#24917
AndranerosAndraneros
Modérateur

Pour le physique, il m’est souvent arrivé le soir avant de m’endormir, de ressentir de légères contractions involontaires sans même avoir titiller quoi que ce soit. Généralement, ces signes étaient précurseurs d’une nuit où je n’allais pas me reposer. Ces contractions sont présentes quand j’ai pratiqué durant le jour. Aussi, je ressens de plus en plus les vibrations de la prostate étant allongé dans le lit ou assis sur le canapé n’ayant même pas pratiquer. C’est fort agréable.

Vous nous décrivez des signes caractéristiques de la reprogrammation sensuelle (« rewiring ») de votre être @eveil.

Il semblerait donc, que cette pratique, développe véritablement notre partie féminine mais pas que physiquement vécu par l’orgasme interne grâce à l’aneros mais aussi émotionnellement car cela touche à moyen/long terme notre personnalité, notre regard, notre écoute, notre ressenti.

C’est bien en ce sens que notre cheminement, dont la pratique a de nombreux points communs avec la pratique de la méditation, a des effets, eux aussi communs à ceux de la méditation, qui enrichissent notre personnalité et peuvent contribuer à modifier notre comportement.

Bon cheminement @eveil.