#25025
AvatarLerris
Participant

Salut !
Content que le Pure Plug te plaise et que tu lui ais trouvé une utilisation qui concorde avec ta démarche et ton temps libre.
Pour ma part, je procède à l’inverse de toi, c’est-à-dire que je fais ma séance Aneros, assez courte, et ensuite, j’utilise un plug pour prolonger un peu la session tout en faisant autre chose.

J’ai toujours la problématique de m’arrêter… dans l’idéal je pense qu’en cultivant la gratitude pour ce plaisir, et en ne cherchant pas l’orgasme à tout prix, je pourrais conserver cette énergie créatrice à d’autres fins (j’ai d’ailleurs un métier créatif). Dans la réalité, l’excitation est trop intense, et l’envie d’orgasme encore trop présente dans mes neurones, je finis par chercher des stimulations plus fortes (pénétration entre autre) pour des orgasmes éjaculatoires qui sont moins satisfaisants, parfois un peu douloureux (oui, la pénétration, quand on n’a pas l’habitude… ça peut être bof), et surtout qui me vident de mon énergie – alors que j’en ai plutôt besoin en ce moment.

Je comprends complètement ta frustration et ton envie de « plus » qui te mène à orgasmes éjaculatoires. J’ai vécu la même chose.
Et, comme toi, finir par un orgasme éjaculatoire me laisse sans énergie, sans motivation, voire avec un peu d’énervement.
Mais, tu finiras sans doute par aborder tes séances avec plus de relâchement et de « non-attente. » Et si une session de te donne pas d’orgasme, tu rangeras ton Aneros en te disant « tant pis, c’était tout de même très bien. »

Juste une note concernant la pénétration (que ce soit avec un plug ou autre chose). Si tu veux éviter les douleurs, procède vraiment doucement. S’il le faut, d’abord avec un doigt, puis deux. L’anus est extensible, mais il faut y aller molo pour que ça reste agréable. Et évidemment, utilise beaucoup de lubrifiant.