#30955
SophiAirSophiAir
Participant

Bonjour à tous,
ça fait un petit bout de temps que je commente sur d’autres forums, et je m’aperçois que je n’ai pas décrit mes dernières évolutions.
J’ai retenté quelques séances avec Aneros, qui ont été agréables, mais pas aussi forte que celles aneroless.
Je travaille beaucoup sur mes sensations féminines, sur ce vagin imaginaire et pourtant tellement présent.
J’avais posé une question :

Une petite question concernant ces sessions féminines, il y a toujours deux phénomènes liés :
– la sensation d’avoir deux flux électriques entre d’une part, mon pénis et mes testicules, et mes cuisses d’autre part, un peu dans la pliure entre pubis et cuisses, en gros ;
– la sensation d’avoir (j’ai un peu de mal à les situer) des muscles de chaque côté de mon pubis, près de mon bassin, qui m’ouvrent…

mais malheureusement je n’ai pas eu de retour. Peut-être que personne ne ressent la même chose ?
En tout cas, histoire de profiter de mes belles sensations le plus possible, je travaille en ce moment à être « indétectable ». Je m’explique : je profite aujourd’hui du moindre petit moment pour me laisser envahir, au bureau, dans le métro, debout à un arrêt de bus… sauf que je ne peux pas me lâcher comme à la maison. J’essaye donc de réguler ma respiration, de maîtriser les vibrations de mon corps, de garder un visage impassible et surtout de ne pas gémir quand je me sens pénétré(e) !
C’est sûr que je n’atteins pas un degrés de jouissance paroxystique. Mais c’est quand même très, très bon. Et surtout inépuisable.
Voilà !
Au plaisir de vous lire. Des bises.