on peut tous réussir. Je suis de nature très nerveux et très impatient mais je prouve, par mes écrits, que j’avance positivement. Donc, pour tous ceux qui doutent, ou qui sont impatients comme moi, sachez que tôt ou tard quelque chose va se passer.
Je n’ai pas spécialement suivi le traité à la lettre et je pense aussi que la détente, l’excitation et les contractions doivent être pratiqués en fonction des sensations… Au premier « déclenchement », le mode d’emploi s’est envolé, la machine s’est emballé… Puis le but était de reproduire ce phénomène… Un règle importante: il vaut mieux ne rien faire et attendre le moment propice où l’on est seul, le moment où le temps ne sera pas compté pour démarrer une session. J’étais extrêmement déçu à chaque fois lorsque ma session de 45 minutes ne donnait rien – oui, mais je regardais l’heure toute les 10 minutes pour pouvoir stopper à temps et tout ranger sans être déranger.
A bientôt