#21293
AndranerosAndraneros
Modérateur

C’est magnifique @fidelio ! La description de votre expérience orgasmique me remplit de joie quand je constate que vous avez surmonté les doutes qui bloquaient votre progression au début de l’été.

je surfe sur les vagues de plaisir depuis une bonne heure et demie. J’obtenais déjà de très bonne sensations depuis quelques semaines, mais là je sais que je suis passé à un stade supérieur. En gros, tout mon plaisir est plus fort, plus intense. Je sens que je suis à 2 doigts de me laisser emporter vers un truc qui va me renverser la tête… Ma prostate est encore plus sensible que d’habitude, mes bouffées de plaisir sont plus fortes, ça me fait me cambrer, râler sans discontinuer, je sens mon anus qui se contracte fort et qui pousse en mesure avec les montées de plaisir… J’expérimente des vagues orgasmiques depuis plus d’une heure et ça ne semble pas vouloir s’arrêter… Je n’ai encore jamais vécu ça, le plaisir ne décroît pas ! Ce sont des mini O’, peut-être même dry O’, je n’en sais trop rien.

Ce sont des orgasmes @fidelio. Vous êtes en train de nous décrire « une réaction en chaîne d’orgasmes non éjaculatoires », étape 49 sur la carte au trésor, et votre réaction devant cette merveilleuse expérience correspond à l’étape 50 « Sentiment de refus que ces sensations sont réelles ».

il est clair que ma prostate est encore en train d’apprendre, et de tranquillement me donner toujours plus de sensations. En fait, je comprends que mon corps lui aussi fait son apprentissage, ce n’est pas simplement une question de bien se relaxer, ou de faire le vide, ou d’être dans la bonne position… il est encore en train d’apprendre à avoir du plaisir de cette manière, même 6 mois après. C’est un constat très rassurant quant à la suite des événements.

Vous avez raison. Le super O’ qui est l’objectif initial de notre recherche n’est plus, une fois atteint, que la porte d’entrée dans un nouveau monde d’infinie sensualité. Le cheminement est sans fin. Bon cheminement @fidelio.