#20464
Avatarhector
Participant

Bonsoir tout le monde,

Après quelques mois d’absences, je reviens faire un petit point.
Je ne sais toujours pas si j’ai réellement atteint le super Ô, mais l’utilisation de l’helix me procure toujours des sensations agréables, des vagues de plaisirs. J’arrive à avoir ce même type de sensation avec les rosebuds L et XL ou les B balls selon les positions/contractions. Il m’arrive aussi de les obtenir à vide mais c’est moins facile.

Par ailleurs, je me suis offert un rosebud XL mentionné précédemment et j’ai découvert le plaisir des balades avec tout d’abord sont petit frère, puis lui et enfin les B balls (qui me paraissaient être les plus risquées au niveau d’une possible éjaculation pendant la promenade). En fait, passé les quelques premières centaines de mètres, l’excitation du pénis fini par retomber et je profite alors pleinement des sensations de ces jouets cachés dans mon intimité pendant plusieurs Km. Les sensations sont agréables, parfois excitantes… Il y a tjs un petit quelque chose de plus lié au risque (peu probable) de se faire découvrir. Cependant, je garde toujours un certain contrôle et n’ai jamais eu d’orgasme quel-qu’il soit en sortie. Par contre une fois rentré, je suis généralement très excité et je passe sur d’autres amusements.

Enfin, depuis maintenant un bon moment, comme je l’ai déjà mentionné, j’arrive à atteindre des orgasmes de folie lorsque je me masturbe le pénis (au moins comparé à ce que j’ai connu avant ma pratique des anéros et autres jouets anaux). En effet, j’arrive à avoir des spasmes, des vagues de biens être et des contractions pas très volontaire lié à des sensations prenant naissance au niveau de la prostate (quitte à aider avec quelques contractions). Généralement, après quelques séries de ce type d’orgasmes, je me laisse aller et obtient un orgasme éjaculatoire en plus et la c’est la fête dans le cerveau et le corps.