#24728
bzobzo
Participant

et une envie d’être plus actif, plus stimulé, où la surprise et l’involontaire n’ont que trop peu de place….

je ne te suis pas du tout là
ou alors tu es des mouvements vraiment très mécaniques, très systématiques.
Se mettre en mouvement pour moi, devenir actif avec ses membres, son corps,
c’est faire place à l’improvisation, bouger selon son instinct,
changer beaucoup de positions, assises, couchées, sur les coudes, etc,
il y a des dizaines de positions possibles.
Changer l’angle de pression du masseur constamment,
faire des mouvements latéraux avec alternant avec des pressions plus directes,
c’est tout un jeu amoureux qu’on peut varier constamment
comme on le fait avec un partenaire.

Tu dois vraiment envisager ta séance comme un jeu amoureux avec un partenaire,
donc y mettre le plus possible de variété,
se faire l’amour, ces mots, tu dois les mettre en pratique
avec toute ta fougue et toute la douceur dont tu es capable

J’imagine qu’il doit être assez fantastique de se faire simplement toucher, caresser, embrasser… en portant son aneros, et en laissant faire le corps

difficile de témoigner sur ce aspect, comme je n’ai plus eu d’échange amoureux avec un ou une partenaire
depuis pas mal de temps
et de toutes façons je n’avais encore aucune idée la dernière fois que j’ai fait l’amour
que les masseurs prostatiques existaient,
cependant sachant à quel point les sensations prostatiques sont immédiatement coupées net dès qu’on touche son sexe,
j’ai du mal à imaginer qu’on puisse faire l’amour et en même temps avoir des sensations grâce à son masseur.
Par contre se faire caresser tout le corps par son ou sa partenaire, excepté son sexe donc,
et jouir de son masseur, ça je peux le concevoir,
à condition évidemment que celui-ci ou celle-là accepte de jouer le jeu et de se consacrer à ton plaisir
sans se préoccuper du sien le temps de ce jeu-là