#15022
Avatarhector
Participant

J’ai un doute, je ne sais pas si il s’agit bien de la femme en moi ou simplement de moi. Plus ça va et plus j’ai l’impression que cette femme déluré, aimant le sexe que nous fantasmons, désirons être est simplement un moyen détourné d’accepter ce que nous somme vraiment, ce que nous voulons, à savoir des hommes voulant prendre notre pied et pas qu’un peu 🙂
J’ai fais des choses, en solo ou avec mon ex compagne, que je n’ai pas envie de faire avec un homme, cela ne m’attire pas, mais j’aime ses pratiques sexuelles « déviantes » et j’aime les partager avec une femme en qui j’ai confiance, qui ne me jugera pas, qui y prendra plaisir et qui m’en donnera plus encore.
Je suis un être sexué, sexuel et sensuel et j’aime les femmes, j’aime leur donner du plaisir, mais je n’imagine plus que celle qui m’accompagnera ne m’en donne pas autant et, surtout, n’en prenne pas autant à m’en donner que j’en prend à lui en donner.
Je suis parti à l’exploration de mon corps, de ma sensualité parce que je sentais qu’il manquait quelque chose, et je ne veux plus de ce manque.