#14954
AndranerosAndraneros
Modérateur

Fichtre ! Quel bonheur @Nomade !

A vous lire vous êtes devenu un véritable expert de l’orgasme prostatique. Je devrais dire « une véritable bête à orgasmes ». Quel bonheur de voir tout le chemin parcouru depuis trois mois. Vous êtes un formidable témoin de ce que peut être le cheminement vers le Super O’ et du bouleversement de la sensualité qui fait basculer votre vie dans un nouveau monde.

Pour répondre à votre première question, c’est vous qui sentirez quand il sera bon de changer. Vous faites de temps en temps un essai avec le modèle de diamètre inférieur et vous sentez si vous générez les bonnes sensations avec un peu moins d’efficacité. Dans ce cas c’est le moment de changer. Si vous obtenez les mêmes résultats (c’est à dire aussi délicieusement bons ! )avec le nouveau modèle passez directement au suivant dans la liste.

Pour répondre à votre seconde question, chacun est différent ; votre parcours depuis trois mois illustre cette vérité que je répète si souvent, et votre ressenti est profondément personnel. Je connais une forme de démangeaison qui ressemble à ce que vous décrivez mais ce n’est pas la seule. Je pense qu’il s’agit d’une des formes que prend l’épanouissement de votre sensualité.

En effet je sens mon corps devenir de plus en plus « électrique » mois après mois à tel point que lors de mes sessions les plus intenses ma femme parvient à me faire jouir en me touchant de plus en plus de « zones » qui auparavant ne m’apportaient vraiment aucune sensation orgasmique, dans le meilleur des cas une réaction de type chatouillis. Ma femme a compté que je suis passé d’une seule zone érogène (mon pénis et sa proche banlieue) à sept ou huit zones qui sont non seulement érogènes mais aussi orgasmiques.

J’ai trois questions :

Je peux enchaîner une session complète avec plusieurs masturbations classiques , sans pour autant couper mes sensations anales / prostatiques ….. et continuer pendant des heures

Voulez-vous dire que vous pouvez vous masturber et déclencher plusieurs orgasmes éjaculatoires de suite sans période réfractaire, en même temps que vous déclenchez des orgasmes prostatiques et anaux ? Ou bien voulez-vous dire que vous pouvez déclencher plusieurs orgasmes anaux et prostatiques de suite en vous masturbant sans déclencher d’orgasme éjaculatoire ?

Vos orgasmes sans insertion de vos jouets sont-ils aussi intenses que ceux que vous avez avec insertion ?

Votre dernier témoignage ne mentionne aucun soutien audio du type Hypnaerosession ni érotique-hypno ni Hypno360. Cela signifie-t-il que désormais vous pouvez basculer en transe orgasmique simplement en le désirant (très très fort si je vous comprends bien) et en vous préparant pour vos sessions ?

Merci en tout cas pour vos témoignages qui illustrent bien ce que peut être un « rewiring ». Bon cheminement @Nomade.