#26784
JieffeJieffe
Participant

Tu as donc raison de suivre ta voie, celle qui te conduit à l’orgasme.

En parlant de voie, une chose que je n’ai pas précisée et qui pourrait aider certain, c’est que j’ai changé également ma façon d’aborder mes séances. Autrefois j’insérais le masseur et m’étendais pour me relaxer. Aujourd’hui je m’étends et me détends, j’essaie de ressentir toute les parties de mon corps et rapidement je me concentre sur la région de ma prostate, j’essaie de conserver un bon niveau d’excitation, je commence à me caresser, je fais monter la tension sexuelle et ce n’est que lorsque cette tension est bien présente que j’insère le masseur. En quelque sorte je fais des préliminaires.
J’ai un peu adapté cette relaxation musculaire préconisée en une relaxation de l’esprit, le corps suit. Le contraire n’est pas vrai à mon sens.
En concentrant mon esprit sur le plaisir, la tension sexuelle, ce que je ressens dans mon corps en me caressant, je le détourne de la vie quotidienne, des tracas et autres soucis, une véritable récréation. Le corps alors se détend naturellement.
Enfin, c’est comme ça que je vois les choses, et ce n’est qu’une méthode d’un grand débutant, qui a fonctionné dernièrement, mais trop peu de fois encore pour que je puisse la valider de façon certaine. L’avenir me le dira, mais c’est la direction que je vais prendre.

bzo, oui, ça fait énormément de bien, et oui, ça motive pour continuer.
Est ce que j’aurais arrêté? Je ne sais pas. Avant ces épisodes, j’avais ressenti du plaisir, mais peut-être pas suffisamment pour continuer si c’en était resté là. Ce n’est pas une question que je me suis posée, mais que je ne me poserai pas maintenant. Je pense que je n’ai jamais vraiment perdu la foi, sauf peut-être lors de cet épisode pendant lequel je ne ressentais plus grand chose. Mais toujours je me suis dit que si j’avais ressenti du plaisir lors de mes premiers essais, c’est que le mécanisme fonctionne, qu’il est là quelque part caché en moi. Si ça a fonctionné, ça doit fonctionner de nouveau.

certes tu auras encore des hauts et des bas, des régressions qui te décourageront

Et bien Jeudi par exemple, après les deux séances étonnantes des deux jours précédents, trop confiant certainement, j’ai bien eu un peu de plaisir, mais rien de comparable. On a beau savoir que ça se passe comme ça, en particulier en lisant tes témoignages, le doute s’installe toujours un peu.

on comparera nos super O et nos extases

J’y compte bien 🙂

le Junior, tu t’es habitué à sa taille par rapport à l’Hélix?
il a deux butées, les mouvements sont complètement différents, tu t’en sûrement rendu compte,

Une fois inséré par de problème, mais j’ai toujours un petit passage délicat lors de l’insertion du corps. La tête passe bien, mais la partie qui est dessous reste délicate, mais rien de bloquant. Une fois en place, je n’éprouve aucune gène. Oui, ça c’est certain, il bouge de façon vraiment différente de l’Helix. Il n’a pas ce mouvement de bascule et contrairement à ce que tu écris, je le trouve beaucoup plus stable que l’Helix, certainement par le fait qu’il a moins de place pour bouger. Tu dois avoir cette sensation parce que tu es habitué à plus gros encore.
Je comptais essayer celui en verre comme un plug, c’est à dire en vacant à mes occupations. Mais je l’essaierai aussi lors d’une séance classique. En revanche, j’ai une crainte concernant ce masseur, ridicule certainement, vous allez certainement me rassurer: n’est il jamais arrivé que ce type de jouet se casse? Je ne sais pas pourquoi, mais je me suis imaginé ça et je ne parviens pas à me le sortir de l’esprit. Je le vois casser à la base, et être contraint de demander de l’aide pour le retirer….
C’est certainement très con et vous avez le droit de vous moquer 🙂
Je ne pense pas que le poids représente un handicap, au contraire, sur le ventre, il doit faire le travail tout seul.

l’important maintenant, c’est que tu pratiques le plus régulièrement possible
et tu vas voir, tu vas progresser de plus en plus rapidement,
n’oublie pas tous les conseils que je t’ai donnés,
tu as pouvoir commencer à les appliquer avec effets

C’est bien mon intention, mais il faut encore que je m’organise mieux, je n’ai pas pu faire de séance depuis Jeudi dernier. Une meilleure organisation devrait être possible d’ici peu….
Pour tes conseils, j’ai déjà commencé 😉

et t’engager dans cette voie de la découverte du féminin en toi

Et bien écoute, fait étonnant que je n’ai pas encore mentionné parce que ce ne sont pour le moment que de brefs instants, comme des étincelles, mais je peux ressentir de façon assez diffuse comme un changement de personnalité. J’ai pu ressentir effectivement la sensation d’avoir une vulve, et puis j’ai un peu les mêmes réactions que les femmes. La façon dont je me caresse les seins, que j’ai parfois l’impression d’avoir, et surtout la façon de m’exprimer. Des ‘oh oui’ ‘oui oui oui’… et ‘baise moi’ sont sortis dernièrement tout naturellement. J’en ai été tout surpris, agréablement bien entendu. Ce ne sont que de brèves impression pour le moment, je verrai comment elles vont évoluer, mais je souhaite qu’elles prennent leur place.

Je me pose tout de même une question sur l’orgasme prostatique. Je dis toujours que les vagues de plaisir que je ressens ne basculent pas, mais peut-être ne basculent elles pas? C’est peut-être encore ici une vision très masculine de l’orgasme, libératoire. Peut-être que je dois chercher à faire grandir ces orgasmes que je ressens plutôt que de chercher à les faire basculer, comme lors d’un orgasme pénien classique?
Qu’en pensez vous?
Lorsque vous avez un orgasme prostatique, est ce qu’il croit et atteint un sommet ‘explosif’ comme lors d’un orgasme pénien?