#33814
bzobzo
Participant

les gestes sur le visage, parmi les cheveux, ont une violence, une sauvagerie, une puissance, bien à eux,
elle est innée, inévitable, délicieuse

le cerveau tout proche, explique sans doute cela,
passez la main sur votre joue,
cela frotte jusqu’au cerveau,
cela peut être ressenti dans un premier temps comme une agression
ou une quasi-agression, on se rétracte
mais une fois qu’on accepte,
on commence à déguster ces frottements qui font écho directement dans notre cerveau

la bouche, cette fente avec des lèvres et de l’humidité à l’intérieur,
fait écho à cette autre fente en bas,
cette fente que physiquement je n’ai pas
mais que je vis avec une acuité, sans doute supérieure ,à bien des femmes

j’aimais déjà passionnément ma petite fente d’en bas,
je sens que cette fente d’en haut, va aussi trouver une place dans mon coeur,
une place au bout de mes doigts,
va contribuer délicieusement à mon bonheur d’auto-sexuel