#28246
JieffeJieffe
Participant

Bonjour à tous,

Séances quotidiennes en ce moment. La locomotive est lancée, j’espère que rien ne s’aura l’arrêter.

Avant hier soir, séance calme, très peu de mouvements mais un plaisir intense. J’avais l’impression d’être inondé de bonheur et de plaisir. Juste des contractions, presque immobile, et pas de caresses. C’était excellent, se sentir inondé de la sorte.

Hier soir, séance plus active. Les mouvements du bassin me font sentir le masseur de façon divine. Le plaisir est monté très haut, mais je sens qu’il y a encore autre chose, que je ne parviens pas à atteindre. Mais attention, le niveau était haut, une de mes meilleures séances.
Lorsque ce plaisir monte, j’ai identifié alors que mon cerveau entre en ébullition, et se mets à penser à tout un tas de choses qui nuisent à la progression du plaisir. Il faut que je travaille la dessus.
Il est vrai qu’il faut retranscrire les séance immédiatement celles ci terminées. C’est assez difficile après coup. Hier soir, après avoir retiré le masseur, me sont venus des mots pour exprimer ce que j’ai ressenti. Je ne les retrouve plus.
Je reviens sur l’idée de vaginus qu’à introduite Naomi. Elle a pris sens hier soir.
Là où je sentais le masseur, ce n’était pas mon anus, ni mon rectum, tout au moins je ne le percevais pas comme cela, c’était autre chose. Ce n’était pas non plus un vagin, je n’en ai pas! Alors l’idée de vaginus s’est imposée assez simplement. C’est très curieux et difficile à décrire, mais c’est ce que j’ai ressenti.
Quoi qu’il en soit, chaque séance depuis Lundi m’apporte son lot de bonheur et de plaisir.
Hier soir, j’ai tellement bien senti le masseur en moi, c’était divin. Il m’a semblé approcher les étoiles….

je voulais dire par là, en laps de temps , une petite période

mais sinon je n’ai pas honte à l’écrire, le plaisir prostatique pour moi,
est un mode de vie
et est une part importante de ma vie

Oui bzo, nous sommes bien d’accord, c’est là où je veux en venir, et ça prend forme.