#26683
AvatarHedoniste
Participant

Merci de votre accueil Andraneros, petite question technique : comment fait on pour citer une partie d’un message et y répondre comme vous l’avez fait ? J’imagine qu’il faut utiliser l’un des boutons bleus mais ne sachant pas le quel je vais vous répondre en faisant un bête copier-coller.

« Je comprends que vous êtes encore très jeune et que votre progression fut particulièrement rapide : »

– Oui j’ai 22 ans et effectivement ma progression a été très rapide.

« Quand vous dites « contracter… le rectum », est-ce bien en « poussant » (comme pour aller aux toilettes) ou autrement ? Quand on « pousse » pour évacuer les selles, le réflexe du corps est de détendre l’anus pour faciliter leur passage. Si, comme vous l’avez remarqué, la contraction de l’anus est naturellement associée à celle du périnée ce n’est pas le cas avec celle du rectum. »

– Je pense que c’est bien comme quand on va aux toilettes mais au début je faisais l’erreur de contracter les abdos trop fort avant d’apprendre à bien localiser le rectum. Je dirais qu’au moment de « contracter » j’ai la sensation que le rectum « remonte » en direction de la base du pénis puis la contraction se propage en quelque sorte à l’anus et au périnée, ce qui semble masser la prostate.

« Aviez-vous une expérience antérieure en matière de détente, de relaxation et de respiration abdominale ? Vous présentez cet exercice comme s’il était naturel pour vous. »

– J’avais suivi dans le cadre du lycée quelques cours de relaxation qui m’ont peut être aidé à me concentrer sur mes sensations et mon ressenti mais c’était il y a quelques années, je connaissais aussi la sensation de détente induite par la respiration abdominale mais je ne l’ai pas beaucoup pratiquée avant. Je me rappelle aussi qu’il y a quelques années j’avais lu quelque chose sur les exercices de Kegel et j’avais appris à contracter le périnée, je n’ai par conséquent pas eu besoin d’apprendre à le faire. Par ailleurs je pratique la musculation et je pense que cela a pu m’être utile en développant mon système nerveux, en améliorant la communication cerveau/muscles. Il est vrai que les résultats rapides m’ont semblé arriver naturellement et de manière assez intuitive.

« C’est ce que les participants au forum constatent très souvent. Il n’est jamais facile de décrire une expérience nouvelle et encore moins quand elle porte sur des sensations qui peuvent être à la fois très légères et très bouleversantes.

J’espère que vous pourrez prendre le temps de nous apporter des précisions sur votre cheminement et ce qui a pu vous aider à avancer aussi vite. Bon cheminement @hedoniste. »

– Oui et je pense qu’il est beaucoup question de ressenti et c’est assez difficile à décrire d’autant que cela concerne un sujet malheureusement mal connu et les descriptions qu’on en fait sont assez abstraites et peut être les mots utilisés sont dès lors un peu subjectifs.
Je pense pouvoir apporter des précisions sur mon expérience. Je trouve regrettable que le sujet soit si méconnu car c’est vraiment une expérience incroyable. Il me semble aujourd’hui que ma prostate se soit comme « réveillée » c’est comme si les muscles du plancher pelvien constituaient une sorte de maillon de la chaîne musculaire qui ne demandait qu’a être stimulé. Je perçois la prostate comme une sorte d’autre cerveau capable d’envoyer des influx nerveux dans tout le corps. Je suis maintenant capable de la « réveiller » à tout moment sans même passer par l’étape de la détente, juste en faisant quelques contractions « semi-volontaires » bien placées, cela se traduit par des contractions qui partent de la prostate et se propagent dans tout le corps. Pour avoir un orgasme il me suffit maintenant de me laisser aller à ses contractions, il y alors une sorte de tremblement autour de la prostate qui se propage dans le reste du corps sous la forme d’une onde qui va jusqu’au cerveau en passant par tout le système nerveux, ensuite c’est comme si cette onde retournait du cerveau à la prostate et cet échange se poursuit et s’amplifie jusqu’à devenir orgasmique. Je pense que cette onde est celle décrite par d’autres comme une vague de plaisir. C’est difficile à décrire mais mon corps est comme parcouru par des influx nerveux de différentes fréquences et que la conjonction de ces différentes fréquences forme comme une boule d’énergie qui se balade comme bon lui semble dans tout le corps et devient de plus en plus forte.
Voilà j’espère avoir été assez précis même je sais que la description reste assez abstraite et difficile à interpréter.
J’espère avoir apporté les réponses que vous attendiez mais n’hésitez pas à me redemander si je n’ai pas été assez clair ! Merci de m’avoir lu !