#18258
filoufilou
Participant

Je pense que mes progrès résultent de plusieurs facteurs. Mon épouse à changé son regard sur le massage de la prostate après avoir lu que cela n’était pas une pratique uniquement homosexuelle. Mieux, elle ne refuse pas de masser ma prostate pendant nos rapports. Ce changement est un véritable bouleversement évidemment. De fait je suis beaucoup plus décontracté et je peux mieux me détendre en début de séance. J’ai également changé de position. je débute en position allongée, jambes tendues légèrement écartées plutôt qu’en chien de fusil. Tout cela fait que j’ai vraiment progressé et que je ressens un plaisir merveilleux qui j’espère ira en augmentant. Merci à tous vos encouragements qui m’ont aidé dans les moments de doute sur la réalité du plaisir prostatique.