#28160
AvatarEnvole
Participant

Bonsoir à tous,

après vous avoir présenté les débuts de mes expériences avec l’aneros, pour vous faire comprendre mon ressenti transgenre de la stimulation du point P, je voudrais vous demander un peu d’aide…

Pour ça je recopie un morceau d’une conversation que j’avais eue avec @Andraneros il y a quelques temps sur un autre fil.

J’expliquais la chose suivante (désolée j’utilise des guillemets parce que je ne sais pas quelles sont les balises pour faire la citation ! ) :

« Par exemple je n’ai pas beaucoup de testostérone naturellement, ce qui explique peut être que pour l’heure je n’ai pas l’impression que ma prostate soit très réactive, il me faut vraiment beaucoup de temps et de patience pour avoir des sensations intéressantes, et disons qu’elles s’apparentent plus à du bonheur intérieur, un genre de sensation de plénitude heureuse avec mon corps (ce qui me fait beaucoup de bien vue ma situation et l’inconfort que j’éprouve dans ce corps masculin) plutôt qu’à des sensations fortes…

Et @Andraneros me répondait :
« Ce que vous décrivez s’apparente à une forme que peut prendre la jouissance prostatique nommée « calm seas orgasms » (orgasmes des mers calmes) dans les forums anglophones. Cette forme de jouissance se traduit par peu de ressenti physique et plus de ressenti mental. J’ai connu une période ou je vivais ma propre jouissance sous cette forme. J’avais le sentiment d’être inondé d’un pur plaisir très doux qui me faisait planer. Mon ressenti a continué à évoluer depuis et ma jouissance redevient plus physique. »

Il se trouve qu’aujourd’hui j’aimerais arriver à un ressenti plus physique, mais pour l’heure je n’y arrive pas. Avez-vous des conseils à me donner ? J’ai commandé récemment un G-wand sur les conseils prodigués dans un autre fil, je l’attends…

Merci pour votre aide !!!!

A bientôt 🙂

Naomi