#23079
SeverusSeverus
Participant

La réponse est que ce n’est pas plus étrange que d’introduire pour la première fois un masseur prostatique et le garder en place pendant de longues minutes en contractant le périnée.

Naturellement ! Vous soulevez parfaitement le paradoxe de ma question !
J’avais cependant l’impression que le froid avait tendance à neutraliser les sensations. Mais cette expérience est intriguante, suffisament pour que j’essaye, je pense, une fois que j’aurais plus avancé dans la connaissance de mon propre corps, à sa température normale, et abouti la phase de rewiring. Cela me semble le préliminaire nécessaire avant tout autre changement.

Encore une fois merci de ces conseils avisés!