#33687
SophiAirSophiAir
Participant

Bonjour @kirk_
je viens de parcourir mon fil et je m’aperçois que mes sensations féminines sont arrivées très rapidement. Je ne vais recopier ici tous les passages à ce sujet. Jette un œil et tu verras comment ces sensations sont apparues, se sont développées, ont évolué et sont devenues omniprésentes.

J’ai l’impression que mon souci c’est d’essayer d’orienter voire de forcer les choses, mais difficile de ne pas en tenir rigueur sous l’effet de l’excitation.

: effectivement, ce ne peut être qu’un frein lorsque l’on tend absolument vers un résultat. Je crois que c’est très masculin, lié au désir habituel de pénétrer l’autre, et de jouir le plus fort possible. Galoper vers l’objectif, rien que l’objectif.
Je profite beaucoup plus aujourd’hui du chemin que je prends, des tours et détours, du voyage. Le but sera atteint, c’est sûr, mais lorsque ce sera possible, lorsque je sera passé(e) par de multiples étapes, meilleures les une que les autres.
Comme je te le disais dans un post plus haut, tu dois écouter ton corps, plutôt que de le guider vers quelque chose. C’est lui qui va te montrer le chemin, à condition que tu le laisses faire. Laisse tes fantasmes te submerger, imagine des choses, mais n’attends rien. Sois à l’écoute des minuscules changements, ressens les infimes ou énormes bouleversements. Toute chose est bonne à prendre, à condition de ne pas essayer de la provoquer. Plus simple à dire qu’à faire. Mais pour moi, cela a été le sésame. Me laisser aller, me laisser faire, me laisser prendre.
Bons voyages @kirk_