#33420
SophiAirSophiAir
Participant

Avec ou sans faute, je suis bien d’accord avec toi @aneveil
Le fantasme et le cerveau jouent un rôle essentiel dans nos voyages.
Je lisais ton autre post concernant le Progasm, et je reviens sur mon propre post :

Avec Aneros, je suis un homme, jouissant de ma prostate par mon anus. Anero-less, je suis une femme jouissant de tout mon corps par mon vagin. Toujours aussi troublant cette différence.

qui, à mon sens, confirme ce que nous disons du fantasme.
Etant homosexuel et ayant une sexualité homosexuelle, comportant entre autre la pénétration par mon compagnon, le Progasm a une action beaucoup trop proche de la réalité pour me faire décoller comme l’Anero-less. J’adore mas sexualité avec mon compagnon, mais elle est beaucoup plus basée sur l’échange, le partage avec lui, le don de soi à l’autre, l’abandon même et la volonté de lui donner du plaisir à lui. Et du coup, moins auto-centrée, et moins à l’écoute de mon propre corps que dans mes pratiques prostatiques.
Ceci dit, le Progasm est un sacré marteau-piqueur !!! qui fait très bien l’affaire 😉
Bons plaisirs à tous et toutes