#30595
JieffeJieffe
Participant

Bonjour Epicture,

Je constate que tu prends un bon chemin. Le bon chemin est celui qui te satisfait, et ça semble être le cas.
Je n’en suis pas là, mais je pense aussi qu’il faut avoir éveillé sa prostate (prostate, nerfs, connexions au cerveau, cerveau) avant d’associer le pénis à la pratique du massage prostatique.
J’ai aussi commencé les exercices du livre de Mantak Chia, mais je pense qu’ils sont quelques peu perturbateurs pour la pratique du massage prostatique. Je n’en suis pas certain, mais c’est l’impression que j’en ai eu. Quoi qu’il en soit, si ce livre parle un peu de la prostate et du plaisir que l’on peut en attendre, il n’est clairement pas dédié à cette pratique, et ne l’intègre que très peu.

Peut-être suis-je comme le fut en son temps @jieffe sous le plafond de verre

Attention à ce que l’on entend par plafond de verre. Je me suis exprimé à ce sujet ici.

En tout cas, ça me fait plaisir de lire que tu progresses. Tu mènes à mon sens deux apprentissages distincts, la recherche du plaisir prostatique et la sauvegarde de ton énergie sexuelle.
Tu me sembles être une personne qui a besoin d’une part de temps pour accepter des phénomènes que tu ne comprends pas, ou qui ne te sont pas évidents, et d’autre part d’une très grande progressivité dans ta découverte. Un petit peu comme un petit animal qui va s’approcher très lentement avec une extrême prudence vers quelque chose de nouveau. Il me semble d’ailleurs que tu t’es exprimé à ce sujet. Je pense que tu le sais, c’est ta façon de fonctionner. C’est je pense pour cette raison que tu écris aujourd’hui:

Mais, car il y a un mais, je n’ai toujours pas décollé !

Tu dois avoir du mal à te lâcher, je me trompe? Tu dois avoir besoin de temps avant de te lancer dans quelque chose de nouveau?

Bon cheminement Epicture, je pense que tu n’es pas bien loin du décollage, mais il ne te faut plus compter sur la méthode ni la technique. Tu en es à mon sens à la partie cérébrale. Tu as gravi toutes les marches qui mènent tout en haut du plongeoir, tu es tout en haut, tes orteils dans le vide, et tu regardes plus bas la piscine. Quand tu seras prêt, tu sauteras.