#36188
horizonhorizon
Participant

Le reconditionnement peut en effet complètement changer la perception, le ressenti de l’acte sexuel et en conséquence l’état par la suite dans lequel on se trouve. Et donc pour la question de la ‘fatigue’, cela sera perçu non plus comme un inconvenient mais peut être un effet ultérieur sans trop d’importance. Le choix des mots est important car on parle de la meme chose mais avec un sens différent, et vous voyez comme votre aide m’a fait progresser dans ma réflexion. Avant de passer au reconditionnement, déjà, éviter le rythme ‘tension accumulée par abstinence ou refoulement/ détente décharge’ peut permettre de ne pas avoir à subir un cycle de haut et bas, sur lequel en effet se greffe la notion de fatigue. Oui, aussi penser à son corps et son esprit après l’acte évite les changements d’esprit et d’état trop brutaux. merci pour vos conseils.