#24529
Avatareveilletajoie
Participant

Cinquième séance (et demi) à la cool, début à 5h du matin, je prends le temps de simplement porter mon aneros quelque temps (une vingtaine de minutes) allongé avec de longues respirations abdominales. Ensuite je me mets en mouvement, j’ai gardé un pantalon ample, la poignée de l’aneros que je trouve habituellement gênante frotte contre le tissu et ces mini vibrations ne me déplaisent pas. Je me déshabille, passe le fond sonore d’un porno dans mes écouteurs, Dieu que cette actrice est convaincante! Je me passe de l’image et me concentre doucement sur les sensations. Mes contractions volontaires sont un vrai plaisir à explorer… la poussée qui stimule aussi mon anus, le serrage que j’arrive à faire durer avec subtilité… j’ai l’impression de pouvoir faire remonter l’aneros en moi pendant de longues secondes, millimètre par millimètre, toujours plus haut… les frissons s’installent. Je pratique pendant une demi heure, puis la fatigue me pousse à me recoucher… je dors une heure puis recommence au réveil, le corps bien chaud ne demande plus de préparation… contractions volontaires toujours agréables, pas d’orgasme à la clé mais déjà de jolies choses, et puis c’est inépuisable… je prends ma douche car l’heure tourne et retire le masseur à regret, oh, encore un peu… c’est très plaisant pour commencer la journée!
Vive la douceur !