#30880
matou8313matou8313
Participant

Pour ce qui est de la stimulation des zones sexuelles, je me rappelle avoir lu un article sur les difficultés pour une femme à retenir urine et matières fécales qui avait débouché sur une implantation d’une électrode dans la zone du sacrum . On s’était aperçu ensuite que cette électrode pouvait déclencher aussi des orgasmes . Il me semble aussi qu’un traitement de certaines femmes anorgasmiques pouvait être envisagé avec une telle méthode .
Pour ce qui est des relations entre cerveau et orgasme-plancher pelvien : j’ai du aussi subir des infiltrations dans les disques lombaires (1) et dans le canal pudendal (2) . Après maints IRM et sous guidage scanner pour ne pas léser la moelle épinière …
1 – Les premières car j’ai été opéré il y a 15 ans d’une hernie discale en L3-L4 qui m’avait bloqué . Suite à cette opération j’ai retrouvé ma vigueur sexuelle de jeunesse alors qu’avant j’avais des érections molles et souvent difficiles . Juste après : orgasmes prostatiques formidables avec aneros MGX ( à l’époque peu d’autres modèles ) Depuis les disques avoisinants ont aussi été abîmés mais ne pouvant plus être opéré : infiltrations seulement . résultat moyen et à renouveler tous les 2-3 ans au moins …
2 – ce canal controle aussi la jouissance : si le nerf est coincé, l’influx nerveux remonte mal et la sensation de jouissance est diminuée . Résultat de l’infiltration dans ce canal très moyen , la sensation d’orgasme reste moyenne , mais en contractant fortement les muscles PC au moment de l’orgasme même ( je pratique contractions-relâchements avec un aneros Tempo pour re-muscler mes muscles PC et je l’ai électrifié aussi pour m’en servir comme électrode anale en estim ) j’ai retrouvé une partie des sensations perdues ….

Tu vois donc aussi que ma situation corporelle n’est pas, heureusement celle de beaucoup de prostatomanes aguerris , et qu’aux problèmes liés à mes 2 opérations d’adénome s’ajoutent des
difficultés nerveuses plus difficiles à réparer …. Quelle importance des unes par rapport aux autres ?? Il est vraisemblable que les dernières sont plus gênantes pour l’éveil de cette zone prostatique …

Et si l’estim ne m’a pas permis d’arriver à l’orgasme prostatique ss , il est vrai que la sensation ressentie selon les branchements s’en approche : tremblements des cuisses, houle du bassin , mais pas de remontée dans la colonne vertébrale jusqu’au cou et semi perte de conscience comme ce que j’ai connu avant … Il s’avère cependant que les orgasmes péniens obtenus avec ma partenaire n’arrivent pas à cette intensité ni à ces manifestations particulières … Alors amorce de chemin vers l’orgasme prostatique par l’estim ???

A creuser ….

PS : pour ce qui est de ta question restée sans réponse , elle a été faite pendant une période où j’avais d’autres occupations plus absorbantes …. J’ai re-regardé la date pour m’en assurer …. mais effectivement NXPL ne nous occupe pas à 100% ….Il y a heureusement aussi et malheureusement parfois , des temps plus forts dans nos vies que la consultation d’un forum ……
matou8313