#17515
AvatarJeff
Participant

Cher Andraneros ;

nous vivons, une fois de plus une période dramatique avec des attentats d’ampleur inégalée.

Je vous réponds cependant sans trop tarder car je me dis que la tentation du repli ne doit pas nous atteindre. Qui plus est, votre réponse m’a fait très plaisir.

En fait, mon cheminement est passionnant et, pour moi, assez extraordinaire mais/car ma période de rewriting est très longue. J’ai débuté ce cheminement il y a presque 18 mois.
Les éléments qui m’ont permis de progresser son liés à votre site, aux témoignages qui sont riches en conseils précieux et en encouragements.

La pratique de la relaxation a été essentielle car je suis de nature plutôt stressée (or stress et plaisir prostatique sont antinomiques).
Il faut trouver la sérénité en soi pour progresser, ce qui exclut les médicaments ou les excitants, sinon cela ne marche pas.En ce sens, le cheminement, s’il est vécu authentiquement, nous fait vraiment changer.

Par ailleurs, la découverte de nouvelles sensations est réellement venue avec l’expérimentation de nouveaux masseurs (même si je conserve un masseur de base, l’Hélix, sur lequel je réinvestis les nouveaux acquis immédiatement).
Je dirais que j’en suis aux numéros 1 à 37 et 43 à 45 de la Carte aux trésors.
Le NJoy pure Wand m’a permis de vraiment décoller au moment où je stagnais car il a réglé le problème des contractions que je n’arrivais pas à calibrer (avec lui, on ne bouge pas, on ne fait rien à part respirer de façon relaxante : les contractions arrivent toutes seules à condition que le masseur soit bien arrimé). A partir de là tout a été plus facile pour moi. Mais il m’a fallu du temps pour m’habituer à ce modèle assez lourd (dans le bain au départ !).

Le fait de dormir avec le masseur a aussi été très important au début (plus maintenant car l’échauffement me prend beaucoup moins de temps. Par ailleurs, avec le masseur, l’excitation finit par vous priver de sommeil, ce qui est bon signe).

Je vous redonne des nouvelles bientôt.

Merci à vous et à tous ceux qui font vivre ce site.

Jeff

Jeff