#31346
bzobzo
Participant

hier j’ai repratiqué,
plutôt séance d’entraînement, séance d’expérimentation

ma recherche d’une toujours plus grande qualité des sensations
est impitoyable, insatiable, inlassable, instoppable

cette sensation de se faire l’amour doit devenir toujours plus intense, plus riche, plus pleine,
être toujours plus ivre de ses propres caresses,
être toujours plus ivre de ses propres mouvements,
sentir son bassin empli d’une lascivité, d’une langueur, d’une volupté, sans bornes

sentir le féminin en soi, ce que j’appelle le féminin en soi,
le sentir toujours plus, le sentir plein de couleurs, plein de riches couleurs sensuelles,
comme des ailes déployées,
des courbes bougeant lascivement, harmonieusement, sauvagement

réagir au moindre mouvement par une sensation,
le plus léger frottement, le moindre effleurement,
que cela provoque une sensation de plus en plus riche, fine, sensuelle,
de plus en plus effective

sentir mon corps participer pleinement, de partout à la fête
et puis m’en éloigner, m’en aller vers des rivages inconnus,
sentir mon corps ivre au loin
et moi comme dérivant quelque part ailleurs

sentir cette chair emplie d’ineffable, emplie de sortilèges,
sentir dans sa chair la musique des abysses