#33304
AndranerosAndraneros
Modérateur

Tu nous dis @ch313 :

Ma frustration c’est de me sentir incomplet, une partie de moi me manque.

Tu nous dis aussi un peu plus loin à la fin de la description de ta magnifique session multi-orgasmique matinale entre les mains de ta femme :

Je ne me sens pas insatisfait mais plutôt en plénitude. Étonnant !

J’ai l’impression:
• que quand tu vis ton fantasme, ton cerveau s’efforce de trouver une forme d’équilibre yin – yang, masculin – féminin sans bien y parvenir, s’efforce de retrouver avec difficulté ce que seraient des sensations féminines et masculines simultanées pour reconstruire l’unité de ton être,
• et que quand tu vis ta jouissance « instinctivement », sans penser à rien d’autre que de la laisser monter, la laisser « te prendre » sans aucune construction intellectuelle, tu es « complet », qu’au milieu de tes orgasmes rien ne te manque.

Passer de l’état d’homme masculin sans féminin, mono-orgasmique dont l’orgasme est limité à une toute petite zone, à l’état d’homme masculin et féminin réunifié, multi-orgasmique dont les orgasmes font vibrer tout le corps est un changement particulièrement profond. Il me paraît normal qu’une telle transition soit accompagnée d’un certain inconfort ; cela ne signifie en aucun cas qu’il n’y a pas de progrès.

Pense à la manière dont @bzo travailles et vis la réunification de son masculin et de son féminin, avec enthousiasme et excès, et à la fois avec méthode et patience.

Finalement, même quand on parvient à un stade aussi avancé que le tien, il reste important de savoir vivre sa jouissance dans l’instant sans chercher à la remettre dans un cadre logique, même si c’est celui que tu construis à partie de ton expérience.

Bon cheminement @ch313.