#31076
EpictureEpicture
Participant

Bonjour @fidelio

Il faut mettre en place tout un tas d’attentions, de roucoulades, de parades nuptiales en somme; et ça me fatigue rien que d’y penser.

C’est cela. Il y a une forme de lassitude sourde qui s’ancre profondément parceque l’élan est toujours à sens unique. Les desirs sont installés dans des couches parallèles qui ne se rejoignent pas. Se sont-ils jamais rejoints?
Finalement ce qui réuni les etres humains ne repose t il pas uniquement que l’espoir, et jamais sur une réalité… de communion ?
J’écrivais il y a peu un rapprochement avec ma femme, mais il ne s’est pas confirmé. Pire que cela, le souvenir de nos ébats ne me fait plus frémir.
Cependant nous restons très proches, et très soudés devant le tourbillon environnant.
Mais le massage n’est pas le responsable, il est une conséquence heureuse. Une decouverte personnelle de grande importance. Ce n’est pas un palliatif. La masturbation a toujours fait partie de ma vie, même quand mon activité sexuelle etait riche et régulière.

Bon cheminement à toi @fidelio